A un round du but…

0 commentaire

Avant dernière manche de la saison, le Critérium des Cévennes promet de réserver à tous le meilleur suspense tant la compétition semble loin d’être terminée. En Championnat Pilotes, trois hommes sont groupés en quatre points. En Championnat Team, le Team Barroso Yacco évoluera à la maison face au leader (le Team GPC Motorsport qui le devance de trois unités) et à cinq autres équipes d’exploitation.

Le mot de l’organisation

Joël Maraine (Président du Comité d’Organisation) : « La liste des engagés nous satisfait beaucoup avec ses quelques 200 noms et ses nombreux pilotes talentueux. Rien n’étant joué pour les Championnats, le Trophée BFGoodrich et la Suzuki Rallye Cup FFSA, on peut s’attendre à de belles bagarres. Maintenant, si vous me demandez quel est mon favori, je vais dire sans hésiter Jean-François Mourgues. Et pas simplement parce qu’il est Cévenol. Il a la meilleure auto, le meilleur copilote (Denis Giraudet, ndlr), évoluera dans un Team de pointe (Bozian Racing, ndlr) et a déjà gagné le Critérium. La spéciale de 30 km, tracée entre Valleraugue et le Col de la Tribale, constituera la grande nouveauté sportive de l’année. Il a vraiment fallu que nous nous battions pour qu’elle traverse le village des Plantiers. Sur un plan plus général, l’implication du Lycée Mendés France de Montpellier (établissement professionnel qui compte une section sport auto, ndlr) où se dérouleront les vérifications, est notre axe de communication le plus important. Sept jeunes seront intégrés aux Teams du Championnat de France durant le week-end. Enfin, notre souhait le plus cher est que l’épreuve soit la plus belle possible sur le plan sportif, que le public soit vigilant et respecte les consignes qui lui seront données. En tous les cas, le message est clair : nous ne prendrons pas le moindre le risque ! »

Le championnat de France pilotes et les principaux favoris

Engagés en WRC : Henry (Team GPC Motorsport, Peugeot 206), Mourgues (Team Bozian Racing, Peugeot 307, Roché (Team FJ.com, Subaru Impreza), Bonfils (Impreza).

Engagés en Super 2000 : Canivenq (Team Barroso Yacco, Peugeot 207), Robert (Team GPC Motorsport , Abarth Grande Punto), Marty (Abarth Grande Punto), Maurin (Team Barroso Yacco, 207), Ruiz (Team Barroso Yacco, 207).
Autre engagé : Guigou (Renault Clio R3).

Analyse : Canivenq (64 points), Guigou (63) et Henry (60) composent le podium provisoire du Championnat Pilotes. Face à une telle situation comptable à une manche du but, la compétition est on ne peut plus indécise. Guigou est le seul homme à disposer encore d’un joker. Joker qu’il essaiera de ne pas consommer dans les Cévennes. Une nouvelle victoire de classe et un rang final dans le Top 8 (synonyme de points inscrits au scratch) le combleraient. Ses deux rivaux sont à quant à eux condamnés à marquer s’ils ne veulent pas se voir lourdement pénalisés pour la suite des opérations… Deuxième l’an passé, Jean-François Mourgues a les moyens de semer la zizanie. Pierre Roché, cinquième du Championnat mais légèrement décroché avec 42 points à son actif, aussi !

