Ferrari a la flamme

Ecrit le mardi 17 janvier 2006 par Vincent Royer

Depuis le 8 décembre, la flamme olympique parcours l’Italie avant d’arriver à Turin le 10 février prochain. Le 14 janvier, elle est passée par Maranello, fief de Ferrari.


Depuis 1936, c’est une tradition. La flamme olympique parcourt le pays d’accueil des Jeux à travers un grand relais. Symbole le plus important des Jeux, la flamme olympique est portée par un porte-flambeau. Ce dernier est chargé d’en annoncer son arrivée et d’incarner et diffuser ses idéaux : l’union et la paix entre les peuples, la loyauté, le courage, la fraternité et la solidarité.

Des idéaux partagés par Ferrari qui, en tant que l’une des plus grandes entités sportives du pays, a pris part au relais. C’est donc ce 14 janvier 2006, à 10h06, que la flamme est arrivée à Modena, puis à Maranello à 11h45. Là, c’est Dario Benuzzi, qui dirige les pilotes d’essais, qui a le premier porté la flamme. Il l’a ensuite transmis à Luca Badoer, le pilote d’essai de la Scuderia Ferrari, à 400 mètres de l’entrée historique de l’usine Ferrari. A bord d’une F430 Spider conduite par Amedeo Felisa, le vice directeur général de Ferrari, Luca Badoer a porté la flamme à travers l’usine avant d’arriver à la galerie Ferrari. La flamme a ensuite quitté l’enceinte Ferrari pour terminer la journée à Parme. Elle arrivera le 10 février 2006 à Turin, pour la cérémonie d’ouverture des XXèmes jeux olympiques d’hiver.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007