Arrêt programmé de l’Alfa Romeo Giulietta

par Vincent Royer

Lancée en 2010, la carrière de l’Alfa Romeo Giulietta se terminera avant la fin de l’année d’après Fabio Migliavacca, le directeur marketing de la marque.

Révélée fin 2009, et lancée en 2010, la remplaçante de la 147, appelée tour à tour projet 149, Milano, avant de prendre son nom définitif de Giulietta, tirera sa révérence d’ici la fin de l’année, après 10 ans de carrière. C’est en tous cas ce qu’a déclaré le directeur marketing d’Alfa Romeo, Fabio Migliavacca, à nos confrères d’Autocar début avril. Une fin attendue, la Giulietta n’apparaissant plus dans les plans de la marque présentés il y a quelques mois.

Il faut dire que les ventes de la Giulietta sont en chute depuis plusieurs années. Avec 15 690 exemplaires commercialisés en 2019, on est loin des 78 911 exemplaires de 2011, sa meilleure année de commercialisation.

Un SUV pour remplacer la Giulietta

Pour la remplacer, Alfa Romeo ne compte pas sur une nouvelle berline mais sur un SUV, le Tonale. Présenté sous forme de concept au salon de Genève 2019, il doit être présenté d’ici quelques mois, et commercialisé en 2021. Mais la crise sanitaire du coronavirus pourrait retarder ces plans.

Fabio Migliavacca s’est montré rassurant auprès de nos confrères d’Autocar quant au comportement du Tonale par rapport à la Giulietta : “Nous ne nous attendons pas à ce que la dynamique de conduite soit un point faible pour la Tonale”, a-t-il indiqué.

Le Tonale deviendra la première Alfa Romeo hybride rechargeable.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Aliquam ut dolor luctus Phasellus fringilla vel, ut Aenean dolor.