Première victoire pour la BMW Alpina GT3 !

0 commentaire

A l’issue de la deuxième course, la paire Debard/Panis reprend la tête du général tout en rendant sportivement la victoire à Eric Cayrolle et Stéphane Richelmi du team SRT ! Grande première dans la catégorie GT3 avec la victoire de la BMW Alpina B6 pilotée par Jérôme Policand et Thierry Prignaud. Dans la course au titre Dubreuil et Amado reprennent le leadership.

Alors que le départ de la deuxième course du Championnat de France FFSA GT/GT3 est salué par le passage du Dassault 7X, la tension des équipes dans la course au titre est palpable. Chacun s’observe, se jauge et se concentre avant le passage du feu au vert. L’explication s’annonce sévère !

Privé de podium hier soir, Soheil Ayari compte bien remettre les pendules à l’heure et ne laisse le soin à personne de mener les débats, suivi de près par les pensionnaires du DKR Engineering, Olivier Panis et Laurent Cazenave.

Du côté des GT3, Mike Parisy reprend les choses en main et mène la danse devant la Ferrari AS Events de Frédéric Makowiecki, l’Audi de Stéphane Ortelli, la BMW de Jérôme Policand (une Alpina en nets progrès), Ulric Amado et Antoine Leclerc.

Très rapidement, Olivier Thévenin doit laisser l’avantage à James Ruffier, puis ce sera le tour de Johan Charpilienne et Julien Briché, plutôt en forme.

Mais c’est bien la progression de la BMW Alpina qui surprend tous les observateurs. Alors que Jérôme Policand n’a pas roulé cette saison, le Grenoblois (Toulousain d’adoption), prouve qu’il n’a rien perdu de son fameux coup de volant en restant au contact des ténors de la discipline, en embuscade.

Chez les GT1, la course est limpide mais pour la seconde fois en deux jours la Corvette C6 R du Team Luc Alphand Aventures, alors deuxième, éclate un pneumatique à haute vitesse ! Soheil Ayari parvient à maitriser la C6 et regagne les stands au ralenti. Les dégâts sont très importants et malheureusement, Bruno Hernandez ne pourra reprendre le volant.

Tout espoir de remporter le Championnat est désormais illusoire. Coup dur pour cette courageuse et talentueuse équipe frappée une nouvelle fois par la malchance.

Cette première partie de course est aussi l’occasion de voir un festival de tête-à-queue… Olivier Thévenin ouvre le bal, suivi de Morgan Moullin-Traffort. Puis c’est au tour de Jean-Charles Lévy qui tape le rail (pas de chance pour le Team GCR Mediaco !). Erwin France et Christopher Campbell ne seront pas non plus épargnés. Ce dernier devra d’ailleurs renoncer un peu plus tard en raison du comportement « anarchique » de son train arrière. Après le changement de pilotes, ce sera Jean-Yves Adam qui changera de trajectoire de façon inopinée… Surchauffe sous les casques !

Enfin, Mike Parisy et Philippe Gaillard ralentis par le trafic dans les stands lors des changements de pilotes, regardent les débats se dérouler sans eux.

Survolté, Patrick Bornhauser passe Jean-Claude Police alors que Stéphane Richelmi se lâche et passe un par un tous ses adversaires. En fin de course, aux basques d’Eric Debard, la même scène de course que la veille se reproduit, mais cette fois, les positions sont inversées. Eric Debard ouvre très sportivement la porte pour rendre « sa » victoire à l’équipe SRT !

Sous le damier, la Saleen Larbre Compétition devra se contenter de la 4ème place, tandis que la Corvette du DKR Engineering se classera 3ème (malgré un tête-à-queue de son pilote).

En GT3, Thierry Prignaud, galvanisé par les performances de Jérôme Policand, est à l’attaque permanente sur Hallyday qui résiste mais doit finalement s’incliner ! Déchaîné, le pilote de la BMW Alpina offre à Sport Garage sa première victoire ! Dans les stands, l’émotion est intense et toute l’équipe laisse éclater sa joie. Satisfaction d’autant plus forte après les mésaventures d’Albi où le bolide s’était embrasé en pleine course dans la voie des stands ! Thierry Prignaud ne peut d’ailleurs retenir quelques larmes…de bonheur. Quant à Jérôme Policand, une seule course dans la saison et une victoire !

Hallyday/Ortelli se satisfont de la deuxième place devant Nicolas Tardif et Julien Briche de l’équipe JSB qui concrétise ici de gros efforts depuis le début de saison.

