Le titre constructeur en poche

par Vincent Royer

Après un week-end pour le moins particulier, suite à la décision de la FIA sur l’affaire d’espionnage, Ferrari s’adjuge le titre constructeur 2007 avant la fin de la saison. Tout reste à faire pour le titre pilote.

Arrivés jeudi en Belgique, les pilotes de la Scuderia, comme les autres, redécouvraient ravis l’un des plus beaux circuits de Formule 1. Un circuit absent du calendrier 2006 et de retour cette année après rénovation. Un circuit qui réussi à Raïkkonen puisque le pilote finlandais s’y était imposé lors des deux dernières éditions.

« Le tracé lui-même n’est pas très différent de ce qu’il était par le passé, sauf concernant les modifications de la chicane, expliquait-il jeudi. L’entrée des stands n’est pas dangereuse, même si durant les tests nous ne l’avons pas empruntée à pleine vitesse. Mais elle est très étroite et cela pourrait être un problème si quelqu’un y rencontre des difficultés. Il pourrait rester bloqué et alors plus personne ne pourrait passer. Le virage de l’Eau Rouge est toujours fun, mais quand j’étais venu pour la première fois avec Sauber, il était plus engageant et peut-être plus effrayant. Mais pour les Formule 1 maintenant, ce n’est plus un défi. J’ai toujours aimé ce circuit, j’y ai toujours bien fait et j’espère que cela va continuer. »

Verdict dans l’affaire d’espionnage

Jeudi, c’était aussi le jour de la réunion de la FIA à Paris concernant l’affaire d’espionnage opposant Ferrari à McLaren. Dans les paddocks, tous refusaient de se prononcer en attendant d’avoir le verdict. Et il faudra attendre la fin de l’après-midi. Chez McLaren c’est alors la consternation. L’écurie est exclue du championnat constructeur 2007, devra verser une amende record de 100 millions d’euros et des sanctions pour la saison 2008 ne sont pas exclues. Concernant les pilotes par contre, rien, la saison continue comme si de rien n’était.

Le championnat pilote sera donc haletant jusqau’au bout puisque les quatre leaders peuvent encore prétendre au titre. Côté constructeur, le titre semble acquis pour Ferrari : il ne manque plus à la Scuderia que 15 points pour décrocher les lauriers.

Des essais libres en demi-teinte

Vendredi, l’atmosphère est lourde lorsque commence la séance d’essais libres. Le matin, Raïkkonen signe le meilleur temps alors que Massa, victime d’une sortie de piste au deuxième tour, ne pourra pas reprendre la séance et ne signera aucun temps. Il se rattrapera l’après-midi en prenant le troisième temps devant son coéquipier et derrière les deux McLaren, très en forme en Belgique.

++++

Une première ligne toute rouge

Malheureusement pour elles, samedi en séance de qualification elles ne pourront rien faire contre les rouges. Raïkkonen confirme son amour pour Spa en remportant sa troisième pole-position de la saison. Il devance son coéquipier, Felipe Massa, et les deux McLaren, Alonso devançant Hamilton.

« Evidemment, je suis content avec cette pole-position, obtenue sur l’un de mes circuits favoris et pour le résultat général de l’équipe, se félicitait le pilote finlandais. L’équilibre de la voiture était bon depuis ce matin. Habituellement, nous sommes plus rapides en course qu’en qualification. Demain nous ferons de notre mieux pour obtenir un bon résultat. »

Course… soporifique

Dimanche, sur la grille de départ, la Ferrari de Massa, à la deuxième place, fume beaucoup. Mais finalement rien d’inquiétant. Le pilote brésilien prendra son départ sans encombre, dans les roues de Raïkkonen. Derrière par contre, c’est la touchette entre les deux McLaren, Alonso voulant tenter un dépassement impossible sur Massa et obligeant par là-même Hamilton à court-circuiter le virage. Le pilote anglais reprend malgré tout la piste sans perdre de place. Mais le ton est donné, les deux pilotes McLaren ne se feront pas de cadeau.

On retrouve donc à la fin du premier tour, Raïkkonen devant Massa, Alonso, Hamilton, Rosberg et Kovalaïnen. Les choses ne changeront plus pour les hommes de tête. Raïkkonen et Alonso sont les premiers des leaders à ravitailler au tour 15, imités par Massa et Hamilton au tour suivant.

La deuxième série de ravitaillement se fera 15 tours plus tard, au tour 30, toujours avec Raïkkonen le premier, suivi de Massa, Alonso puis Hamilton à seulement 8 tours de l’arrivée. Massa comme Hamilton tenteront de revenir au contact de leurs équipiers respectifs pour tenter de profiter d’une petite erreur, mais sans succès.

Le titre constructeur pour Ferrari

Raïkkonen remporte son troisième succès d’affilé en Belgique, sa quatrième victoire de la saison. Massa et Alonso complètent le podium. Du coup Ferrari s’adjuge le titre constructeur 2007 avant même la fin de la saison. Pour le titre pilote, Raïkkonen revient dans la course au titre avec seulement 11 points de retard sur Alonso et 13 sur Hamilton.

« C’est une grande journée, se félicitait Raïkkonen. J’avais quelques doutes sur le comportement de la voiture après les qualifications d’hier, mais tout s’est bien passé. La voiture a bien fonctionné durant toute la course : j’ai été assez rapide pendant le premier relais pour contrôler la course. C’est génial de gagner ici, sur mon circuit préféré et pour la troisième fois de suite. Maintenant nous devons continuer à faire le maximum. Nous avons encore un retard conséquent au championnat, mais nous n’allons pas baisser les bras. Nous allons nous battre jusqu’à la fin.”

Quant à Luca di Montezemolo, le président de Ferrari, il a tout simplement dédié cette victoire à l’informateur anglais qui a permis de révéler l’affaire d’espionnage de McLaren sur Ferrari. « Je veux dédier cette victoire à nos supporteurs et en particulier à un supporteur anglais qui nous a prévenu qu’une personne d’une équipe adverse était venue dans son magasin pour demander des copies de dizaines de pages contenant des informations techniques sur notre voiture. Sans lui, l’une des pires pages de l’histoire du sport automobile n’aurait pas été révélée ».

La prochaine course se déroulera au Japon, le 30 septembre.

Felipe-Massa-1-4.jpgFerrari-team-1-2.jpgKimi-Raikkonen-15.jpgKimi-Raikkonen-2.jpgKimi-Raikkonen-6.jpgThe-podium-1-8.jpgThe-start-1-9.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

sed dapibus ultricies risus. sem, felis Praesent felis adipiscing tempus efficitur. Sed