Le Multipla goûte à la chirurgie esthétique

par Vincent Royer
0 commentaire

La nouvelle version du Multipla arrivera à la rentrée. En attendant, Fiat nous propose de le découvrir sur son stand, à Genève. Pas de véritable révolution, et peut-être même… une régression…

Depuis sa sortie, il a fait parler de lui, le Multipla. Jugé trop original ou trop moche pour certains avec son « bec de canard » à l’avant, ou bourrelet, suivant les appréciations, révolutionnaire pour d’autres avec ses formes hors normes, il n’a en tous cas laissé personne indifférent. Et si tous s’accordaient pour lui reconnaître sa modularité exemplaire, le succès n’a pourtant pas été celui escompté. Dommage, car cette voiture est réellement extraordinaire.

Le Multipla rentre dans le rang…

Cette nouvelle version, qui sera disponible à partir du Mondial de l’automobile de Paris, à la rentrée, veut faire oublier ces critiques. Résultat, le nouveau Multipla perd de son tempérament, et rentre dans le rang… esthétiquement simplement, et heureusement !

A l’avant donc, fini ces phares haut perchés, incrustés dans le si critiqué « bourrelet ». Le Multipla adopte la calandre de la famille Fiat. Projecteurs rectangulaires, écusson rond apposé sur la calandre en nid d’abeille encadrée de chromes et pare-chocs enveloppant développé horizontalement constituent les principales modifications de ce modèle. La sensation visuelle est alors bizarre puisque ces éléments « droits », « rectangulaires », viennent s’incruster dans le reste d’une carrosserie aux formes arrondies. Etrange mélange.

A l’arrière, moins de changements. Les feux se rapprochent du look de ceux de la Stilo et le pare-chocs est là encore plus enveloppant.

A noter également, les minijupes qui adoptent la teinte de la carrosserie.

…mais garde ses atouts

Heureusement, pour le reste, le Multipla garde ses atouts, et ils sont nombreux. De taille compacte, 409 cm seulement de longueur, le Multipla offre cependant 6 vraies places, réparties sur deux rangées de trois sièges séparés. Refusant là encore l’architecture classique des MPV, il offre un vrai coffre de 430 litres, atteignant les 1300 litres une fois les sièges arrières enlevés. Car c’est bien là son principal avantage, la modularité, la « multiplicité » des configurations possibles.

Chaque siège arrière bascule, s’enlève, indépendamment des autres. Une fois retirés, les sièges laissent la place à un plancher plat, facilitant au maximum le chargement. Plancher suffisamment haut aussi pour permettre d’installer les équipements nécessaires à la version « écologique » dénommée « Natural Power » et qui combine deux modes d’énergie.

A l’intérieur toujours, la planche de bord reste la même. Deux niveaux de finitions seront disponibles et dix teintes de carrosserie proposées.

Il faut espérer qu’avec cette nouvelle version Fiat augmente réellement ses ventes, car au contraire, il risque bien de perdre ses actuels clients, très attachés à cet aspect « bestial » de l’actuel Multipla.

IMG_0349-3.jpgIMG_0350-4.jpgIMG_0351-2-2.jpgIMG_0356-2-2.jpgIMG_0357-3.jpgNuova-Multipla-_2004_-2.jpgNuova-Multipla-_2004_-3.jpgNuova-Multipla-_2004_.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

mi, id pulvinar ipsum dapibus sed Phasellus libero