Lancia Flaminia Berline

par Vincent Royer
2 commentaires

L’histoire et les spécificités de la Lancia Flaminia berline, exposée au salon Rétromobile, expliquées par Gérard Langlois, président de Lancia Héritage.

« La berline Flaminia est la concrétisation de série du prototype de Pininfarina, l’Aurelia Florida, dont les portes s’ouvraient comme celles d’une armoire, explique Gérard Langlois, président de Lancia Héritage. Lancia l’a reprise dans une configuration plus classique pour des questions de rigidité.

Je dirais que la Flaminia c’est le raffinement à l’italienne. En termes de confort, de sophistication technique, et d’agrément de conduite. Elle est remarquablement coupleuse, la direction n’est pas assistée, ça n’existait pratiquement pas à l’époque, et elle est d’une étonnante douceur. C’était une voiture de grand luxe. C’était une grande routière très luxueuse, fabriquée à maximum 7 unités par jour, pas plus. On peut dire pratiquement fabriquée à la main. C’est une voiture dotée de caractéristiques de confort assez rares à l’époque, avec des essuie-glaces à l’arrière, des rideaux pour l’intimité et puis aussi des déflecteurs arrières qui s’ouvrent par des pressions commandées par depuis le tableau de bord.

C’est une six cylindres en V, comme l’Aurelia mais dans une configuration légèrement différente. C’est une 2,5 litres. Elle développe un peu plus de 100 ch. Elle a la spécificité aussi des Aurelia avec la boîte pont à l’arrière. Dans le cours de sa carrière, la Flaminia a été dotée de freins à disques, ce qui était une grande nouveauté chez Lancia.

Cette voiture a été fabriquée en 1962 et a servie pendant de longues années au ministère de l’intérieur italien. Puis elle a été rachetée par un membre des forces de l’ordre et son propriétaire actuel l’a trouvée en très bon état à Naples. Il l’a fait restaurer dans les grandes longueurs, spécifiquement et spécialement la mécanique. La peinture a aussi été refaite. Une peinture deux tons, gris métallisé/noir, disposition reprise dans la gamme actuelle Lancia avec les Ypsilon et les Musa.

Elle a été suivie en 1964 ou 65, par une 2,8 litres un peu plus puissante, encore un peu plus coupleuse et confortable, avec environ un millier d’exemplaires produits. Elle a terminé sa carrière à la fin des années 60.

Elle est connue par une photo célèbre prise de l’avant où Brigitte Bardot est assise dans une position que je qualifierais de lascive sur l’aile. La photo aurait été prise à Gstaad en Suisse. »

Lancia Flaminia BerlineLancia Flaminia BerlineLancia Flaminia BerlineLancia Flaminia BerlineLancia Flaminia BerlineLancia Flaminia Berline

2 commentaires

claude fournier 27 novembre 2010 - 18:18

Lancia Flaminia Berline
comme vous nous avons ete mon pere ,mon frere et moi ,les heureux proprietaires de lancia flaminia. 3 coupes pininfaria 3 B,gris blanc et rouge.Une flaminia super sport zagato,bleu marine. 1 coupe touring GT gris metal .1 coupe touring GTL,blanc et enfin 1 cabriolet touring bleu ciel.Nous ne les possedons plus,et c’est toujours avec nostalgie que j’en croise quelques rares sur les routes d’Ecosse ou je vis.Ce furent de magnifiques voitures toujours cheres a mon coeur.
excusez les accents mais j’utilise un clavier anglais

Répondre
SCHOELLER André 12 janvier 2010 - 17:52

Lancia Flaminia Berline
J’ai été l’heureux propriétaire d’un coupé FAMINIA,et c’est la seule voiture que je regraite vraiement,surtout pour sa tenue de route.son moteur de 2 litres5 avec 3 carburateurs double corps était relativement sobre et le confort de conduite exceptionnel. Malheureusement,les rares modèles encore en circulation sont trop chères pour moi,et je me contente maintenant d’ un vieux Range Rover.A bietôt 70 ans,je me vairais pourtant bien au volant de cette superbe voiture que j’ai conduit de 1969 à 1972.(voiture qui était avant moi la propriété du patron du Golf de Saint Cloud )

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

vulputate, lectus velit, elit. id, vel, luctus felis at sed in