Alfa Romeo 166 JTD 175 Sportronic Selective

Ecrit le samedi 15 mai 2004 par Philibert Bacot, Vincent Royer - 1 commentaire(s)

Modifiée en octobre 2003, l’Alfa Romeo 166 se veut une berline haut de gamme au caractère sportif affirmé. Quels sont ses atouts face à la concurrence, redoutable ?


Parmi les nouveautés, la boîte automatique à 5 rapports dont est équipée notre 166. Proposée sur la motorisation 2.4 JTD de 175 ch., elle offre une double fonction, automatique ou bien mécanique séquentielle. Contrairement à la plupart des boîtes de vitesses automatiques, celle-ci est entièrement intégrée à l’ensemble des systèmes électroniques de commande de la voiture, permettant ainsi de s’adapter au mieux à chaque situation. Elle s’adapte également au style de conduite, notamment grâce à ses trois modes de fonctionnement, économique, normal et sportif.

Cette boîte auto met également fin à l’obligation pour les chauffeurs de voitures automatiques de rester appuyé sur le frein pour éviter d’avancer à l’arrêt. Un simple effleurement de la pédale suffit pour stopper le phénomène d’entraînement à l’arrêt. En stationnement par contre, il faudra appuyer sur le frein pour déplacer le levier de la position parking à n’importe quelle autre. Impossible donc aux enfants ou par mégarde, de mettre cette Alfa en route.

Très douce, cette boîte auto possède pourtant un point négatif, déjà constaté sur la Lancia Thesis, qui peut elle aussi la recevoir. Le mode séquentiel n’est pas assez rapide dans les changements de rapports, devenant désagréable et presque, inutilisable.

Sur la route, la 166 semble collée à la chaussée. Stable, elle possède une direction progressive et ne laisse ressentir aucun roulis. Le sous-virage est quasi inexistant, quant aux suspensions arrières, elles accompagnent les manoeuvres de manière souple et progressive.

 Un relifting bienfaiteur

Mais les modifications les plus visibles apportées à la nouvelle 166, et qui se retrouvent sur toutes les versions, concernent bien entendu le design, revu par le centre de style Alfa Romeo.

C’est l’avant qui subit le plus de modifications. Fini le petit air triste de la première génération de 166, la nouvelle vague adopte le family feeling Alfa Romeo. Le tradditionnel tryptique de la marque prend forme à travers un écusson développé verticalement et des prises d’air plus développées.

Les groupes optiques sont eux aussi totalement nouveaux, composés de verres lisses et non prismatiques, laissant voir les paraboles. Les phares deviennent au Xénon de série, pour une meilleure visibilité.

Le capot laisse présager du caractère sportif de l’auto grâce à ses nervures convergentes en V.

La 166 est radine en surface vitrée, mais pas en chromes, omniprésents. Sur les poignées de portes par exemple. Poignées qui semblent totalement intégrées à l’auto car ne dépassant pas de la carrosserie. D’ailleurs celle-ci est totalement lisse, arrondie, sans arrête, et même les clignotants sont au ras de la coque.

La voiture semble vouloir filer, et même l’arrière, pourtant très large, est court et fuyant. Là encore, les pare-chocs se confondent avec la carrosserie.

Pour échapper à la pluie qui s’invite lors de notre essai, découvrons l’autre nouveauté de cette 166, son habitacle, plus lumineux grâce à de nouvelles teintes et de nouveaux matériaux.

 Une finition à la hauteur

En finition Selective, notre modèle est habillée de cuir. Les tapis sont assortis au plafond. Les sièges sont larges et confortables. A l’avant, ils se règlent électriquement, et le siège conducteur mémorise jusqu’à trois réglages différents.

Le tableau de bord, arrondi, propose quatre instruments analogiques, superposés. Le reste se trouve sur la console centrale, elle aussi revue et affichant des effets métallisés.

L’habitacle, accueillant, se montre généreux. Tout comme le coffre. Equipé d’attaches et de crochets d’arrimage, il reçoit également la batterie.

Si tout est fait pour faciliter la vie du conducteur, notamment avec le régulateur de vitesse Cruise Control Cruise Control Système capable d’aider le conducteur à gérer sa vitesse. Activé, il pilote directement le papillon du moteur afin de maintenir automatiquement constante la vitesse de croisière définie par le conducteur. , le GPS et le volume de l’autoradio autorégulé en fonction de la vitesse, la 166 n’en oublie pas pour autant ses passagers.

Confortable et silencieuse, elle diffuse par exemple un air dénué de toute mauvaise odeur grâce à un filtre à double couche.

 Un équipement de série hors-norme

Enfin, sur le plan de l’équipement, la 166 a de quoi faire rougir ses concurrentes. Notre version, comme toutes les versions de la gamme, propose en effet de série : l’ABS à capteurs actifs avec répartiteur électronique de freinage, les air-bags conducteur et passager, ainsi que les air-bags latéraux et windows-bags, les prétensionneurs électroniques de ceintures de sécurité, les appuis têtes réglables, le système anti-incendie FPS, l’antivol Alfa. Sans oublier la climatisation automatique, les lève-vitres avant et arrières électriques, les rétroviseurs dégivrants et réglables électriquement, ou bien encore les antibrouillards.

Bref, à 41 400 € hors options, la 166 est l’une des voitures les mieux équipées de sa catégorie. Une voiture agréable à conduire aussi bien sur la route qu’en ville, au quotidien, grâce à la douceur de sa boite automatique.

Tarif du modèle essayé
Alfa Romeo 166 JTD 175 Sportronic Selective 41 400,00 €
Peinture métallisée 650,00 €
Prix du modèle essayé 42 050,00 €
A visiter

1 commentaire





form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS : Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Ferrari - Fiat - Iveco - Juridique - La vie des clubs - Lamborghini - Lancia - Maserati - Sport - Sur internet - Podcasts
Abarth, Autobianchi, Alfa Romeo, FIAT, Lancia, Ferrari, Lamborghini, Maserati sont des marques déposées. Les marques, logos et photos, cités ou utilisés dans ce site
sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs et sont protégés par la loi du copyright.
Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2017