Pour le calendrier de ses 50 ans, Pirelli ressort un trésor oublié de 1986

Ecrit le vendredi 22 novembre 2013 par Vincent Royer

Comme chaque année, Pirelli présentait hier son nouveau calendrier. Une présentation grandiose organisée à Milan, en présence de plus de 800 invités, à l’espace d’art contemporain HangarBicocca de Pirelli. Cette édition 2014, la 43ème du calendrier, est un peu particulière puisqu’elle coïncide avec les 50 ans du célèbre objet. C’est en effet en 1964 que la branche anglaise de Pirelli, en quête d’une stratégie marketing pour contrer la concurrence, demande au portraitiste des Beatles, Robert Freeman, d’animer sous la direction de Derek Forsyth, un projet pour le moins innovant.


Jamais commercialisé, uniquement offert à quelques élus triés sur le volet, le calendrier Pirelli est devenu une véritable œuvre d’art, objet de collection. C’est ainsi qu’en 1975, une série de calendriers mise aux enchères chez Christies à Londres lors d’un événement de bienfaisance a été adjugée pour une somme plus élevée qu’un tableau d’Andy Warhol vendu durant ces mêmes enchères.

Aujourd’hui, Pirelli continue de surprendre avec son calendrier. L’édition 2014 le prouve. Sa réalisation n’a pas été confiée à un grand photographe à la mode, non, le manufacturier a décidé d’utiliser le calendrier réalisé par Helmut Newton en 1986 et jamais diffusé jusqu’à présent !

A l’époque, la maison mère de Pirelli, en Italie, avait compris le potentiel du calendrier et voulait se l’approprier. Alors que Pirelli Grande-Bretagne confiait la réalisation du calendrier au photographe de Marilyn Monroe, Elizabeth Taylor ou bien encore Audrey Hepburn, l’américain Bert Stern, Pirelli Italie confiait en parallèle la réalisation d’un autre calendrier à l’allemand Helmut Newton.

Si Newton ne disposait d’aucune contrainte sur le plan artistique de la part de Pirelli Italie, comme ça avait été le cas depuis le début de l’histoire de calendrier en Angleterre, le produit devait cependant apparaitre. Une grande première puisqu’il était jusqu’à présent totalement absent, quelques fois suggéré par une trace de pneu dans le sable ou la silhouette graphique d’un pneu sur un vêtement.

Pour réaliser son calendrier, Newton se rendra dans de nombreuses régions italiennes, et au Grand Prix de Monaco. Malheureusement il devra abandonner pour raisons familiales la fin de la réalisation à Manuela Pavesi, styliste et scénariste des costumes, omniprésente lors des shooting.

Mais c’est finalement la version britannique de Bert Stern qui est retenue pour 1986. Le travail de Newton est alors archivé et conservé précieusement.

Le calendrier 2014 dévoilé hier se veut conforme au projet initial, y compris au point de vue de la mise en page graphique. En plus des douze clichés d’auteur en noir blanc, ce calendrier 2014 comprend 29 images du backstage.

Il est le dixième calendrier réalisé en noir et blanc. Vingt-cinq ayant été produits en couleurs et six à la fois en couleurs et en noir et blanc.

Pour fêter les 50 ans de son calendrier, Pirelli a également organisé une exposition à Milan un itinéraire historique à travers 160 photos de plus de 30 photographes.

Le manufacturier a également produit une vidéo ou les artistes, photographes comme mannequins, témoignent de ce que représente le calendrier Pirelli pour eux. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir en français.




form pet message commentaire

    Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


forum qui etes vous

 

Suivre la vie du site Nos flux RSS : Toute l'actualité - Abarth - Alfa Romeo - Ferrari - Fiat - Iveco - Juridique - La vie des clubs - Lamborghini - Lancia - Maserati - Sport - Sur internet - Podcasts
Abarth, Autobianchi, Alfa Romeo, FIAT, Lancia, Ferrari, Lamborghini, Maserati sont des marques déposées. Les marques, logos et photos, cités ou utilisés dans ce site
sont la propriété exclusive de leurs propriétaires respectifs et sont protégés par la loi du copyright.
Site réalisé sous Spip - Tous droits réservés - ©2002-2017