Bruno Saby déçu mais positif

par Vincent Royer
0 commentaire

Au lendemain de l’abandon des deux Fiat PanDakar dans la cinquième étape du rallye, retour sur cette expérience avec Bruno Saby, l’un des deux pilotes de l’équipe Fiat.

« Je suis déçu, reconnait Bruno Saby, mais, je défie un constructeur d’emmener d’aussi petites voitures, presque de série, jusqu’ici. Notre participation n’est pas négative, on ne peut lui reprocher que des problèmes de jeunesse. Le Team Fiat venait prendre la température de la discipline sur ce Dakar et je crois que leur découverte est en adéquation. Maintenant, le staff va se donner le temps de la réflexion avant de prendre une décision sur la suite à donner à ce programme. »

Et c’est presque amusé que le pilote français, vainqueur du Dakar en 1993, parle de ses découvertes. « Quand on part devant, on ne peut imaginer l’état des pistes pour les lignes arrière. Un véritable chantier, ce qui fut très pénalisant pour nous, en raison de notre trop basse garde au sol. Mais le bilan est convenable, sur plus de deux mille kilomètres, dans des conditions de compétition extrême, les deux Fiat panda 4×4 Cross n’ont pas connu la moindre crevaison avec des pneus de série » précise-t-il.

Vainqueur de la Coupe du Monde 2005 des rallyes tout-terrain, le français espère bien renouveler l’expérience l’an prochain et relever le défi. « Je respecte l’audace de Fiat, le coup n’est pas passé très loin ! »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

mattis Sed ipsum nunc Praesent Nullam quis, risus ut neque. ut Lorem