L’Yspilon D.F.N., voiture de paresseux ?

Ecrit le mardi 20 avril 2004 par Vincent Royer

Déjà bien équipée, la petite Lancia accueille une nouvelle version, équipée de la boîte de vitesse D.F.N., "Dolce Far Niente". Tout un programme.


La nouvelle Ypsilon proposait déjà presque tous les équipements qui facilitent la vie du conducteur. Le climatiseur bi-zone, la direction "Dualdrive", le régulateur de vitesse Cruise Control Cruise Control Système capable d’aider le conducteur à gérer sa vitesse. Activé, il pilote directement le papillon du moteur afin de maintenir automatiquement constante la vitesse de croisière définie par le conducteur. , les essuie-glace avec activation automatique dès les premières gouttes de pluie, les phares qui s’allument automatiquement dès l’entrée dans un tunnel ou bien encore le capteur de recul, tous sont disponibles de série ou en option suivant les versions.

Mais Lancia veut aller encore plus loin, et permettre au conducteur de l’Ypsilon "d’en faire plus" en en "faisant moins". Pour cela, le constructeur propose une nouvelle boîte de vitesses, manuelle séquentielle robotisée, nommée D.F.N.

À travers un asservissement de type électro-hydraulique, elle automatise les commandes de l’embrayage et du levier de changement de vitesses tout en conservant les avantages de l’embrayage à sec et de la boîte mécanique (poids, robustesse, fiabilité, faible consommation d’énergie).

 Tout automatique ou semi-automatique

Afin de satisfaire tous les conducteurs, elle propose deux modes de fonctionnement, semi-automatique -ou manuel-, et tout automatique.

Le mode semi-automatique permet de changer les vitesses en poussant ou tirant sur le levier. La pédale d’embrayage, elle, a disparu. La simple action sur le levier suffit donc à enclencher les vitesses.

Le mode automatique propose quant à lui deux logiques, "Normal" et "Economy". Le mode normal privilégie le confort de conduite et des reprises et des changements de rapport efficaces. Le mode Economy vise lui à réduire la consommation de carburant. De plus, un logiciel analyse en permanence la position de la voiture et reconnait la pente de la route. Il peut alors modifier le point de changement de vitesse en fonction du meilleur compromis entre les exigences du conducteur, l’état de la chaussée et les conditions du véhicule (vitesse et régime moteur).

 Disponible pour les versions essence et diesel

Autre atout annoncé du D.F.N., sa capacité à "capter" les exigences du conducteur et à s’adapter à son style de conduite. Pour cela, il tient compte du régime moteur et de la position de la pédale. De même, le D.F.N. évalue la décélération de la voiture et adapte le rétrogradage en conséquence.

En terme de sécurité, le point mort est automatiquement engagé lorsque le moteur tourne et que la portière est ouverte. Un aspect qui peut se révéler négatif en cas de situation d’urgence, comme celui d’une tentative de vol du véhicule...

Cette boîte de vitesse peut être accouplée à deux motorisations, les 1.4 16v et 1.3 Multijet. Si l’accélération devrait s’en trouver améliorée, la consommation devrait également baisser en comparaison aux modèles à boîte manuelle. Lancia annonce en mode Economy, pour la version Multijet, en cycle mixte, une amélioration de 0,1 litre aux 100 km et pour le 1.4 16v, une amélioration de 0,2 litre aux 100 km.

Enfin, ces versions devraient être commercialisées à un prix légèrement inférieur à celui d’une boîte automatique traditionnelle. A suivre...




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007