La Ferrari SF21 comble une partie de son retard mais ne rattrape pas ses concurrents

par Vincent Royer

Après avoir présenté sa monoplace pour la saison 2021 de Formule 1 la semaine dernière, Ferrari a pris part aux trois jours de tests de pré-saison comme l’ensemble des écuries, à Barhein. Des tests qui montrent que la Scuderia Ferrari a comblé une partie de son retard mais n’a pas rattrapé ses concurrents d’après Charles Leclerc.

Après une année 2021 plus que particulière qui, outre la réorganisation du championnat pour cause de crise sanitaire du COVID, a vu la Scuderia Ferrari terminer très loin de son classement habituel, à la sixième place, les tifosis espèrent voir revenir leur équipe à sa juste place, au plus haut niveau.

Mais c’est sans compter sur une réglementation 2021 qui limite le nombre d’évolutions réalisables par les écuries, dans un souci d’économie. C’est ainsi que, présentée il y a une semaine, la SF21 n’est qu’une évolution de la SF1000 de 2020. Les écuries devant en effet se contenter d’améliorer leurs voitures de l’an dernier, sans grande révolution.

Un nouveau moteur

La SF21 utilise donc le même châssis que l’an dernier mais dispose d’un nouveau moteur. Le moteur était en effet le point faible la saison dernière. Une faiblesse également rencontrée par Alfa Romeo Racing qui disposait du même bloc et qui roulera cette année également avec le nouveau V6 de 1600 cm3 de Maranello.

En tant qu’ingénieurs moteur, la saison dernière sur la piste a permis d’avoir une image claire de notre situation et c’était notre point de départ, explique Enrico Gualtieri, Responsable de l’unité de puissance. C’est cette prise de conscience, combinée à notre détermination, nos compétences et celles de nos partenaires, qui a conduit à la création de l’unité de puissance 065/6 pour la saison 2021.

(…) Avec nos collègues du châssis, nous avons beaucoup travaillé sur la disposition de l’unité de puissance, afin de rendre la conception globale de la voiture aussi efficace que possible. En ce qui concerne le moteur à combustion interne, nous nous sommes concentrés sur l’augmentation de son niveau d’efficacité thermique, en collaboration avec notre partenaire Shell, ce qui a permis une amélioration du temps au tour que nous estimons à plus d’un dixième de seconde.

Nous poursuivons également le développement du système hybride et de l’électronique, afin de revoir et d’optimiser tous les composants. Tout cela au cours d’une saison où le temps d’essai de l’unité de puissance a encore été réduit.”

Premiers essais libres de la saison de F1 2021 à Bahrein - Scuderia Ferrari

Un nouvel arrière

Seconde grosse nouveauté, la partie arrière, la Scuderia ayant choisi d’utiliser ses deux jetons de modification pour cette partie de la voiture.

Lorsque nous avons commencé le projet SF21, notre première tâche a été d’identifier la zone de la voiture sur laquelle nous devions nous concentrer afin de réaliser un changement radical, raconte Enrico Cardile, Responsable du châssis. Nous avons opté pour l’arrière, en concevant une nouvelle boîte de vitesses et un nouveau système de suspension. Ceci, en plus des efforts de nos collègues de l’unité de puissance, a conduit à un arrière beaucoup plus serré.

Nous nous sommes également penchés sur le système de refroidissement, en augmentant l’efficacité du radiateur central et en concevant la carrosserie avec plus de “downwashing”. L’aérodynamique était l’un des domaines concernés par les changements de réglementation visant à réduire la capacité à générer une charge verticale, afin de ne pas trop solliciter les pneus. C’est pourquoi, lorsque nous avons commencé à développer l’aérodynamique de la voiture, nous nous sommes fixé deux objectifs : récupérer plus d’appui aérodynamique que ce qui a été perdu par la réglementation et réduire la traînée.

En raison de la réglementation, des changements moins radicaux étaient possibles à l’avant de la voiture. Nous avons donc développé un nouvel aileron avant qui fonctionne en conjonction avec un nouveau concept de nez, mais le châssis lui-même et la suspension sont différents de la SF1000 de l’année dernière.”

