Lancia Ypsilon Momo Design 1.3 Multijet 16v

Ecrit le mercredi 15 février 2006 par Nicolas Billon, Vincent Royer

Depuis le lancement de l’Ypsilon en 2003, chaque année Lancia trouve une déclinaison de ce modèle pour en refaire parler. Après l’Ypsilon Bicolore en 2005, 2006 voit l’arrivée de l’Ypsilon MomoDesign.


Au bord de l’asphyxie en 2003, alors que le constructeur n’avait vendu que 1 971 voitures dans l’année en France, Lancia a enregistré en 2005 44% d’immatriculations de plus qu’en 2004. Soit la troisième meilleure progression du marché automobile français. Certes, partant de pas grand-chose, la performance est à relativiser. Mais ce résultat est pour le moins encourageant. Et le retour de la marque, on le doit en partie à un modèle, l’Ypsilon. Apparue justement en 2003, l’Ypsilon s’est déclinée depuis l’année dernière en une version bi-colore, encore plus chic et glamour. Mais l’Ypsilon, avec son style, ses formes très particulières, plait surtout aux femmes. 86% de sa clientèle est féminine.

Voulant masculiniser son modèle phare, Lancia présente au salon de Genève 2005 le concept Ypsilon Sport Zagato. Si la mise en production de ce modèle est envisagée pour 2007, c’est une version dérivée de ce concept que Lancia vient de commercialiser, l’Ypsilon Momo Design.

 Une peinture mate

Comme on ne change pas une équipe qui gagne, cette nouvelle version est bicolore. L’Ypsilon bi-colore, lancée en avril 2005, a en effet représentée 25% des ventes de l’Ypsilon pour l’année. L’Ypsilon Momo Design est donc bicolore, certes, mais avec quelques particularités supplémentaires.

Son nom déjà, Momo Design. Cette marque d’équipement automobile plutôt sportive s’est lancée dans le design avec un centre de style qui a créé, notamment, les casques de moto tout en couleur et très tendances du même nom.

Leur originalité, à part le design, l’élégance et la sportivité ? leur couleur, toujours mate. C’est pourquoi l’Ypsilon Momo Design reçoit une peinture brillante orange, rouge, ivoire ou noire dans sa partie inférieure, et noire mate dans sa partie supérieure.

Les jantes en alliage de 15’’ sont spécifiques au modèle et l’esthétique extérieure comme intérieure est signée Momo Design et se veut plus sport que le modèle d’origine. Sur ce point, on cherche encore...

L’intérieur est assez réussi. Les tissus bi-ton orange/noir, argent/noir ou rouge/noir laissent apparaître des surpiqures grises.

Le volant et le pommeau de vitesses gainés de cuir sont naturellement signés Momo. Les aiguilles rouges sont mises en relief par la couleur argent du fond des compteurs, toujours situés au centre de la planche de bord.

Enfin, la console centrale, les ouïes de ventilation et les poignées des portes intérieures sont en aluminium brossé. Petit regret, la banquette arrière n’offre que deux places, ne coulisse pas, même en option, et ne possède pas d’appuis-tête. Quant au coffre, avec 215 dm3, c’est l’un des plus petits de sa catégorie.

 Uniquement en boîte mécanique

Disponible avec l’ensemble des moteurs de la gamme, c’est avec le 1.3 Multijet 16v que nous avons essayé la Momo Design. S’il est le moteur le plus vendu sur les Ypsilon, c’est aussi le seul diesel proposé. C’est donc, avec 64% des ventes, les versions essence qui se vendent le plus. Original lorsque l’on sait que le marché français privilégie au contraire les motorisations diesel.

Confortablement installé à son volant, l’Ypsilon est une voiture agréable à vivre. Les suspensions sont relativement souples, au point que les passagers risquent d’être ballotés dans les virages. Mais leur moelleux est aussi un point non négligeable. La direction assistée à deux niveaux « City » est douce et précise, idéale pour la ville.

Proposée à partir de 13 200 euros en version essence, 15 300 euros en version diesel, cette Ypsilon très fashion est relativement bien équipée. Disponible uniquement en boîte de vitesses mécanique, elle se pose en concurrente directe des Nissan Micra, Toyota Yaris et autres Mini. Cette dernière étant tout de même relativement plus chère que la petite Lancia.

Le constructeur, qui fête cette année ses 100 ans, était au plus mal il y a seulement 3 ans. De l’eau a coulé sous les ponts et l’objectif est d’atteindre les 15 000 immatriculations par an en 2008. D’ici là, Lancia compte vendre 2 250 Ypsilon en France en 2006, dont 450 Momo Design.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS : Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Ferrari - Fiat - Iveco - Juridique - La vie des clubs - Lamborghini - Lancia - Maserati - Sport - Sur internet - Podcasts
Abarth, Autobianchi, Alfa Romeo, FIAT, Lancia, Ferrari, Lamborghini, Maserati sont des marques déposées. Les marques, logos et photos, cités ou utilisés dans ce site
sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs et sont protégés par la loi du copyright.
Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2017