Décidément, les Championnats de France GT et GT3 offrent du bien beau spectacle ! Rendez-vous, pour l’ultime affrontement, à Lédenon les 17 et 18 octobre prochains… 4 équipages peuvent encore prétendre au titre, il va y avoir du sport !

++++

Ils ont dits

Vainqueurs GT: Stéphane Richelmi-Eric Cayrolle – Corvette C6 R – Salleslagh Racing Team
Eric Cayrolle: « J’ai essayé de ne pas trop endommager les pneus pour laisser à Stéphane une voiture top car il est particulièrement bien en fin de course. Il a fait un relais parfait avec des temps extraordinaires sur la fin. Je pense que cela nous a bien aidés dans notre stratégie. J’ai essayé de rester au contact derrière la Saleen, tout en essayant de ménager mes pneus. Je suis resté 2-3 secondes derrière et gardé ce rythme, puis j’ai passé la voiture à Stéphane qui a fait la différence. »

Stéphane Richelmi: « C’est mon premier podium GT et ma première victoire ! J’ai fait quelques podiums en F3 Italienne, mais c’est ma première victoire et je suis très heureux. Eric a bien résumé la stratégie. Il a su garder le rythme avec les pneus. Je ne pensais pas gagner, je m’attendais plus à une 2ème place. Les problèmes de la voiture de Luc Alphand Aventures m’ont aidé et j’ai attaqué le plus possible. Eric a gardé les pneus en bon état, donc c’était facile. Après, je crois qu’Eric Debard a eu des problèmes car il était assez lent dans les 2 derniers tours, mais il fut très fair-play. La course GT c’est très différent de la monoplace, mais c’est très sympa, c’est plus long, il faut gérer l’essence et les pneus. L’ambiance est extraordinaire ! »

2èmes GT: Eric Debard-Olivier Panis – Corvette C6 R – DKR Engineering
Olivier Panis: « Après le problème d’hier qui était de ma faute, j’étais déçu pour Eric Cayrolle et son équipe car cette erreur n’est pas arrivée au bon moment. Je voulais me rattraper aujourd’hui. J’avais 80kg de lest. Le point positif, c’est que nous avons perdu 40kg hier. Bien que Soheil fut très rapide et avait moins de lest, j’ai essayé de le suivre le plus longtemps possible. Laurent suivait derrière et nous étions dans un bon rythme de course. Après, malheureusement, je suis désolé pour Soheil qui a été victime d’une crevaison. Nous avons pris la tête de la course, en essayant de créer un écart avec la voiture de Laurent et le reste du peloton. Eric a pris ensuite le volant, et comme d’habitude il a fait un super boulot. Il a conduit la voiture à l’arrivée. Nous savions que la C6 du SRT était très rapide avec Stéphane dans son 2ème relais. Je crois que tout se finit bien pour Stéphane et Eric parce car je leur ai gâché la victoire hier. Pour le podium, je veux aussi remercier Laurent Cazenave et Jean-Claude Police qui nous ont beaucoup aidés. Le championnat va être très serré… »

Éric Debard: « Je crois qu’Olivier a tout résumé. Il avait une avance de 27 secondes quand il m’a passé la voiture. Ensuite je n’avais qu’à gérer. Ce qu’il faut retenir, c’est que le weekend se termine bien. Nous revenons au contact de la Saleen. Nous repartons du Ricard comme nous sommes arrivés, avec 2 points d’écart. Comme nous le disons depuis le début, ce sont des courses d’équipe, des victoires d’équipe, des fêtes d’équipe. Aujourd’hui, c’est toute l’équipe qui a gagné. Je crois que la prochaine manche va être très intéressante… »

3èmes GT : Laurent Cazenave- Jean-Claude Police – Corvette C5R – DKR Engineering
Laurent Cazenave: « Nous avons essayé de prendre un bon départ et notre objectif était d’être troisième au premier virage. C’est ce que nous avons réussi à faire… Soheil et Bruno se sont touchés et nous avons récupéré la 2ème place. Olivier était intouchable. J’ai essayé de tenir la ligne pour que Jean-Claude puisse reprendre une voiture correcte. Nous sommes rentrés au stand en 2ème position. Mais il y a aujourd’hui des pilotes et des voitures plus rapides que nous. Je pense qu’Olivier a fait un sacré numéro et félicitations aux vainqueurs. Depuis jeudi, je dis que c’est l’équipage qui devrait gagner au moins une course… Bravo à Eric et Stéphane pour leur victoire ! Ils l’ont bien méritée aujourd’hui. »