Guillaume Canivenq (Team Barroso Yacco) : « Nous avons mené une bonne séance d’essai en début de semaine qui m’a surtout permis de reprendre confiance en la voiture après mon ‘soleil’ du Touquet… Tout va bien. J’ai très vite retrouvé mes sensations. Le Critérium étant un rallye qui me plait énormément, je pars assez serein. Tout dépendra des conditions météos que j’espère plutôt bonnes ce qui me permettrait d’exploiter au mieux le potentiel de la voiture. Pas sur l’ensemble du rallye, mais sur certaines spéciales, notamment celles disputées de nuit, je pense qu’il y a moyen de titiller les WRC. Mais mon but sera évidemment de marquer le plus de ces points qui me seront précieux au Championnat ! »

Patrick Henry (Team GPC Motorsport) : « Je le dis à chaque fois mais nous sommes contents d’être à nouveau au départ d’une manche du Championnat de France sous les couleurs du Team GPC Motorsport. C’est clair que le châssis et le moteur d’une 307 nous auraient sans doute aidés mais je pense que nous aurons aussi notre mot à dire avec la 206 ! Sur un terrain comme celui des Cévennes, je ne sais par ailleurs pas trop évaluer le potentiel des Super 2000… En tous les cas, nous serons là pour être à l’arrivée et marquer le plus de points possibles ! »

Emmanuel Guigou : « La situation au Championnat est certes incertaine mais le plateau des Cévennes et celui qui se profile au Var, ne nous rassurent pas trop. S’ils peuvent repousser nos adversaires au scratch, ils nous repousseront forcément nous aussi. Or, les points inscrits au scratch (attribués jusqu’au huitième classé, ndlr) risquent d’être déterminants. De notre côté si tout va bien, nous pouvons tabler sur de bonnes places en classe R3 (une victoire rapporte 10 points, ndlr), moins sur d’hypothétiques performances au général. Pour faire simple, à l’inverse de nos rivaux, l’évolution des choses ne dépend pas que de nous ! Néanmoins, au Cévennes, nous allons essayer de ne rien lâcher et donc de rouler vite d’entrée ! »

Jean-François Mourgues (Team Bozian Racing) : « Je me sens plutôt bien. Comment ne pas être à l’aise quand on dispose d’une très bonne auto, d’un copilote de haut niveau (Denis Giraudet, ndlr) et de l’expérience d’un Team qui l’est tout autant. Par contre, la seule petite chose, c’est que je n’ai fait qu’un rallye en huit ans, le Critérium des Cévennes l’an dernier… Malgré cela, je suis serein. Même avec Alzon et Mars dans l’autre sens par rapport à l’an dernier et la nouvelle spéciale des Plantiers, le parcours reste classique. On va donc dire que je vise une place sur le podium… Sans tout de même savoir ce que donneront les Super 2000 sur un tracé où il n’y a quasiment aucune allonge et sur lequel elles ne seront par conséquent pas trop pénalisées… »

++++

Le championnat de France Team

(* = pilotes nominés)
Team Barroso Yacco
Canivenq* (Peugeot 207 S2000, A7S), Maurin* (Peugeot 207 S2000, A7S), Abadie* (Mitsubishi Lancer Evo 10)

Team Bozian Racing
Mourgues (Peugeot 307 WRC, A8W)

Team Michel Enjolras Sport
Enjolras” (Lotus Exige)

Team FJ.com
Roché* (Subaru Impreza WRC, A8W), Civade* (Subaru Impreza, A8), Bect* (Citroën C2 R2)

Team GPC Motorsport
Henry* (Peugeot 206 WRC), Robert* (Abarth Grande Punto S2000, A7S), Bonato (Mitsubishi Lancer Evo 9, N4)

Team 2HP Compétition
Hot* (Porsche 997 GT3, GT10), Boyer* (Mitsubishi Lancer Evo 7, N4), Humeau* (Hommell RS2, GT9)

Team MSR by GBI.com
Comole* (Mitsubishi Lancer Evo8, N4), Deloy* (Renault Clio, N3)

Analyse : Les Teams GPC Motorsport (Henry, Robert, Bonato) et Barroso Yacco (Canivenq, Maurin, Abadie) semblent les mieux armés pour prétendre à la victoire dans les Cévennes. L’enjeu est en tous les cas de taille car seulement 3 points séparent pour le moment l’équipe savoyarde de son homologue héraultaise. Laquelle équipe héraultaise évoluera donc à domicile le week-end prochain…

