Räikkönen et Giovinazzi en piste au volant de l’Alfa Romeo Giulia GTA

par Vincent Royer

Le développement des Alfa Romeo Giulia GTA et GTAm se poursuit sur la piste d’essais de Balocco. Les pilotes de F1 de l’équipe Alfa Romeo Racing ORLEN F1, Kimi Räikkönen et Antonio Giovinazzi, se sont joints à l’équipe de développement pour pousser les voitures dans leurs dernières limites et ainsi peaufiner les derniers réglages.

Présentées en mars dernier, les versions ultra-sportives de l’Alfa Romeo Giulia sont toujours actuellement en phase de tests et développement. Les Giulia GTA et GTAm, “cadeau” de la marque à ses fans pour ses 110 ans, ne seront produites qu’à 500 exemplaires. Réalisées en partenariat avec Sauber Engineering, notamment pour les parties aérodynamiques, les Giulia GTA et GTAm gagnent 30 chevaux par rapport à la version déjà surpuissante Quadrifoglio Verde. Ce sont donc maintenant par moins de 540 chevaux qui se trouvent sous le capot !

Mais Sauber Engineering a surtout la charge de la production de la plupart des éléments en carbone : le nouveau pare-chocs avant, les jupes latérales, l’extracteur, le becquet GTA et l’aileron de la GTAm. Réglables manuellement, les ailerons avant et arrière permettent à la version GTAm une polyvalence aussi bien sur route que sur piste.

Partenariat avec Sauber Engeeniring

Dans le cadre de ce partenariat, Alfa Romeo a pu profiter de la soufflerie de Sauber Engineering pour faire des études sur les ailerons mais aussi sur le soubassement, entièrement caréné, et sur le nouveau diffuseur spécial capable d’augmenter l’effet de sol de la voiture, lui garantissant une excellente adhérence à haute vitesse. La configuration aérodynamique à fort appui de la GTAm est capable de fournir un coefficient de portance deux fois plus élevé que sur la GTA et même trois fois plus que sur la Giulia Quadrifoglio, pourtant déjà une référence dans sa catégorie.

Ce sont ces éléments aérodynamiques que les pilotes Alfa Romeo Racing ORLEN F1 sont venus tester sur la mythique piste d’essais Alfa Romeo de Balocco. Le champion du monde Kimi Räikkönen et le jeune italien Antonio Giovinazzi ont travaillé avec les ingénieurs, apportant des suggestions techniques afin d’optimiser l’aérodynamisme et la maniabilité des voitures.

Räikkönen et Giovinazzi essayeurs de luxe

Ils ont tout au long de la journée analysé les modifications apportées et rendu compte de leurs impressions sur la piste. Antonio Giovinazzi s’est plus intéressé à la configuration de la voiture, en particulier quant aux composants en fibre de carbone et aux jantes mono écrou, alors que Kimi Räikkönen travaillait avec le département aérodynamique sur les nouveaux appendices ajoutés à l’avant, et notamment le nouveau spoiler réglable intégré dans les nouveaux pare-chocs avant, ainsi qu’au nouvel aileron arrière réglable manuellement.

Une journée que Kimi Raïkkonen raconte tout en retenue… « Je trouve le mix parfait  pour une utilisation tant au quotidien que sur piste », a-t-il déclaré. Et le garçon sait ce dont il parle.

En images

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

vel, efficitur. Donec ipsum sed leo justo felis risus. Praesent elit.
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !