Hausse des prix chez Fiat et disparition de l’Idea

par Vincent Royer
0 commentaire

En ce début d’année 2012, Fiat vient de mettre à jour ses tarifs. La situation est simple, hausse général pour l’ensemble de la gamme de 60 à 300 euros. Une hausse accompagnée de l’arrivée de malus sur certaines versions ainsi que de la suppression du catalogue du petit monospace Idea.

Vous aviez attendu le début d’année pour profiter des soldes ? Espérons que vous n’ayez pas tenu ce raisonnement si vous souhaitiez vous offrir une nouvelle voiture, et plus particulièrement une Fiat. Le tarif en vigueur depuis le 2 janvier est en effet revu à la hausse, alors qu’avec la modification de paliers pour les bonus/malus, certaines versions se trouvent dorénavant sujettes à un malus.

Hausse de 150 euros de la Fiat 500

Commençons par la Fiat 500 dont les tarifs augmentent de 150 euros pour l’ensemble de la gamme. La 500 est dorénavant accessible à partir de 11 900 euros dans la version essence 1.2 8v 69 ch Start&Stop Pop. Equipée de cette motorisation la 500 perd son bonus écologique et se retrouve en zone neutre. Tout comme la version essence 1.4 16v de 100 ch. L’ensemble des autres motorisations passe de 400 à seulement 100 euros de bonus écologique. Seules les versions TwinAir dotées de la boite robotisée Dualogic conservent le bonus de 400 euros.

Une situation identique pour la 500C qui est désormais accessible dès 14 700 euros avec la version essence 1.2 8v 69 ch Start&Stop Pop.

Hausse de 100 euros pour la Fiat Bravo

La hausse est moins élevée pour la Bravo qui voit son augmentation de tarif limitée à 100 euros pour l’ensemble de la gamme. Ainsi, la Bravo 1.4 16v 90 ch Dynamic est disponible à partir de 17 650 euros. Emettant 148 g/km de CO2 elle est cependant dorénavant handicapée par un malus de 200 euros. Un malus qui touche également la motorisation essence 1.4 16v T-Jet de 120 ch. Les autres motorisations restent en zone neutre.

Hausse de 300 euros pour le Fiat Freemont

Du côté du nouveau Fiat Freemont, les versions 4×2 augmentent de 300 euros. Le Freemont est ainsi facturé à partir de 26 900 euros pour la version 2.0 16v Multijet de 140 ch. Concernant les émissions de CO2, les versions 4×2 conservent leur malus de 750 euros. Les versions 4×4 sont elles lourdement pénalisées : 2300 euros de malus auxquels s’ajoutent 160 euros par an pour les versions 2.0 16v Multijet de 170 ch, alors que les versions 3.6 V6 de 280 ch sont sanctionnées d’un malus de 3600 euros accompagné de 160 euros par an !

Ces modifications de tarif s’accompagnent pour le Freemont de l’arrivée de deux nouvelles options : le Pack Vidéo (Lecteur DVD plafonnier avec écran 9″ et Casque sans fil avec télécommande) à 1000 euros HT, et les jantes Alliage de 17” gratuites pour les versions Lounge.

Hausse de 100 euros pour le Fiat Sedici

Le petit frère du Freemont, le Sedici, augmente pour sa part de 100 euros sur l’ensemble de la gamme. L’entrée de gamme, le Sedici 1.6 16v 120 ch Dynamic 4×2 est ainsi proposé à partir de 14 900 euros. Il est cependant sanctionné d’un malus de 200 euros, tout comme la version 4×4 équipée du même moteur. Les versions diesels restant en zone neutre.

Hausse de 100 euros pour le Fiat Doblo

Du côté des ludospaces, le Doblo augmente de 100 euros, sauf la version essence 1.4 de 95 ch. La gamme débute ainsi à partir de 15 400 euros pour cette version essence de 95 ch. Une nouvelle version fait son apparition, la motorisation 1.4 T-Jet de 120 ch, facturée 1300 euros de plus que la version 1.4 de 95 ch. Elle est ainsi proposée à partir de 17 000 euros. Contrairement à la version de 95 ch (750 euros), cette nouvelle version n’a pas de malus écologique. Seule la version 2.0 Multijet de 135 ch sort de la zone neutre et se voit taxée de 200 euros.

Concernant la gamme Doblo, plusieurs options augmentent également : la roue de secours, dorénavant facturée 140 euros, et les portes asymétriques facturées 150 euros. De son côté le toit surélevé baisse à 930 €.

Hausse de 60 euros du Fiat Qubo

Pour le petit Qubo, la hausse de tarif est limitée à 60 euros pour l’ensemble de la gamme. Sur le plan écologique, plus aucun modèle ne bénéficie de bonus. Les versions diesel 1.3 de 75 ch et 95 ch, ainsi que la version Natural Power passent en zone neutre, alors que la version essence 1.4 de 73 ch est soumise à 500 euros de malus.

Suppression du Fiat Idea

Signalons enfin la disparition du catalogue du petit monospace Idea. Lancé en 2004, il sera remplacé en 2014 par une auto dont le dessin devrait largement s’inspirer de la Fiat 500. Celle que l’on appelle pour le moment Ellezero (L0) devrait être présentée au prochain salon de Genève au mois de mars.

Arrivée de la Fiat Punto 2012

Vous l’aurez noté, deux modèles manquent à cette revue de catalogue. La Punto tout d’abord, dont la nouvelle version sera commercialisée en France dès le 12 janvier. Nous y reviendrons dans un article détaillé demain. La Panda ensuite, dont la toute nouvelle version sera pour sa part lancée dans quelques semaines.

Panda Cult, à partir de 9 700 euros

Fiat propose cependant toujours au catalogue une version « de transition », plus accessible, de la seconde génération de Panda. Dénommée Panda Cult, elle ne se décline qu’en deux motorisations : essence 1.2 8v de 69 ch, proposée à 9 700 euros, et 1.4 8v GNV 77/70 ch (essence/GNV) à 13 400 euros. Les deux motorisations sont en zone neutre. Enfin, la Panda 4×4 Cult est proposée en motorisation essence 1.2 8v 69 ch pour 13 690 euros, et diesel 1.3 Multijet 16v 75 ch pour 15 790 euros. Là aussi, ces deux motorisations sont en zone neutre.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

nec neque. ut Sed justo leo