Fiat Grande Punto T-Jet 1.4 120 ch

par Vincent Royer
0 commentaire

Avec son look charmeur, la Grande Punto ne manque pas d’attraits. Son nouveau moteur essence 1.4 T-Jet de 120 ch en est un nouveau.

La Grande Punto fait indéniablement partie des voitures qui ont permis la relance de la marque Fiat. Lancée fin 2005, elle se distingue immédiatement en remportant de nombreuses récompenses dont le prix du Design 2006 du magazine anglais Autocar. Elue plusieurs fois Voiture citoyenne par la Ligue contre la violence routière, elle doit son succès à une alchimie réussie entre esthétisme, performance, écologie et sécurité. Attention, la Grande Punto n’est pas exempte de défaut pour autant, certains pouvant même se révéler rédhibitoires. Nous y reviendrons.

Sachant porter les couleurs les plus farfelues, comme ce magnifique Orange Caraïbe, la Grande Punto sait également se faire discrète, trop parfois, avec des teintes plus classiques comme le gris ou le noir.

Un style charmeur, élégant et dynamique

Mais ce qui caractérise la Grande Punto, c’est ce style, très fortement inspiré de celui de ses cousines Maserati. Dû au coup de crayon de Giugiaro, allié au centre de style Fiat, la Grande Punto respire la séduction, l’élégance et la sportivité. Bref, c’est une latine, une vraie. Avec ses gros optiques en amandes, son pare-choc enveloppant, sa grille de calandre à grosse maille, la Grande Punto attire l’œil. Et ce n’est pas uniquement dû à la couleur de notre modèle d’essai.

De profil, même la version 5 portes garde le dynamisme suggéré par la face avant. Notre version Sport y est aidé par des jupes latérales, des jantes alliage de 17’’ et à l’arrière, une sortie d’échappement chromée.

Malheureusement, comme beaucoup de modèles italiens actuels, ce charme se fait au détriment de la protection. Ici tout est peint, et les baguettes de protection sont bannies. Attention donc au stationnement.

De même, l’étroitesse de la lunette arrière, qui confère à la Grande Punto cet aspect robuste et dynamique, restreint un maximum la visibilité arrière lors des manœuvres. Mieux vaut opter dans ce cas pour le radar de recul, malheureusement proposé en option pour l’ensemble de la gamme.

++++

Un moteur qui impressionne

Sonorité chaude, agréable, cette Grande Punto reçoit le nouveau bloc essence 1.4 Turbo-Jet délivrant 120 ch. On est encore loin des 180 ch de la Grande Punto Abarth SS ou même des 150 ch du modèle Abarth, tous deux non encore commercialisés en France. Mais la base est la même, la technologie Turbo-Jet qui permet d’obtenir plus de puissance avec des cylindrées inférieures. Et le résultat est bluffant. Ce moteur impressionne par sa souplesse de fonctionnement, sa vivacité et ses accélérations immédiates et linéaires. Ici il ne faut pas attendre la mise en route du turbo pour sentir la puissance arriver. Son couple de 206 Nm est en effet délivré dès 2000 tr/mn seulement. Un beau pied de nez aux diesels et à leurs claquements incessants.

Et sur ce point là aussi le petit 1.4 l se distingue. Silencieux en utilisation normale, le 4 cylindres ne demande qu’à chanter en montant dans les tours. Un exercice qu’il apprécie et qui rend l’agrément de conduite maximal notamment sur les routes de montagne de notre essai. Les côtes et autres lacets étant son terrain de jeu préféré.

A condition toutefois de ne pas la confondre avec une sportive qu’elle n’est pas. Dès qu’on la pousse un peu trop, la voiture se révèle très sous-vireuse malgré un châssis sport et les aides électroniques sont trop présentes.

Pas question non plus d’atteindre la vitesse maximale de 195 km/h, bien au-dessus des limites autorisées. Il faudra se contenter de la satisfaction de passer de 0 à 100 km/h en 8,9 s. Pas trop souvent quand même car si Fiat insiste sur la consommation réduite de sa voiture, nous avons quand même consommé plus de 9l de moyenne lors de notre essai. Un point gênant surtout vu la faible capacité du réservoir qui oblige à de bien trop fréquents arrêts ravitaillement.

Bonne habitabilité mais ergonomie à revoir

Loin d’être triste, l’intérieur de notre version Sport reçoit une sellerie très réussie et très gaie. Les sièges enveloppants offrent un bon design et un maintien dans la moyenne. La planche de bord bi-colore mélange malheureusement des plastiques de qualités différentes même si l’ensemble reste très acceptable.

Autoradio CD MP3 avec commandes au volant, vitres avant et rétroviseurs électriques sont de série, tout comme la climatisation manuelle, les capteurs de pluie ou bien encore le régulateur de vitesse. Volant et pommeau de levier de vitesses étant gainés de cuir. Le tableau de bord reçoit de très beaux compteurs sport à fond blanc, très agréables.

Mais la Grande Punto pêche par une ergonomie pas toujours au top, à l’image des boutons des antibrouillards que l’on a tendance à chercher.

Rien à redire par contre sur l’habitabilité, ce qui n’est pas le cas du coffre très juste avec 275 dm3, pas assez large pour accueillir la grande majorité des poussettes et au seuil de chargement trop haut.

++++

Sûre et abordable

Forte de quatre airbags et de l’ABS avec répartiteur de freinage de série dès le premier niveau de finition, la Grande Punto a obtenu 5 étoiles aux crash-tests de l’EuroNCAP. Notre version Sport recevait en plus, également de série, les airbags latéraux avant et l’ESP.

Charmeuse, volontaire, vive et sûre, cette Grande Punto 1.4 Turbo-Jet de 120 ch reste une excellente affaire et un bon moyen de se faire plaisir sur la route si l’on n’est pas trop regardant sur la consommation et l’autonomie ainsi que sur la praticité du coffre.

Proposée à partir de 15 050 euros en version Dynamic 3 portes, notre modèle Sport 5 portes est facturé 16 700 euros hors options. Il échappe également au malus écologique grâce à des rejets de CO2 inférieurs à 160 g/km. Le T-Jet en rejetant 155 g/km.

Tarif et options

Modèle et options Tarif au 1er mars 2008
Fiat Grande Punto Sport 1.4 T-Jet 120 ch 5 portes 16 700 €
Toit ouvrant électrique panoramique Skydome 850 €
Jantes alliage 17” Sport 200 €
Blue&Me (connection Bluetooth pour téléphonie mains libres + prise USB pour lecture MP3) 300 €
Modèle essayé 18 050 €
DSC_7120.jpgDSC_7121.jpgDSC_7123.jpgDSC_7125.jpgDSC_7129.jpgDSC_7137.jpgDSC_7145.jpgDSC_7149.jpgDSC_7153.jpgDSC_7156.jpgDSC_7162.jpgDSC_7166.jpgDSC_7170.jpgDSC_7176-2.jpgDSC_7178.jpgDSC_7246-2.jpgDSC_7235.jpgDSC_7250.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

mattis Phasellus fringilla libero id, dictum massa Praesent dolor lectus in eleifend