28ème Rétromobile, des italiennes d’exception !

par Vincent Royer
0 commentaire

Pour sa vingt-huitième édition, le salon Rétromobile propose du 7 au 16 février des voitures exceptionnelles. Durant 10 jours, la Porte de Versailles se transforme en un véritable musée, laissant la part belle aux italiennes.

Les chiffres parlent d’eux mêmes. 20 000 m2 d’exposition, près de 300 exposants présentant voitures, motos, bateaux, pièces détachées, affiches, peintures, objets d’art, jouets, modélisme, documentation, sans oublier la présence des plus grands clubs de voitures anciennes. Parmi eux, les clubs Alfa Romeo de France, le Lancia Club FRance, le Fiat Club de France, le Club Maserati France et le club Ferrari France.

Cette édition du salon Rétromobile sera également le lieu d’une vente aux enchères. Christie’s organisera en effet la vente d’une cinquantaine de voitures de rêves, allant de la Bugatti Roadster à la Ferrari Berlinette Tour de France.

Parmi les voitures d’exception exposées, il faut noter la présence de deux stars italiennes, toutes deux exposées sur le stand du Club Alfa Romeo de France.

Alfa Romeo monoposto “Bimotore” 1935

Première à arborer le “Cavallino Rampante” de Ferrari, cette voiture a été conçue et construite à Modène par Luigi Bazzi et avec l’aide de l’ingénieur Arnaldo Rosselli et l’accord d’Alfa Romeo. Objectif, lutter contre les voitures allemandes sur les circuits rapides, en attendant de pouvoir disposer de la nouvelle 8C-35 préparée par Vittorio Jano.

Sa particularité, deux moteurs Alfa Romeo Tipo B de P3, un devant et l’autre derrière le pilote, qui se retrouvait ainsi en position centrale.

CaractéristiquesAlfa Romeo monoposto “Bimotore” 1935
CarrosserieMonoposto grand prix
Exemplaires produits2 voitures en 1935
ChâssisLongerons et traverses tubulaires soudés
Moteur16 cylindres – 2 moteurs de 8 cylindres en ligne bibloc en alliage léger (1 antérieur, 1 postérieur)
Alésage/course71 x 100 mm
Cylindrée6330 cc (2 moteurs de 3165 cc)
Puissance540 CV – 2 moteurs de 270 CV à 5400 t/mn
AlimentationSous pression avec 2 compresseurs et 2 carburateurs verticaux par moteur
LubrificationForcée, avec 1 pompe émettrice et 1 pompe récupératrice par moteur
RefroidissementPar eau avec pompe centrifuge et radiateurs séparés
TransmissionPar 2 arbres obliques depuis le différentiel
Capacité carburant240 litres
Lubrification40 litres
Refroidissement20 litres
Poids à vide1030 kg
Vitesse maxiEnviron 325 km/h

Palmarès :
– 4ème et 5ème au Grand Prix de Tripoli 1935 (T. Nuvolari et L. Chiron)
– 2ème au Grand Prix de l’Avus 1935 à Berlin (L. Chiron)

– 2 records mondiaux de vitesse le 15 juin 1935 :
Kilomètre lancé : aller : 10” 90/100 – 330,275 km/h retour : 11” 50/100 – 313,420 km/h moyenne : 11” 20/100 – 321,420 km/h
Mille lancé : aller : 18” 63/100 – 310,983 km/h retour : 17” 23/100 – 336,252 km/h moyenne : 17” 93/100 – 323,125 km/h

Alfa Romeo 1750 GTAm “Autodelta” 1970

Conçue par Autodelta spécialement pour les courses du Championnat d’Europe des voitures de Tourisme (ETCC), elle remporte ce championnat avec le pilote néerlandais Toine Hezemans en 1970 sur le modèle 1750 GTAm et en 1971 sur la 2000 GTAm.

Grâce au nouveau règlement pour les voitures de tourisme Groupe 2, Alfa Romeo poursuit par la suite sa série de victoires obtenues avec la GTA dans les précédents championnats en 1966, 67 et 68. Les 1750 GTAm et 2000 GTAm étaient des évolutions du coupé 1750 GT Veloce.

CaractéristiquesAlfa Romeo 1750 GTAm “Autodelta” 1970
CarrosserieCoupé 2 places
Exemplaires produits40 en 1970-1971
ChâssisMonocoque en acier
Moteur4 cylindres en ligne en alliage léger, double allumage.
Cylindrée1985 cc
Puissance195-220 CV SAE à 7200 t/mn (1970) / 210-240 CV SAE à 7500 t/mn (1971)
AlimentationInjection indirecte avec pompe SPICA – 2 pompes électriques
Capacité carburant100 litres
Lubrification7,2 litres avec radiateur d’huile
Refroidissement9,7 litres
Poids en ordre de marche920 kg (1970) / 940 kg (1971)
Vitesse maxi220 km/h (1970) / 240 km/h (1971)

Palmarès 1750 GTAm en 1970
– 1ère 4 Heures de Monza (Hezemans)
– 1ère Grand Prix de Budapest (Hezemans)
– 1ère Grand Prix de Brno (Hezemans)
– 1ère, 2ème, 3ème 6 Heures du Nürburgring (1ers de Adamich-Picchi)
– 1ère Trophée Autosprint (Zeccoli)
– 1ère Coupe du Roi aux 24 Heures de Spa – Francorchamps : (2ème Pinto-Berger, 3ème Zeccoli-Facetti, 4ème Demoulin-Bourgoignie)
– 1ère, 2ème, 3ème, 4ème 4 Heures de Jarama (1er Hezemans)
– 1ère, 2ème Trophée des Dunes à Zandvoort (1er Picchi, 2ème Facetti)
– 1ère Championnat d’Europe des voitures de Tourisme (Hezemans Champion d’Europe)

Palmarès 2000 GTAm en 1971
– 1ère 4 Heures de Monza (Hezemans)
– 2ème 6 Heures du Nürburgring (Hezemans-Van Lennep)
– 1ère Coppa Carri à Monza (Zanetti)
– 1ère Trophée Autosprint (Zeccoli)
– 1ère Coupe du Roi aux 24 Heures de Spa – Francorchamps : (3ème Hezemans-Facetti, 4ème Vaccarella-Berger, 5ème Toussaint-Bertinchamps)
– 2ème 4 Heures de Jarama (Hezemans-Facetti)
– 1ère Championnat d’Europe des voitures de Tourisme (Hezemans Champion d’Europe)

Retrouvez toutes les photos de Rétromobile 2003 dans notre album photos.

28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !28ème Rétromobile, des italiennes d'exception !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

fringilla libero. adipiscing luctus sem, id elit. quis