Jean-Claude Police: « C’était une course difficile. Difficile parce que j’avais la mission de rester au contact de la Saleen de Larbre Compétition. J’étais bien au contact de Patrick, avant que je ne parte en tête-à-queue. Là, j’étais un peu fâché ! On m’a dit de repartir et d’attaquer. Cela a payé car à deux virages de l’arrivée, nous sommes passés 3èmes. Je suis content pour Eric et Olivier. C’est un très bon résultat pour DKR ! »

Vainqueurs GT3 : Jérôme Policand – Thierry Prignaud – BMW Alpina – Sport Garage
Jérôme Policand: « Nous sommes partis de la 4ème place, ce qui prouve que la voiture a du potentiel. Je ne connaissais pas trop la BMW puisque c’est ma première course de l’année mais j’ai essayé d’apporter mon expérience à l’équipe. Hier, nous nous sommes aperçus que nous dégradions énormément les pneus et que mon rythme de course, même si nous étions 6èmes, était très loin des premiers. Ainsi, nous avons modifié les réglages pour aujourd’hui. L’objectif était de rester dans les 4 premiers au moment de donner le volant à Thierry. Nous nous sommes bien bagarrés avec Stéphane, cela nous a rappelé une autre époque peut-être ! C’était ma première course de l’année et cela fait super plaisir. Mercredi soir, je ne savais même pas que j’allais rouler, j’étais à Nogaro en train de m’occuper de mon équipe et on m’a demandé de venir ici. Maintenant je peux peut-être envisager de faire la saison prochaine… la course me manque. Bravo à Thierry qui a vraiment franchi un cap ce week-end, un super relais, aucune faute. Je suis vraiment content pour toute l’équipe car ils ont essuyé les plâtres avec cette voiture toute l’année. Plus personne n’y croyait trop et une victoire en fin de saison donne le moral à toute l’équipe ! »

Thierry Prignaud: « C’était une excellente course et là je viens de gagner ma « première » en quoi que ce soit ! C’était aussi improbable. Depuis le début de la saison, nous galérons un peu sur ce projet. Je veux remercier Sport Garage qui y a toujours cru. Je suis encore plus heureux car je suis originaire de la région et qu’il y avait ma famille et mes amis. Les conseils de Jérôme et du team m’ont fait du bien aussi. C’est la récompense de tous nos efforts. J’espère que cette victoire est le début d’une série! »

2èmes GT3: Stéphane Ortelli – David Hallyday – Audi R8 LMS – Team Oreca
Stephane Ortelli: « C’était vraiment important de réussir ici. Notre voiture se comporte très bien malgré le lest, mais c’est le jeu. J’ai essayé de ne pas me faire trop distancer au début. Nous nous sommes bien battus avec Parisy qui était devant moi et Jérôme derrière. Au final, ils ont gagné et je suis content pour eux. Nous faisons 1 et 2 et c’est bien d’être sur le podium. »

David Hallyday: « J’ai vu pendant le relais de Stéphane que la BMW allait très vite et que ça allait être un challenge pour la battre. Même si aujourd’hui nous finissons deuxièmes, je suis très heureux d’être sur le podium et je me suis beaucoup plus amusé. C’était vraiment une belle bagarre. C’était formidable pendant tout le relais. Génial et propre ! Je suis très content qu’ils gagnent. Je suis toujours heureux d’être au Castellet, quand j’étais petit, je venais voir des courses ici, c’est formidable ! »

3èmes GT3 : Julien Briché – Nicolas Tardif – Lamborghini Gallardo – JSB Compétition
Julien Briché: « Une course assez dure… Nous sommes d’ailleurs partis de la dernière position en raison d’un souci technique lors des qualifications d’hier. C’était une course assez mouvementée. J’ai passé le volant à Nico en 7ème position. Nous avons fait une superbe course sur le même rythme que les Audi et la BMW. Nico a du dépasser des Lamborghini et des Ferrari. Félicitations ainsi qu’à notre équipe !»

Nicolas Tardif: « En prenant le relais, j’ai vu les deux voitures du First devant, et cela m’a donné des ailes. J’ai donné tout ce que je pouvais et tout était super. Julien m’a rendu une auto fabuleuse. C’est un rêve pour moi de partager le podium avec des champions. !»

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

ultricies Donec massa leo. elementum Lorem sem, sit dictum mi,