Premiers essais libres de la saison de F1 2021 à Bahrein - Scuderia Ferrari

Une nouvelle teinte bicolore en dégradé

Autre nouveauté pour cette monoplace, la 67ème de la Scuderia Ferrari, sa couleur de carrosserie. Ou plutôt ses couleurs. On retrouve en effet pour la partie arrière un rouge foncé, en référence au rouge bordeaux de la toute première Ferrari, la 125S, et le rouge plus vif utilisé sur les monoplaces au cheval cabré ces dernières années. Le passage de l’un à l’autre se faisant en dégradé, un symbole des défis à relever cette année comme l’explique le directeur de l’équipe Mattia Binotto. “Cette saison nous présente de nombreux défis et à travers cette livrée, visuellement, nous rebondissons sur notre passé et nous nous dirigeons vers l’avenir.

Une voiture en amélioration mais pas au niveau de la concurrence

La voiture sera-t-elle à la hauteur de ce symbole ? Pas forcément si l’on en croit l’un des pilotes, le monégasque Charles Leclerc. Après les trois jours de test de pré-saison, les trois seuls cette année, qui se sont déroulés le week-end dernier à Bahrein, il a déclaré lors d’une conférence de presse réservée aux médias monégasque hier : “Je  ne pense pas qu’on a réussi à combler tout le retard sur les autres écuries. On a un peu rattrapé mais il ne faut pas s’attendre à des miracles, malheureusement. Des signes sont positifs, un bon travail a été fait, mais ce ne sera pas suffisant pour revenir au niveau de 2019. Il ne faut pas oublier où Ferrari était l’année dernière. En F1, tout prend du temps.” Des propos rapportés par le média Code Sport.

Charles Leclerc a signé le treizième temps cumulé de ces trois jours de tests derrière la Red Bull de Max Verstappen, l’AlphaTauri de Yuki Tsunoda et son coéquipier Carlos Sainz, troisième. Chez Alfa Romeo, Kimi Raïkkonen a signé le quatrième meilleur chrono alors qu’Antonio Giovinazzi signe le quinzième temps.

Ferrari semble donc en bien meilleure posture que l’an dernier, avec un moteur offrant plus de puissance comme le confirment les temps de la SF21 et de l’Alfa Romeo. Les déclarations de Charles Leclerc ne seraient-elles alors qu’un coup de bluff ? Il faudra attendre le 28 mars pour le savoir, date du premier grand prix de la saison. Un grand prix qui aura lieu, comme ces premiers tests, à Bahrein, sur la piste de Sakhir.

Ce qui est sûr, c’est que la saison 2021 sera une année de transition avant l’arrivée de la nouvelle réglementation la saison prochaine. La Scuderia Ferrari prépare d’ailleurs l’avenir aussi dans ses rangs puisqu’elle aligne les deux plus jeunes pilotes de son histoire depuis 1968, Charles Leclerc et l’espagnol Carlos Sainz Jr.

Caractéristiques techniques de la SF21

CaractéristiquesFerrari SF21
ChâssisEn fibre de carbone et composite nid d’abeille avec dispositif de protection du halo autour du cockpit. Carrosserie et siège en fibre de carbone
Suspension avantSuspension avant à biellettes
Suspension arrièreSuspension arrière à biellettes
FreinsA disque en carbone Brembo, avant et arrière. Frein électronique à commande électronique sur les freins arrière
Unité de puissance2021 Ferrari Hybrid 065/6
Boîte de vitessesBoîte de vitesses Ferrari montée longitudinalement avec 8 rapports en marche avant et marche arrière
Elèctronique
ERSConfiguration Système hybride de récupération d’énergie via des groupes électrogènes moteurs-générateurs électriques
Bloc batterie Batteries Lithium-Ion d’un poids minimum de 20 kg
Poids total avec eau, huile et pilote752 kg
PneusPirelli
Roues13 pouces à l’avant et à l’arrière
Moteur Ferrari
Configuration V6 90
Cylindrée1600 cc
Alésage80 mm
Course53 mm
Soupapes4 par cylindre
Régime maximal15 000 tours/minute
Turbocompression Turbine simple et compresseur
Débit maximal de carburant 100 kg/h
InjectionDirecte – 500 bars
Système ERS
Énergie des batteries (par tour) 4 MJ
Puissance MGU-K 120 kW (161 ch)
MGU-K 50 000 tours/minute maximum
MGU-H régime maximal120 000 tr/min

En images

Présentation de la SF21

Les essais libres de Bahrein

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !