Fernando Alonso au volant de la Ferrari LaFerrari

par Vincent Royer
0 commentaire

Pas moins de 923 ch, le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes et une vitesse de pointe de plus de 350 km/h, la Ferrari LaFerrari n’est pas à mettre entre toutes les mains. Et c’est justement aux mains de Fernando Alonso que nous vous invitons à découvrir un tour embarqué du circuit de Fiorano à bord de la dernière supercar de la marque au cheval cabré.

Présentée au dernier salon de Genève, la Ferrari LaFerrari est une voiture hors norme. Avec ses 963 chevaux, elle est la digne remplaçante des Ferrari Enzo, F40 et F50, mais c’est aussi la première hybride de la marque au cheval cabré. Son moteur V12 de 6262 cc et 800 ch est en effet complété d’un moteur électrique de 163 chevaux ! Avec un poids de seulement 1370 kg et un couple phénoménal de 900 Nm, LaFerrari est présentée par son constructeur comme la voiture la plus rapide de l’histoire de Maranello. Dépassant les 350 km/h, moins de 3 secondes lui sont nécessaires pour passer de 0 à 100 km/h, et seulement 15 secondes pour passer de 0 à… 300 km/h !

Dès le début du projet les pilotes de la Scuderia Ferrari Felipe Massa et Fernando Alonso ont été impliqués dans le développement de cette supercar. A quelques heures de s’envoler pour le grand prix de Formule 1 de Budapest, Fernando Alonso a d’ailleurs pu tester en piste les derniers développements de l’auto qui est désormais entrée dans son ultime phase de développement. Ferrari vient de diffuser cette vidéo embarquée dans LaFerrari aux côtés du pilote espagnol, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la bête a l’air compliquée à dompter.

Après quelques tours de piste, Fernando Alonso a pu débriefer avec les ingénieurs et les pilotes d’essai de Ferrari. Objectif, améliorer encore les performances et la tenue de route de la voiture. Cette supercar, la cinquième de l’histoire de Ferrari, ne sera produite qu’à 499 exemplaires à travers le monde. Dessinée en interne par l’équipe de Flavio Manzoni, la Ferrari LaFerrari sera facturée… 1,2 millions d’euros, soit deux fois le prix de l’Enzo !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

mi, neque. libero id ut Phasellus