Jérôme Pons, coordinateur du Team Barroso Yacco : « Nous allons essayer de nous battre à la maison ! Et pour commencer de faire mieux qu’au Touquet (le Team Barroso Yacco n’y a inscrit que 8 points)… Guillaume Canivenq sait que tout se jouera pour lui en Championnat Pilotes et en Trophée BFGoodrich lors des deux dernières épreuves. A lui de mener sa course le plus intelligemment possible. Julien Maurin devra confirmer sa bonne performance du Touquet où il termine quatrième au scratch en continuant à jouer le haut du tableau en Super 2000. Quant à Robert Abadie, son objectif est clairement de ramener le plus de points possibles au Team Barroso Yacco. Avec Bonato sur sa route en groupe N, ce ne sera pas simple pour lui non plus. »

Le Trophée BFGoodrich

Principaux engagés : Les pilotes de Super 2000 cités plus haut + Guigou (Renault Clio R3), Robert (Team GPC Motorsport, Abarth Grande Punto Super 2000), Maurin (Team Barroso Yacco, Peugeot 207 Super 2000), Marty (Abarth Grande Punto Super 2000), Arzeno (Renault Clio R3), Comole (Team MSR by GBI.com), Hot (Team 2HP Compétition, Porsche 997 GT3), Enjolras (Team Michel Enjolras Sport, Lotus Exige), Civade (Team FJ.com, Impreza), Bonato (Team GPC Motorsport, Mitsubishi Lancer Evo9), Abadie (Team Barroso Yacco, Lancer Evo 10), Boyer (Team 2HP Compétition, Lancer Evo7), Barral (Citroën C2 R2 Max), Bect (Team FJ.com, Citroën C2 R2), Deloy (Team MSR by GBI.com, Clio), Sirot (Peugeot 206 RC)…

Analyse : Avec 8 points d’avance sur son plus proche adversaire (Emmanuel Guigou), Guillaume Canivenq jouera également gros ce week-end en Trophée BFGoodrich. Une nouvelle victoire après celles qu’il a engrangées à Epinal, Rodez et Morzine, le porteraient évidemment encore un peu plus vers le titre.

Cédric Robert (GPC Motorsport) : « Je tiens tout d’abord à remercier sincèrement la FFSA pour la création du Championnat de France des Rallyes Team. Son existence est l’un des éléments déterminants qui m’ont permis de rouler avec l’Abarth Grande Punto au Touquet, et maintenant aux Cévennes ! Mon objectif sera de prendre du plaisir et surtout de marquer un maximum de points pour le Team GPC Motorsport. En gagnant la catégorie Super 2000, par exemple. La dernière fois que j’étais venu dans le coin, Guillaume Canivenq m’avait battu. Je lui réserve un chien de ma chienne cette année (rires) ! »

Olivier Marty : « Je viens d’essayer, du côté de Bellegarde, cette Punto qui est préparée en Tchéquie du côté de Bellegarde. Les conditions étaient de pure folie avec de la grêle et de la neige. Nous avons testé deux ou trois petits réglages qui m’ont paru très, très bien. Comme d’habitude, nous allons faire au mieux. »

Pascal Enjolras (Team Michel Enjolras Sport) : « Je suis déjà très content d’être au départ des Cévennes, le rallye de ma région ! C’est déjà mon premier plaisir de rouler devant mon public et mes proches. Ensuite avec la Lotus qui a une vraie ‘gueule’ et glisse un peu du fait qu’il s’agit d’une propulsion, cela donne un petit air des années 1970 qui n’est pas pour me déplaire. Maintenant, j’espère assurer la meilleure promotion pour cette voiture si sympathique à piloter en étant à l’arrivée et au meilleur rang possible. Au Critérium, un rallye qu’il faut toujours aborder avec beaucoup d’humilité, tout peut arriver. Y compris de réaliser une très bonne performance… »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

leo risus elit. ut risus. ut