Pour ses 40 ans, Fiat offre à la Panda le plein de nouveautés et une version Sport

par Vincent Royer

Nouvelle finition Sport, écran tactile de 7”, nouveaux pare-chocs, deux coloris inédits, tableau de bord en matériaux recyclés, jantes en alliage exclusives de 16″ et nouveaux enjoliveurs de 15″, la Fiat Panda se refait une beauté pour ses 40 ans. Le tout à partir de 6 990 euros en France.

En 2020, Fiat célèbre les 40 ans de sa boite à malice, la petite Panda. Pour l’occasion, Fiat renouvelle l’ensemble de la gamme et ne propose plus que la seule motorisation hybride 1.0 litre de 70 chevaux, sauf pour les versions 4×4 et City Cross 4×4 qui disposent toujours du bloc essence TwinAir de 85 chevaux.

Lancée en 1980, la Panda est depuis huit ans consécutifs la voiture la plus vendue en Italie. Elle est également, avec sa soeur 500, la citadine la plus vendue en Europe avec pas moins de 375 000 exemplaires commercialisés chaque année à elles deux.

Généralisation de la motorisation Mild Hybrid à l’ensemble de la gamme

Lancée en février, la motorisation Mild Hybrid associe le nouveau moteur essence 3 cylindres Firefly 1 litre de 70 ch (51,5 kW) à un moteur électrique BSG (Belt-integrated Starter Generator). Ce moteur électrique récupère l’énergie lors du freinage et à la décélération, la stocke dans une batterie au lithium d’une capacité de 11 Ah, et l’utilise ensuite à une puissance de pointe de 3,6 kW, mais uniquement pour redémarrer ou en phase d’accélération. D’où son nom, Mild Hybrid, ou hybridation légère. Cette motorisation répond à la norme Euro 6D Final.

Par rapport au bloc essence précédent, le Firefly de 70 ch hybride améliore le rendement énergétique et réduit les émissions de CO2 jusqu’à 30%, tout en offrant les mêmes performances. Il est associé à la nouvelle boîte de vitesses à 6 rapports conçue pour optimiser la plage d’utilisation du moteur.

Les Nouvelles Panda et City Cross sont toutes proposées uniquement dans cette motorisation. Une motorisation qui leur permet de bénéficier des avantages réservés aux véhicules hybrides, c’est à dire par exemple à la prime à la conversion en France, mais aussi suivant les réglementations locales l’accès à certains centres ville ou à un parking moins cher en ville.

Seules les versions 4×4 échappent à cette motorisation et conservent le bloc essence TwinAir.

Quatre niveaux de finition pour la gamme Panda

La version 2021 de la Panda se décline en quatre niveaux de finition. En entrée de gamme, la Panda City dispose de la climatisation manuelle et de la radio ainsi que de 4 Airbags, des vitres avant électriques, du volant réglable en hauteur et du verrouillage centralisé. Elle est facturée 11 990 euros, soit 6 990 euros une fois la prime à la conversion déduite.

Second niveau de finition, la Panda City Life s’affiche dans un look plus baroudeur avec un nouveau pare-chocs avant et de nouveaux enjoliveurs « Life » de 15″. Les rails de toit, les bandes de protection latérales, les coques de rétroviseurs et les poignées extérieures sont noir. Dans l’habitacle les sièges sont gris bicolores et la planche de bord anthracite. Elle intègre un support pour smartphone. Climatisation manuelle et nouvelle radio DAB à écran tactile 7″ configurée pour Apple CarPlay et compatible avec Android Auto™ sont également de série. La Panda City Life est facturée 13 490 euros.

Nouveauté pour les 40 ans de la Panda, la finition Sport. Attention, pas de velléités en termes de performance, mais un look distinctif avec de nouvelles jantes en alliage bicolores de 16″, des poignées de porte et coques de rétroviseurs couleur carrosserie ainsi qu’un logo chromé exclusif « sport » sur les ailes avant. En option, cette Panda Sport peut recevoir une nouvelle livrée gris mat. A l’intérieur on retrouver une banquette arrière fractionnable 60/40, la planche de bord couleur titane, des panneaux de porte spécifiques en éco-cuir, un ciel de toit noir et de nouveaux sièges avec revêtement gris foncé et surpiqûres rouges. En option (350 euros), le Pack Pandemonio offre un look qui veut se rapprocher de celui de la Panda 100 HP de 2006 avec des étriers de frein rouges, des vitres surteintées et un nouveau volant en techno-cuir avec surpiqûres rouges. La Panda Sport est proposée à 14 490 euros.

