Christophe Rio, Intégralement vôtre…

par Vincent Royer
0 commentaire

A 38 ans, Christophe Rio est passionné par la Lancia Integrale. Il en possède d’ailleurs deux, une 8V de 1989 et une Evo I de 1992. Machiniste à la RATP, il est membre depuis 1996 du Lancia Club France. C’est avec lui qu’il a participé aux dernières Festivités de Linas.

Autosital.com- Pourquoi cette voiture ?
Christophe Rio- J’ai toujours aimé le design assez carré qu’a la Delta -ma première voiture était une Talbot Horizon, qui avait sensiblement la même forme. Ses performances et son passé ‘rallystique’ ont fait le reste pour me convaincre d’en acquérir une.

A.- Quel passé ont vos Delta ?
C. R.- Ces deux voitures étaient des occasions. La 8V, une seconde main qui appartenait au propriétaire d’un garage Lancia (ami d’un ami) achetée en 92 et l’Evo une première main d’un chef d’entreprise acquise en 96. Aucune n’a de palmarès.

A.- Pourquoi appartenir à un club et pourquoi le Lancia Club France ?
C. R.- L’intérêt d’appartenir à un club est bien sûr de retrouver des gens ayant la même passion. C’est au Rétromobile 1996 que j’ai remarqué une photo d’une Integrale 16V sur le stand du LCF. L’auto étant encore récente, je ne m’attendais donc pas à ce qu’elle intéresse un club de voitures anciennes. J’ai alors été accueilli par Mr Jacques POTTIER lui-même propriétaire -de la dite voiture en photo-, qui m’a informé qu’au vu de son passé ‘rallystique’, elle appartenait aux voitures d’exception et était donc acceptée. D’autres ‘integralistes’ s’étaient déjà inscrits depuis le début du salon. J’y suis donc logiquement venu moi aussi avec l’espoir de les rencontrer, ce qui ne tarda pas puisqu’en septembre de la même année nous nous retrouvions à quatre Integrale lors du rallye annuel auquel était présent Didier AURIOL venu nous rendre visite à l’occasion et à neuf voitures au musée de l’air et de l’espace (Bourget) en décembre pour ce qui reste la toute première rencontre ‘integraliste’ en France.

A.- Quels sont les événements organisés ou auquel participe le Lancia Club France ?
C. R.- Le LCF est le plus important club Lancia en France: 300 membres dont certains étrangers, 600 autos toutes époques confondues. Chaque année il organise plusieurs rallyes touristiques -au moins quatre- dont un annuel en septembre réunissant une cinquantaine de Lancia -voir plus- sur un week-end complet. On retrouve également sa présence lors des salons Rétromobile et Automédon, mais aussi lors d’autres en province. Il est divisé en 7 antennes régionales : IDF/centre, Normandie/Nord/Picardie, Pays de Loire/Bretagne/Poitou-Charentes, Rhône-Alpes/Bourgogne/Auvergne, Midi-Pyr./Languedoc-Roussillon/Aquitaine/Limousin, Provence-Côte d’Azur et Champagne-Ardennes/Alsace-Lorraine/Franche-Comté. L’antenne Integrale du LCF, la Squadra Delta HF, organise également des sorties en France et participe aux meetings étrangers -Allemagne, Pays Bas, Autriche,Italie.

Les dernières Festivités de Linas

A.- Le club a également participé aux festivités de Linas, que représente cet événement ?
C. R.- Les Festivités de Linas étaient une belle occasion de pouvoir utiliser nos chevaux à pleine puissance même si la Delta n’est pas une bête de circuit mais de route. C’était aussi l’occasion pour la Squadra de pouvoir tourner sans devoir faire des kilomètres, la majorité de ses membres étant parisienne mais surtout de se faire connaître, l’antenne n’existant que depuis 2003.

A.- Comment se déroule-t-il ?
C. R.- Cet évènement se déroule par plateaux de plusieurs catégories : anciennes, modernes, collections, motos… Ce n’est pas une compétition, certains plateaux allant de la 2CV cabriolet à la Ferrari Testarossa, mais plutôt une sortie permettant de se faire plaisir pour un coût peu élevé. C’est aussi la possibilité de prendre contact avec d’autres clubs dans l’éventualité de sorties communes. Le club y était bien représenté, principalement par les 14 Delta dont 8 tournaient mais aussi par des Fulvia ou des Beta.

A.- Votre sentiment sur la fermeture du circuit ?
C. R.- La fermeture du circuit est une grosse perte pour le monde de l’automobile français mais surtout parisien, il n’y avait qu’à voir l’affluence énorme pendant ce week-end.

A.- Quels sont les prochains événements du club ?
C. R.- Plusieurs dates sont déjà prévues : 22 août- sortie piste à Chambley (54), 12 sept.-5° raduno Lancia Delta Integrale à Corio (banlieue de Turin), 18/19 sept.- Rétrosport sur le circuit de Bois Guyon, 24 au 26 sept.-24° rallye annuel du LCF dans le Morbihan et 2 et 3 oct.-1° rallye historique della Valle Varaita à Sampeyre (sud ouest de Turin) pour toutes Lancia HF (Stratos, Fulvia, 037, Delta…)

A.- A qui est ouvert le club et où peut-on vous retrouver ?
C. R.- Le Lancia Club France est ouvert à tous possesseurs de Lancia même récentes. On retrouve tous les contacts sur le site du club, www.lanciaclubfrance.com.

Pour conclure, la Squadra Delta HF du LCF, c’est une soixantaine de Delta dont les deux principales antennes sont en IDF et dans l’Est de la France, une 3° est en préparation pour le Nord (+Belgique). Nous recherchons des propriétaires sur l’Ouest (Bretagne/Pays de Loire).

8V-Martini-50pc.jpgLa 8V au début, toute blanche
La 8V au début, toute blanche
La 8V aux couleurs du Martini Racing
La 8V aux couleurs du Martini Racing
DSC01346.jpgDSC01351.jpgDSC01381.jpgDSC01403-50pc.jpgIMG_0002-2.jpgIMG_0007-2.jpgDelta Days 2004
Delta Days 2004
Delta Days 2004
Delta Days 2004
Vincennes-Janv-04-11-50pc.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

nunc ut commodo Donec neque. libero Aenean libero. suscipit quis,