La Panda sort des sentiers battus

par Vincent Royer

Trois nouvelles versions de la Panda sont présentées au salon de Bologne. Trois versions sportives ou destinées à sortir des sentiers battus. La Panda 4×4, un SUV et un prototype Abarth Rally !

Alors que la version 4×4 de l’ancienne Panda se révèle comme un best-seller encore très prisé des montagnards notamment, grâce à ses capacités de franchissements exceptionnelles pour un prix des plus attractifs, la nouvelle Panda se devait elle aussi de se décliner en 4×4. Ce sera chose faite à l’automne 2004. En prime, un SUV et une version rallye !

C’est au salon de Bologne que Fiat a présenté ces trois versions. La première, le 4×4, devient une intégrale. Avec une garde au sol élevée de 5 cm et des protections en plastique des passages de roues et des portières, cette Panda reste fidèle à sa devancière, rustique mais devient chic. Les visiteurs du salon ont pu l’essayer sur une piste extérieure installée pour l’occasion.

Le SUV quant à lui, ressemble plus à un jouet, dans la lignée des petits 4×4 de loisirs citadins actuels. Dérivée directement du concept Simba présenté il y a un an, elle troque ses phares rectangulaires pour des projecteurs ronds. Les optiques arrières eux aussi s’arrondissent. Calandre proéminente, plaques de protection en métal gaufré, protections en plastiques de couleurs vives ou contrastées, ce SUV (Sport Utility Vehicle) reçoit également des barres de toit plus conséquentes et une espèce de prise d’air sur le toit comme on en voit sur les voitures de rallyes raids !

Motorisée par le 1.3 16v Multijet, ce petit SUV sera donc un diesel. La Panda 4×4 recevra en complément le 1.2 essence de 60ch.

La dernière nouveauté de la gamme Panda, une version compétition, encore à l’état de concept. Préparée par N-Technology, ce concept est basé lui aussi sur le 1.3 Multijet, mais poussé cette fois-ci à 102 ch. Il s’agit donc d’une voiture de compétition diesel, étudiée pour les pilotes débutants. Equipée d’un turbo à géométrie variable, la voiture reçoit une boite de vitesses à 5 rapports dérivée de celle de la Punto JTD, ainsi qu’un différentiel autobloquant. Un kit carrosserie vient compléter l’équipement ainsi que des amortisseurs Eilbach permettant le réglage de la garde au sol ainsi que de l’angle de carrossage.

3-7.jpgFiat-Panda-4x4-_2003_.jpgFiat-Panda-SUV-_2003.jpgPrototipo-Fiat-Panda-Abarth_2.jpgPrototipo-Fiat-Panda-Abarth.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

venenatis ipsum libero elit. Nullam tempus