Enfin, dernière version, la plus mythique, la Panda 4×4. Pas de motorisation hybride pour cette dernière, mais bien Twinair 0.9 de 85 ch. Cette Panda 4×4 reprend les équipements de la version City Life et lui ajoute la banquette arrière fractionnable 60/40, des jantes alliages spécifique de 15’’ et  le radar de recul. Elle est facturée 17 690 euros.

Fiat Panda 2021WLTP MinWLTP MaxMalusPrix clés en main TTC
au 30 octobre 2020
City 1.0 70 ch BSG S/S123 g/km124 g/kmneutre11 990 euros
City Life 1.0 70 ch BSG S/S122 g/km125 g/kmneutre13 490 euros
Sport123 g/km125 g/kmneutre14 490 euros
4×4 0.9 85 ch Twinair S/S163 g/km164 g/km1276 € / 1386 €17 690 euros

Quatre niveaux de finition également pour la gamme City Cross

La version plus crossover de la Panda, la City Cross, se décline également en quatre niveaux de finitions et dispose elle aussi uniquement de la motorisation mild hybrid. Point commun à l’ensemble de sa gamme, le nouveau coloris pastel Ceramic Blue qui s’harmonise avec le nouveau revêtement en techno-cuir bicolore (bleu et noir) pour les inserts de panneaux de porte et les sièges. Des sièges agrémentés de surpiqûres argentées. A l’intérieur on retrouve la nouvelle radio à écran tactile de 7’’ de série sur toute la gamme City Cross, tout comme la climatisation automatique. Enfin, la City Cross reçoit également des feux de jour à LED et des détails esthétiques noirs, comme les barres de toit et les bas de caisse.

Le premier niveau, City Cross, s’affiche à 14 490 euros. La version Pack lui ajoute la banquette arrière 3 places fractionnable 60/40, le radar de recul, le réglage électrique des rétroviseurs, le siège réglable en hauteur et les volant et pommeau de levier de vitesse en cuir. Le tout pour 14 990 euros, il n’y a pas à hésiter entre ces deux premiers niveaux.

La finition City Cross Plus est le plus haut niveau de finition de la City Cross. Elle comprend de nouvelles jantes en acier de 15″, un double crochet de remorquage rouge sous la calandre du pare-chocs, une peinture chromée pour les plaques de protection, ainsi que des rails de toit et des protections latérales portant l’inscription « Cross » en relief. Egalement de série, les capteurs de stationnement arrière, la climatisation automatique, un volant cuir, de nouveaux inserts de panneaux de porte en techno-cuir noir, un nouveau tableau de bord « woody » en matériaux recyclés avec support smartphone, et le nouveau système d’écran tactile Uconnect de 7″ avec radio numérique DAB, Apple CarPlay et compatibilité Android Auto™. Enfin, les sièges bicolores conçus dans un souci de durabilité reçoivent un revêtement central dont le tissu comprend au moins 37% de plastique recyclé récupéré. Ils sont ornés de tissu aux surpiqûres latérales marron, de détails en éco-cuir et d’un logo « Cross » spécifique. La City Cross Plus est facturée 15 490 euros.

Enfin, la version 4×4 dispose de la motorisation essence Twinair 0.9 de 85 ch. Elle reprend les équipements de la version Plus et lui ajoute le sélecteur de mode (auto/off-road/Hill descent control), le kit confort (ceintures avant réglable en hauteur, porte-lunette et poignées de maintien) et des jantes en alliage spécifiques de 15’’. La City Cross 4×4 est proposée à partir de 19 690 euros.

Fiat City Cross 2021WLTP MinWLTP MaxMalusPrix clés en main TTC
au 30 octobre 2020
City Cross
1.0 70 ch BSG S/S
127 g/km128 g/kmneutre14 490 euros
Pack
1.0 70 ch BSG S/S
127 g/km128 g/kmneutre14 990 euros
Plus
1.0 70 ch BSG S/S
125 g/km128 g/kmneutre15 490 euros
4×4
0.9 85 ch Twinair S/S
163 g/km163 g/km1276 € / 1276 €19 690 euros

En images

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !