Maserati conjugue histoire et avenir

par Vincent Royer

Nouveau teasing de Maserati autour de sa supercar MC20 à l’occasion des 80 ans de la victoire de la marque à la Targa Florio en 1940. Une quatrième victoire consécutive dans l’épreuve à l’époque, synonyme de record et symbole de la sportivité de la marque au trident.

Débutée il y a quelques mois, la campagne de communication de Maserati autour de sa future super sportive MC20 bat son plein. Après un message provocateur juste avant le confinement, un hommage à Stirling Moss il y a 15 jours, c’est un autre hommage et une autre référence au passé sportif et victorieux de la marque que Maserati met en avant aujourd’hui. Celui de l’anniversaire de la quatrième victoire consécutive de la marque au trident à la Targa Florio le 23 mai 1940.

A l’époque, c’est Gigi Villoresi qui, au volant de la Maserati 4CL, avait non seulement remporté l’épreuve au terme de 40 tours d’un circuit tracé dans le parc Favorita de Palerme en Sicile, mais avait aussi signé le meilleur temps au tour avec une vitesse moyenne de 147,201 km/h, et aussi celui du record de la course avec une vitesse moyenne de 142,288 km/h !

Cette victoire est aussi symbolique puisqu’il s’agissait de la dernière course disputée en Italie et en Europe avant la Seconde Guerre Mondiale.

Maserati 4CL, voiturette de course

Construite sur la base de la 6CM, la 4CM bénéficiait d’un nouveau moteur à quatre cylindres avec quatre soupapes par cylindre, le premier de l’histoire de Maserati. D’une cylindrée de 1 491 cm3, il offrait de petites dimensions, 78 x78 mm, et recevait un suralimenteur volumétrique lui permettant de développer 220 ch à 8 000 tr/min.

Conçue par Ernesto Maserati, le plus jeune des frères Maserati, la 4CM a fait ses débuts en compétition à Tripoli pour le Grand Prix de Libye 1939. A son volant Gigi Villoresi avait déjà signé la pole position. Mais c’est l’anglais John Peter Wakefield qui fera gagner son premier grand prix à la Maserati 4CM deux grands prix plus tard, à Naples.

Maserati MC20, sur les traces de son illustre devancière

Alors que le lancement de la Maserati MC20 a été retardé au mois de septembre à cause de la pandémie de coronavirus, Maserati a profité de cet anniversaire pour continuer à faire parler de celle qui est annoncée comme marquant l’entrée dans une nouvelle ère pour la marque au trident, et son retour à la compétition. Deux photos d’un prototype de MC20 ont ainsi été publiées, montrant la MC20, floue, sur les routes mythiques de la Targa Florio en Sicile. L’occasion de rappeler que l’héritière de la MC12 est toujours en pleine phase de tests sur les routes les plus hétéroclites du monde.

Tout comme la série des Martine, on se demande maintenant où apparaîtra la MC20 la prochaine fois…

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

mattis odio id, libero ut neque. elit. ut mi, Donec