Gransport, le Coupé "sport" de Maserati

Ecrit le lundi 8 mars 2004 par Vincent Royer

Encore une référence au passé pour la nouvelle Maserati Gransport présentée au 74ème salon de l’automobile de Genève. Plus agressive que le Coupé esthétiquement, elle l’est aussi mécaniquement.


Dans les années 50, le carrossier Frua dessinait la première Gransport sur la base de la Maserati A6 G. Un élégant coupé propulsé par un gros moteur 2 litres. Aujourd’hui, la Gransport est une version « amélioré » de l’actuel Coupé.

 Une aérodynamique améliorée...

Avec une répartition des charges plus équilibrée entre les essieux avant et arrière, la Gransport affiche un Cx amélioré de 2 points par rapport au Coupé, soit 0,33. Ce résultat est dû en partie aux nombreux tests effectués en soufflerie. Extérieurement, cela se traduit par un look beaucoup plus agressif.

Avec une carrosserie plus enveloppante, la Gransport affiche un nouveau spoiler avant, des moulures de bas de caisse accentuées, un petit becquet sur le coffre, et de nouvelles roues issues directement de la compétition, puisqu’il s’agit de celles de la Trofeo. Les pneus de 235/35 à l’avant et 265/30 à l’arrière, affichent un profil spécifique. Enfin, les suspensions sont abaissées de 10 mm.

Au final, la Gransport ne se contente pas du look. Les performances aussi évolues. D’après Maserati, la maniabilité et la précision en ressortent grandement améliorées, quant au survirage, il aurait tout bonnement quasiment disparu !

 ...tout comme la mécanique

Sous le capot, le moteur de 390ch voit sa puissance poussée à 400 ch. Un nouvel échappement sportif fait son apparition, reconnaissable à ses doubles sorties jumelles chromées.

La Gransport n’est disponible qu’en version Cambiocorsa, c’est-à-dire la boîte 6 vitesses électrohydraulique avec commandes au volant, type F1. Avec 4 modes, normal, sport, automatique et faible adhérence, sa gestion est cependant là encore grandement améliorée. En mode sport par exemple, elle gagne 35% en rapidité, permettant à la Gransport de parcourir le 1000 mètres départ/arrêté en 23 secondes. Enfin, la sixième est plus longue de 5%, augmentant la vitesse de pointe à 290 km/h.

 Une sellerie exclusive

L’habitacle est constitué de trois matériaux de luxe. Le cuir tout d’abord, qui recouvre le haut de la planche de bord. Le centre reçoit lui un tissu de haute technologie conçu à l’origine pour le nautisme. Antidérapant et inusable, il est disponible en trois coloris, noir, gris nickel et bleu métallique. La console centrale enfin, est en fibre de carbone.

Extérieurement, six teintes sont proposées, dont le Fuji Blanc, nouvelle couleur aux reflets nacrés. Mais le programme de personnalisation Maserati permettra à chaque propriétaire de rendre sa voiture unique. Une voiture qui sera disponible à partir de l’été.

www.maserati.com

" class="options" target="_blank"> A visiter



form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007