Dérapage controlé pour Fiat

par Vincent Royer

Pour son retour en compétition, Fiat France a choisi le Trophée Andros. C’est la Stilo qui a été retenue pour représenter la marque. Un engagement qui devrait s’étendre sur plusieurs saisons.

C’est l’histoire d’un projet mené en un temps record. L’histoire d’une rencontre, celle de passionnés, Christian Petit, Eric Brame et Philippe de Korsak.

Au printemps dernier, Christian Petit lance une étude pour engager une Stilo privée au sein de son team Sport Garage. Philippe de Korsak, pilote habitué du Trophée, auquel il a notamment participé aux côtés d’Alain Prost en 2002 et 2003, réussi à convaincre Fiat France de s’engager officiellement.

Le développement du chassis et l’assemblage de la voiture est alors confié à Tork Engineering. Richard Tur, ancien ingénieur de SNBE à Magny-Cours, se met à l’étude du projet. Créée en CAO -Conception Assistée par Ordinateur-, la Stilo Silhouette 4×4 naitra sans avoir recours à aucune maquette. C’est l’une des raisons de sa rapide apparition.

L’innovation vient de l’optimisation de l’implantation des éléments

Bien sûr, dans ces conditions la voiture ne présente rien de bien révolutionnaire. Mais l’innovation vient plutôt de l’optimisation de l’implantation des éléments. L’équilibre de la voiture a été tout particulièrement étudié afin de placer au mieux les masses et lests propres à la discipline et nécessaires pour atteindre les 950 kg minimums imposés.

Le porte-à-faux arrière a été réduit de 20 cm et les ailes élargies. Constituée d’une armature-cage tubulaire, la structure de la voiture est habillée d’une carrosserie en matériaux composites, fibre de verre et résine.

Propulsée par un V6 en position centrale arrière de 352 cv, la Stilo Silhouette 4×4 affiche une cylindrée de 3 litres. Le moteur est accouplé à une boîte de vitesses à crabots séquentielle à 6 rapports. Ni ABS, ni antipatinage, ni différentiels pilotés ne sont autorisés dans cette compétition, mais la transmission est intégrale et les quatre roues directrices.

Enfin, dans cette discipline, toutes les voitures sont chaussées des mêmes pneux. Il s’agit de pneus neige étroits Continental, peu cloutés pour préserver au maximum la piste.

La voiture sera partagée entre Philippe de Korsak, et l’ancien pilote de Formule 1, Franck Lagorce. Ce dernier est aussi un habitué du Trophée Andros, même s’il a connu moins de chance que Philippe de Korsak lors de ses différentes participations.

Deux autres Stilo seront engagées par les team privés AMV-SOFINCO et AS EVENTS /LG.

Une compétition gérable

Pour Steve Norman, directeur général de Fiat Auto France, le choix du Trophée Andros a été fait car il s’agit “d’une compétition autonome, parfaitement délimitée, compacte dans sa définition, en un mot : gérable. Néanmoins, y participer est un engagement majeur.” Il n’envisage d’ailleurs pas que cet engagement se limite à une seule saison et voit déjà plus loin. Il considère cette saison comme un apprentissage de la discipline. “Etant donné l’envergure et la notoriété de certains pilotes et de certaines équipes, il serait présomptueux de prétendre vaincre dès la première participation. Une place sur le podium nous ferait énormément plaisir. ”

Quant au choix de la Stilo, c’est une nouvelle fois pour tenter d’améliorer sa notoriété. Car malgré des atouts indéniables, cette berline reste peu connue du grand public. Début des hostilités le 4 décembre à Val Thorens.

La Stilo Silhouette 4×4 en chiffres

Longueur /largeur 4 x 1,90 m
Poids à vide 950 kg
Châssis /carrosserie tubulaire acier 25CD4S / fibre de verre et résine
Suspensions doubles triangulations avec combinés ressorts hélicoïdaux /amortisseurs Ohlins réglables
Freins à disques percés,étriers 2 pistons
Réservoir 25 litres dans l ‘habitacle
Moteur V6 à 60 ° 24 soupapes (origine : Phedra) central arrière
Cylindrée (alésage x course) 2.946 cm 3 (87 x 82,6)
Gestion électronique Magneti Marelli MB4
Puissance 350 ch à 7.400 tr/mn
Couple 35 mkg à 4.800 tr/mn
Transmission 4 roues motrices avec différentiels avant et arrière à rampes et disques de friction
Direction crémaillère avec assistance hydraulique – 4 roues directrices (système arrière réglable spécifique)
Roues 10 /65 x 16 -pneus Continental 216 clous
stilosil1.jpgstilosil2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

leo felis elit. accumsan id, tristique Aenean venenatis, fringilla venenatis sit
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !