Ferrari prêt pour une nouvelle saison

par Vincent Royer

La Scuderia Ferrari a présenté hier sa nouvelle monoplace pour la saison 2008 de Formule 1. Cette F2008 se caractérise principalement par son adaptation au nouveau règlement technique.

« Voir la voiture pour la première fois est comme accueillir un enfant dans une famille. Il est important de travailler pour l’aider à grandir dans la bonne voie. » C’est un Felipe Massa poétique qui répondait aux journalistes hier lors de la présentation de la F2008 à Maranello.

La 54ème monoplace de F1 de la marque au Cheval Cabré, connue sous le nom de code 659, a été conçue en prenant en compte les évolutions du règlement 2008. On retrouve ainsi la SECU, une centrale électronique identique pour toutes les équipes et produite par MES (McLaren Electronic System). La boite de vitesses a également été revue, elle devra maintenant être utilisée pour quatre grands prix minimum. La sécurité des pilotes est encore améliorée avec des protections plus hautes dans la zone du casque et la limitation de l’usage de certains matériaux composites.

Du coup, avec 605 kg, cette F2008 est très légèrement plus lourde que la F2007 de l’an dernier. L’aérodynamique a également été revue, mais devrait encore évoluer d’ici le premier grand prix de la saison, en Australie le 16 mars prochain. Les suspensions ont été adaptées, l’empattement diminué et la répartition des masses modifiée. Le tout sans plus de précision de la part de Ferrari.

Cette F2008 offre surtout beaucoup moins d’assistance aux pilotes, là encore en adéquation avec le nouveau règlement. Finis par exemple les démarrages assistés ou le système de contrôle de traction. « Est-ce que j’aurais plus de plaisir sans le contrôle de la traction ? Ce sera plus difficile de piloter, ça c’est sûr. Spécialement sur piste mouillée, répondait Kimi Raïkkonen aux journalistes. Mais ce sera également plus amusant. » Le champion du monde en titre effectuera ses premiers tours de roues au volant de la F2008 aujourd’hui même.

Quant à Felipe Massa, il était hier à la fois heureux et raisonnable. « La première impression sur la voiture est qu’elle est très belle. Comme toutes les autres Ferrari. Mais ça ne suffit pas. Le look est important, mais les performances et la fiabilité le sont tout autant. L’équipe doit travailler pour que cette voiture soit immédiatement rapide et fiable. Nous devons travailler sur elle avant le premier grand prix et nous voulons tester ses performances avant de faire des commentaires. »

++++

Caractéristiques techniques

Châssis
Structure Matériaux composites et nid d’abeille avec fibre de carbone
Boîte de vitesses longitudinale Ferrari
Différentiel autobloquant
Commande semi-automatique séquentielle à contrôle électronique
Nombre de rapports Sept vitesses et marche arrière
Freins auto-ventilés en carbone
Suspensions indépendantes avec tirant à barre de torsion antérieure/postérieure
Poids avec eau, huile et pilote 605 kg
Roues avant et arrière 13″ BBS
Moteur
Type 056
Nombre de cylindres 8
Bloc moteur en aluminium V 90°
Nombre de soupapes 32
Distribution pneumatique
Cylindrée 2398 cm3
Alésage 98 mm
Poids moins de 95 kg
Injection électronique Magneti Marelli
Allumage électronique statique Magneti Marelli
Essence Shell V-Power ULG 64
Lubrifiant Shell SL-1098
64309_080002pre.jpg64310_080003pre.jpg64311_080004pre.jpg64312_080005pre.jpg64313_080006pre.jpg64314_080007pre.jpg64317_0800010pre.jpg64323_0800015pre.jpg64324_0800016pre.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

in quis dictum dapibus quis, mattis felis dolor luctus Donec efficitur.
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !