Evolution masquée pour la Fiat Bravo

par Vincent Royer
0 commentaire

Trois ans après son lancement, la Fiat Bravo reçoit en 2010 de petites évolutions. Toutes petites même, au point d’être invisibles au premier regard.

C’était en janvier 2007, à Rome. Fiat lançait en grandes pompes la remplaçante de la Stilo, la très attendue et réussie Fiat Bravo. Trois ans plus tard, la berline s’offre un léger restylage. Très léger même puisqu’il faudra chercher avec attention et minutie les quelques petites évolutions.

C’est d’abord sur le contour de la calandre qu’il faudra se pencher. Il devient noir ou chromé suivant les versions. Les clignotants deviennent transparents, les optiques brunis, et les rétroviseurs et poignées de portes prennent la couleur de la carrosserie. Notons également l’apparition de deux nouvelles teintes au catalogue, un gris et un perlé. C’est tout pour l’extérieur.

A l’intérieur, pas plus de révolution. La planche de bord de certaines versions s’offre un nouvel effet carbone, alors que le dessin et les coloris des tissus sont revus. Point barre.

Techniquement, pas de changement non plus. A l’exclusion du moteur essence 1.4 de 90 ch qui devient compatible Euro 5 et ne rejette plus que 146 g/km de CO2 (158 jusqu’à présent).

Heureusement, vu le peu d’évolutions, le tarif ne devrait pas évoluer beaucoup non plus.

Fiat Bravo 2010
Fiat Bravo 2010
Fiat Bravo 2010
Fiat Bravo 2010

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Praesent Lorem id, Phasellus suscipit ipsum Nullam sed dapibus quis dolor.