Abarth 595C Turismo

Ecrit le mardi 18 décembre 2012 par Christian Paul-Depasse, Olivier Desclèves, Vincent Royer

Une sportive élégante et confortable, telle est l’ambition de la petite Abarth 595C Turismo. Le verdict sur les routes de Touraine et la piste de Montlhéry.


 Plaisir au volant

Avec son assiette rabaissée, son contrôle de transfert de couple et son châssis rigide et rigoureux, la 595 enchaîne les virages avec entrain, faisant irrémédiablement s’illuminer le visage de son pilote d’un grand sourire. Avec elle, pas besoin d’aller vite pour avoir des sensations, il faut même rester concentré pour la mener à vive allure. Chaque aspérité de la route se ressent dans le volant, certains diront que c’est un gage de précision. Les quatre amortisseurs Koni à valve FSD assurent une parfaite efficacité sans altérer le confort. Leur tarage a en effet été modifié depuis 2011 supprimant totalement l’inconfort que nous avions regretté lors de notre essai de la 500 EsseEsse. Le freinage est lui aussi efficace et endurant grâce au kit de freinage haute performance composé de disques perforés et ventilés de 284 mm à l’avant, perforés de 240 mm à l’arrière. On regrette cependant que les 230 Nm de couple du mode Sport n’arrivent qu’à 3000 tr/mn, que le rayon de braquage soit aussi faible, et que les palettes au volant, fixes, ne soient pas pratiques sur route au contraire de leur utilisation sur piste. Côté consommation, annoncée à 6,5 l aux 100 km en cycle mixte, nous avons en réalité consommé 9 l lors de notre essai réalisé il est vrai... sans ménagement.

 Le bilan

Au final, avec son look charmeur et sportif, son équipement de série disposant notamment de l’ABS avec MSR, ASR, Hill Holder, aide au freinage d’urgence, ESP ESP Contrôle de la stabilité dynamique dans les virages. , EBD EBD Symbole de Electronic Brakeforce Distribution. Répartiteur de freinage capable d’exercer une action de freinage maximale sur chaque roue proche du blocage. , sept airbags, le système multimédia Blue&Me et les radars de recul, la 595C Turismo est une petite bombe confortable. Proposée à partir de 23 500 euros en boite de vitesses manuelle, 24 800 euros avec boite robotisée, cette 595C Turismo est largement plus abordable qu’une Mini Cooper Works, plus puissante il est vrai. Seul bémol, le surcout nécessaire pour accéder à notre très jolie peinture bicolore, et le malus écologique qui, avec 151 g de CO2 émis par km s’élèvera en 2013 à 1000 euros... pour un gramme près.

On a aiméOn n’a pas aimé
- Le look
- Le confort
- La boite robotisée en ville ou en balade
- L’efficacité
- La lenteur de la boite robotisée
- Le rayon de braquage
- La position fixe des palettes au volant

 Les tarifs

Modèle et options Tarif au 1er décembre 2012
Abarth 595C Turismo 24 800 €
Jantes alliage diamant sur fond anthracite 5 pétales, 7’’x7, 5J, pneus 205/40 R17 non chaînables 450 €
Peinture Bi-Colore extra-série Gris Pista/Gris Record 950 €
Liseré blanc 150 €
Prédisposition système de navigation Tomtom 2 60 €
Modèle essayé 26 410 €

Remerciements à Paris Auto Events.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007