La Ghibli pour atteindre les ambitieux objectifs de Maserati

Ecrit le jeudi 1er août 2013 par Vincent Royer

Passer de moins 7000 véhicules vendus en 2012 à 50 000 en 2015, les objectifs de Maserati sont pour le moins ambitieux. Et pour y parvenir, la marque au trident doit se diversifier. Premier véhicule lancé pour atteindre cet objectif, la Ghibli.


Présentée en première mondiale au dernier salon de Shangaï, la Ghibli marque un véritable tournant dans l’histoire de la marque. Outre le fait de proposer simultanément deux berlines dans sa gamme, elle marque aussi l’arrivée du… diesel sous un capot orné du trident.

Véritable berline sportive de luxe, cette Maserati vient s’inscrire dans le segment E et veut mettre un terme à la suprématie allemande. Avec des dimensions globales réduites de 291 mm par rapport à sa grande sœur la Quattroporte, la Ghibli en partage cependant l’essentiel de son architecture et notamment son châssis ou l’architecture de ses suspensions.

Proposant des prestations haut de gamme avec des matériaux et une finition de qualité mêlant par exemple le cuir Poltrona Frau, l’alcantara, la fibre de carbone et le bois rare, la Ghibli dispose également d’un écran tactile de 8,4 pouces, des pédales réglables, de caméra de recul ou encore du wifi via les réseaux locaux sans fil.

Deux moteurs essence sont disponibles, avec le V6 biturbo 3.0 de 330 ou 410 ch, et donc une version diesel avec un V6 turbo 3.0 l de 275 ch et 600 Nm de couple à 2000 tr/mn. Ainsi équipée, la Ghibli passe de 0 à 100 km/h en 6,3 s et ne consomme que 5,9 l aux 100 km tout en ne rejetant que 158 g de CO2 par km.

Doté du Start&Stop, une autre première pour Maserati, la Ghibli diesel possède également deux dispositifs sonores qui viennent reproduire le bruit caractéristique des moteurs Maserati.

Cette version diesel, comme les versions essence, est accouplée à une boite automatique ZF à huit rapports.

Dans sa version essence de 410 ch, la Ghibli se décline en version propulsion et en version intégrale avec la Ghibli S Q4. Cette dernière se comporte comme une propulsion, mais dès qu’une perte d’adhérence se fait sentir au niveau de l’essieu arrière, le système réparti de manière égale la transmission entre les deux essieux, le tout en moins de 150 millisecondes !

Il ne faudra que 4,8 s à la Ghibli S Q4 pour passer de 0 à 100 km/h, 5 pour la version S propulsion. Leur vitesse de pointe et leur consommation sont quasiment égales, à 284 km/h et 10,5 l aux 100 km pour la Ghibli S Q4, contre 285 km/h et 10,4 l aux 100 km pour la Ghibli S.

Le V6 biturbo de 410 ch offre un couple de 550 Nm entre 1750 et 5000 tr/mn.

Enfin, la version d’entrée de gamme reçoit le V6 de 330 ch disposant lui aussi de 500 Nm de couple. Il ne consomme que 9,6 l aux 100 km mais permet tout de même d’atteindre les 100 km/h en 5,6 s.

Proposée à partir de 66 500 euros, la Ghibli est donc la Maserati la plus accessible et la plus polyvalente. Elle dispose d’ailleurs de fixations isofix pour les sièges auto à l’arrière, de nombreuses prises usb et d’un coffre de 500 litres. Elle conserve malgré tout un look unique, à la fois racé et agressif avec ses optiques bi-xénon et ses feux à LED, et un caractère affirmé avec ses moteurs fabriqués par Ferrari.

L’album photos de la Maserati Ghibli.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS - Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Fiat - Lancia - Ferrari - Lamborghini - Equipement - La vie des clubs >> Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2007