“Silverstone, une chance de bien faire !”

par Vincent Royer

Après deux jours d’essais intensifs à Barcelone, Rubens Barrichello se dit confiant pour le grand prix de Grande-Bretagne.

“J’ai fait plein de tours durant les derniers essais avant la pause estivale. Nous avons recueilli de nombreuses informations utiles et nous avons un retour positif. J’ai fait des essais concernant l’aérodynamisme et nous avons beaucoup travaillé sur les pneumatiques avec à la clé quelques améliorations. Je dois préciser que malgré des critiques récentes, je n’ai jamais estimé qu’il y a eu des manques d’obligation de la part de Bridgestone cette saison. Chacun passe par des passages à vide.

Dans les deux dernières courses, Bridgestone a dû se contenter de points plutôt que de victoires et ils ont donc dû faire quelques changements. Bien que les essais menés à Silverstone mi-juin se soient bien passés, il est probable que nous aurons de nouveaux types de pneu pour le grand prix de Grande-Bretagne suite à nos derniers essais.”

Des résultats liés aux tracés

Pour Barrichello, la nature des deux derniers circuits explique en partie le manque de résultat de la Scuderia Ferrari. “L’année dernière, en général nous avions un avantage beaucoup plus grand sur nos adversaires. Mais en 2002 à ces deux courses, Michelin avait particulièrement bien couru durant les qualifications. Donc nous nous attendions à ce qu’ils se soient améliorés et réussissent mieux cette année. Nous nous sommes aussi améliorés, mais à ces occasions nos adversaires ont plus progressés que nous.”

Rubens a également confirmé que les pneus ne seraient pas la seule nouveauté à pour le Grand Prix britannique. “Nous allons avoir quelques nouvelles parties aérodynamiques pour Silverstone, ce qui est un pas positif et le résultat de beaucoup d’essais à Barcelone et Fiorano,” a-t-il dit. “J’estime qu’ils apporteront une amélioration à l’ensemble des performances de la voiture.”

Un week-end prometteur

L’an dernier, la pluie a joué son rôle dans le résultat de la course à Silverstone. Mais la pluie n’est pas le seul problème que présente ce circuit. “La clef pour être rapide à Silverstone, c’est d’avoir une voiture très bien équilibrée, surtout parce que ce circuit peut être très venteux(…)” a expliqué le conducteur Ferrari. “De toutes les pistes où nous courons cette saison, c’est celui que je connais le mieux (…). Silverstone est une chance pour moi de réussir. J’ai lu beaucoup d’histoires dans la presse disant que “Rubens ne réussis pas cette année” et je ne suis pas d’accord. J’essaye toujours de faire de mon mieux, je ne m’endort pas. Cette année, la situation est plus dure et nous avons parfois commencé un peu plus loin à l’arrière de la grille, donc pour moi, Silverstone représente la chance de réussir. J’aime ce circuit, je me sens bien et cela doit être un bon week-end pour moi et pour la Scuderia. ”

2-barc.jpgessai-barcelone-juillet-200.jpg2-barc-2.jpgessai-barcelone-juillet-200-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

risus accumsan massa pulvinar Aliquam vulputate,