L’auto-célébration de Giorgetto Giugiaro

par Vincent Royer
0 commentaire

Des italiennes, que des italiennes chez Giugiaro. Seul concept, la GG50, dérivée de la Ferrari 612 Scaglietti et célébrant les 50 ans de design de son bureau de style. Un concept présenté pour la première fois au salon de Tokyo 2005.

GG50. Ce nom veut tout dire. GG pour Giorgetto Giugiaro. 50 pour 50 ans de design. La Ferrari GG50 est donc une Ferrari commandée par Giugiaro à Giugiaro pour célébrer ses 50 années de vie professionnelle. Bien sûr, il a obtenu l’accord de Ferrari par le biais de son dirigeant, Luca Di Montezemolo. Seules contraintes imposées par celui-ci, partir de la Ferrari 612 Scaglietti, coupé 12 cylindres de 4 places, et faire en sorte que la voiture reste une Ferrari reconnaissable, notamment par une sensation de compacité.

C’est en février 2005 que Giorgetto, aidé de son fils Fabrizio, se met au travail. Une fois les croquis à l’échelle 1 :10 terminés, ceux-ci sont mathématisés avant que la maquette grandeur nature en plâtre ne soit construite. Terminée en avril, elle laisse place en juin 2005 à la construction du prototype roulant.

Une Ferrari à hayon

Plus courte de 9 cm que la 612 Scaglietti, la GG50 en garde l’empattement. Le réservoir vertical d’origine a été déplacé sous la ligne du plateau de chargement. Les dossiers des sièges arrière deviennent rabattables, découvrant un plateau de chargement plat de 500 l. Pour pouvoir y accéder plus facilement, la porte du coffre se transforme en hayon. Pour le soutenir, une traverse reliée à deux montants renforcés a du être ajoutée à l’extrémité du toit.

Toujours pour faciliter l’accessibilité, l’accès aux places arrière a été revu. La GG50 est équipée de vitres arrière qui se descendent afin de monter ou descendre plus facilement à l’arrière, sans se contorsionner ou se cogner. “Il n’est jamais très facile d’entrer et de sortir d’un coupé 2+2 car l’accessibilité est directement proportionnelle à la longueur de la porte que l’on ne peut toutefois pas allonger à l’infini. En effet, dans la GG50 l’ossature de la porte est celle de la Scaglietti, mais en rendant la glace arrière descendante, les mouvements de la tête sont plus fluides ce qui permet de monter et de descendre de la voiture beaucoup plus facilement qu’on ne le pense. Et le seul moyen de s’en rendre compte c’est d’essayer”, explique Giugiaro.

Deuxième aspect pris en compte par Giugiaro à l’intérieur, la réhabilitation de la main droite. En effet, pour lui, avec l’utilisation de la boite de vitesse robotisée type f1, la main droite n’a plus son rôle de passage de vitesses au levier et devient donc pratiquement sans rôle dans la conduite. Il a donc repassé à droite certaines des commandes de gauche. Celles des feux ainsi que le frein à main, électrique, par exemple. Pour le reste les instruments de bord sont les mêmes que ceux de la 612 Scaglietti. La planche de bord, modifiée quand à elle, reçoit en son centre un navigateur GPS Pioneer. Les sièges sont légèrement redessinés, deux boîtes à gants apparaissent à l’arrière, et les panneaux de portes sont traversés par un habillage en bois de hêtre naturel.

Un cadeau de rêve

Extérieurement, l’avant reprendre la grosse calandre habituelle, en position basse. Les groupes optiques par contre sont très effilés et tout en hauteur. Bizarres. Le capot, très long, esquisse un V en son centre.

L’arrière est plus réussi. Très imposant, il reçoit dans sa partie inférieure les doubles pots d’échappement chromés, peints en noir pour réduire la sensation de hauteur de l’ensemble. Les doubles optiques, ronds, sont asymétriques et à led. On retrouve bien sûr au centre le cheval cabré.

La partie la plus réussie de cette GG50 est pour nous le profil. Très dynamique, sportif, énergique. Courbes, contractures, prises d’air donnent une impression de puissance, de tenue de route exceptionnelle.

Propulsée par le moteur de la 612 Scaglietti, le V12 Ferrari de 5748 cc, cette GG50 développe 540 ch à 7250 tr/mn. Exemplaire unique, elle est simplement un cadeau d’anniversaire, comme beaucoup d’entre nous rêverions d’en avoir.

Ferrari GG50Caractéristiques
Longueur4810 mm
Largeur1950 mm
Hauteur1347 mm
Empattement2950 mm
Voie avant1677 mm
Voie arrière1643 mm
Porte-à-faux avant838 mm
Porte-à-faux arrière1022 mm
Volume coffre à bagages270 litres
Volume coffre à bagages avec sièges arrière rabattus500 litres
MoteurV12 – 5748 CC
Puissance moteur540 HP à 7250 tr/mn
TractionArrière
Boîte de vitessesSéquentielle Automatique à 6 vitesses
Pneus avantBridgestone 245 35 ZR20
Pneus arrièreBridgestone 305 35 ZR20
FreinsBrembo
JantesATP Tecnoforming 20 “
CouleurRouge
DSC_3060-2.jpgDSC_3061-3.jpgDSC_3062-2.jpgDSC_3063-3.jpgDSC_3064-3.jpgDSC_3065-4.jpgDSC_3067-3.jpgDSC_3069-3.jpgDSC_3070-3.jpgDSC_3071-3.jpgDSC_3075-2.jpgDSC_3078-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

ut facilisis Donec luctus dolor. massa dolor