La compétition sera plus serrée !

par Vincent Royer
0 commentaire

Au lendemain du Grand Prix de Malaisie, Michael Schumacher revient sur la course et le futur de la F2003-GA.

Dimanche soir, Michael Schumacher était déjà en vol vers l’Europe. “J’ai été loin pendant trois semaines et demie et je ne peux pas attendre plus pour revenir voir Corinna et les enfants”, a dit Michael. Maintenant et pendant les deux prochains jours, Michael se réacclimatera à l’Europe avant de reprendre le volant. Jeudi et vendredi il sera en effet à Barcelone pour la session d’essai de deux jours où il alternera entre une F2002 et une F2003-GA. Schumacher a de nouveau réfuté les suppositions de certains médias selon lesquels la F2003-GA pourrait être mise en service dès le grand prix du Brésil.

“Nous avons dit que nous utiliserons la nouvelle voiture seulement quand elle sera prête et rien n’a changé sur ce point. Évidemment, les deux accidents subis par Luca Badoer n’ont pas aidé le programme de développement, mais je n’estime pas que la situation peut être décrite comme une crise. À mon avis, il serait stupide de changer de stratégie, pour une nouvelle qui pourrait s’avérer être la mauvaise à long terme. Notre vieille voiture est toujours assez rapide, même si elle n’a pas montré tout son potentiel en Australie et en Malaisie, en partie à cause des circonstances et en partie à cause de nos erreurs. Je pense que je peux dire sans me tromper que nous avions la voiture la plus rapide à Melbourne et à Sepang. Rubens et moi avons effectué les tours les plus rapides. Dès le début nous savions que cette dernière course serait difficile pour nous à cause du temps, même si cette année c’était mieux qu’en 2002. Il serait faux de tirer des conclusions d’un seul événement qui n’est pas allé en notre faveur. Ce serait aussi une erreur de dire, comme certains ont fait avant Sepang, qu’il y a une crise chez Ferrari. Il y avait des circonstances spéciales dans les deux courses auxquelles j’ai également ajouté quelques erreurs personnelles. Il est juste que la compétition est beaucoup plus serrée maintenant que l’année dernière, comme nous l’avions prévu avant le début de la saison. Il y aura des courses où la concurrence aura l’avantage et d’autres où nous aurons plus de réussite. Il ne faut pas s’attendre à ce qu’une saison comme la nôtre en 2002 puisse être répétée et nous n’avons jamais estimé que ce serait possible.”

A propos du Grand Prix de Malaisie, Michael tenait à revenir sur la collision avec Jarno Trulli qui a modifié les courses des deux hommes. “C’était une erreur stupide et je suis très désolé pour Jarno. Je me concentrais trop sur ce que David faisait à ce moment et j’ai mal estimé ma distance de Jarno. Je suis allé lui faire des excuses immédiatement après la course. Ma pénalité pour ça était entièrement justifiée et je n’ai aucune difficulté à l’accepter.”

f1depart.jpgf1dos.jpgf1schum.jpgf1depart-2.jpgf1dos-2.jpgf1schum-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Sed ipsum commodo libero elit. ante. odio