Le retour de la Panda

par Vincent Royer

La remplaçante de la Panda, appelée et présentée jusqu’à présent sous le nom de « Gingo », reprendra finalement le nom de sa célèbre devancière.

Depuis plus de vingt ans, la Fiat Panda sillone les rues et les routes européennes. Cette voiture, à cheval entre la camionette et la citadine, est célèbre par son look « carré », son efficacité, son endurance à toute épreuve et son indéniable aspect pratique. Elle passe partout, surtout en modèle 4×4 et on peut tout lui faire transporter.

Sa production s’arrêtera pourtant le 5 septembre prochain. Quelques semaines plus tard, sa remplaçante arrivera sur le marché. Plus moderne, dotée d’une forte personnalité, elle se veut tout aussi flexible et fonctionnelle que son aînée. Avec un niveau de sécurité sans comparaison possible avec la Panda, la nouvelle petite Fiat sera équipée des techniques d’avant-garde et d’un moteur hors norme, le dernier Multijet 1.3 16v, véritable petit bijou du constructeur italien.

Connu jusqu’à présent sous le nom de Gingo, un nom trouvé par une société spécialisée dans le nom des nouveaux produits, Fiat préfère finalement garder le nom de Panda. Un nom qui fait partie du patrimoine de Fiat, un nom connu de pratiquement 90% du public italien, un nom qui a marqué l’histoire de l’automobile italienne. Mais ce changement de nom n’est pas seulement le fruit d’une étude marketing poussée. Fiat résout par la même occasion un problème soulevé par l’assonance entre le nom Gingo et celui du petit modèle de Renault, la “Twingo”. Le constructeur français, jugeant les deux noms trop proches, avait fait part à Fiat de son mécontentement.

A quelques jours de la fin du Tour de France cycliste, durant lequel plusieurs Gingo avaient sillonées les routes de France en avant-première, c’est toute la campagne de communication et de promotion qui est à refaire ! Le site internet consacré à la Gingo (voir autosital du 8 juillet) et ouvert il y a quelques jours a par exemple été fermé, le temps de le remettre à jour.

Fiat Panda 2panda2a.jpg

1 commentaire

Fab. 1 août 2003 - 15:26

> Le retour de la Panda
La Panda va enfin faire son retour fracassant dans le paysage urbain et rural. Le marché européen a en effet besoin d’une petite voiture abordable et pratique, fiable car pas trop bourrée d’électronique, et économique avec de petits moteurs.

Elle est très sympa, et il est vraiment dommage qu’elle ne puisse pas prendre pour nom Gingo. D’abord, il faisait oublier la Panda, synonime pour ses détracteurs de vieille caisse à savon pourrie (pour conquérir des clients anti-Fiat, c’est pas gagné), et je trouve personnellement que cette consonnance plus latine (il faut prendre l’accent italien !) allait mieux avec l’image jeune et dynamique de la voiture.

Mais bon, les vrais amoureux d’italiennes ont tous conduit (piloté ?) une Panda un jour et on l’aimera quand même.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

et, elit. in ut facilisis velit, at Aenean porta. elementum tristique
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !