Jean-Philippe Imparato, nouveau patron d’Alfa Romeo, au volant de la Giulia GTAm à Balocco

par Vincent Royer

Nommé à la tête d’Alfa Romeo en janvier, Jean-Philippe Imparato prend ses marques en Italie. Il vient de découvrir la Giulia GTAm à son volant, sur la piste d’essai de Balocco.

Wow ! Quel plaisir de prendre le volant pour tester les performances fantastiques de l’Alfa Romeo Giulia GTAm sur l’emblématique terrain d’essai de Balocco !“, tels ont été les premiers mots de Jean-Philippe Imparato à la descente de la Giulia GTAm après quelques tours de piste. Le nouveau patron de la marque au Biscione ajoutant, “C’est un plaisir de rencontrer les ingénieurs de ce projet extraordinaire actuellement en cours de développement à Balocco, comme beaucoup de nos légendes passées“.

Après sa réussite chez Peugeot, la relance d’Alfa Romeo ?

Nommé à la tête d’Alfa Romeo en janvier dernier, lors de la fusion des groupes PSA et FCA au sein du nouveau groupe Stellantis, Jean-Philippe Imparato était jusqu’à présent le patron de la marque Peugeot. Un poste qu’il a occupé pendant cinq ans et qui lui a permis de repositionner la marque, renouveler le catalogue, revoir le réseau de distribution, le tout avec des résultats commerciaux plus que positifs. De bon augure pour Alfa Romeo qui affiche des ventes a minima, à l’image de son catalogue, restreint aux Giulia et Stelvio pour le moment.

Pour 2021, les Giulia et Stelvio devraient être restylés et la marque présentera le Tonale, petit frère du Stelvio. L’an prochain un autre petit SUV devrait apparaitre, sur la base CMP qui sert aux Peugeot 2008 et DS 3 Crossback. Enfin, la Giulietta devrait revenir l’année suivante sur une base commune avec les Peugeot 308 et DS 4.

Jean-Philippe Imparato viendra-t-il bouleverser ce programme et surprendre les alfistes ? Il révèlera en tout cas son plan de relance de la marque, car c’est bien là son objectif, en septembre prochain.

Jean-Philippe Imparato, un passionné d’automobile, connaisseur d’Alfa Romeo

D’ici là, ce spécialiste de l’automobile, il a passé 30 ans chez PSA, prend ses marques chez Alfa Romeo et découvre humblement son passé et son présent pour construire son avenir. Après avoir visité l’usine de Cassino en février, il a arpenté les allées du Museo Storico de la marque à Arese, dévoilé son équipe la semaine dernière et il vient donc de prendre le volant de l’un des prototypes de l’Alfa Romeo Giulia GTAm sur la piste d’essai de Balocco. De quoi s’imprégner à haute dose de l’univers Alfa Romeo et de se laisser piquer par son virus.

Un univers qui ne lui est pas inconnu puisque, comme il l’a raconté au magazine Challenges, son père “a roulé en Alfa Giulietta (1954-1964), et, quand je suis né, en Giulia (1962-1977), puis en Alfetta (1973), en coupé GTV V6 (1976). Et la première voiture de ma femme était une Alfasud (1972-1984) rouge“.

A 54 ans, Jean-Philippe Imparato pourrait bien réveiller une marque qui semble s’endormir malgré une image qui ne faiblit pas dans le coeur des passionnés.

Jean-Philippe Imparato poste régulièrement sur Twitter.

En images

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !