Retour en arrière

par Vincent Royer
0 commentaire

Deux mois seulement après le lancement de la 159, Alfa Romeo revoit sa politique de commercialisation.

Avec sa 159, Alfa Romeo veut concurrencer directement ses rivales allemandes en atteignant un niveau de fabrication et de finition jamais atteint pour la marque transalpine. Et pour la commercialisation, le constructeur avait fait le choix d’inclure un contrat de maintenance de 3 ans ou 120 000 kilomètres de série. Résultat de ses deux points, un prix de vente en hausse considérable par rapport à sa devancière, la 156.

Une baisse de prix de 1 000 euros sur l’ensemble de la gamme

Après seulement deux mois de commercialisation, Alfa Romeo revoit donc sa politique de commercialisation et a décidé de ne plus imposer le contrat de maintenance. Celui-ci sera toujours disponible pour l’ensemble de la gamme, mais en option, pour 1 000 Euros supplémentaires.

Cette évolution de l’offre 159 n’est pas valable uniquement pour la France mais pour l’Europe entière. Elle s’accompagne évidemment d’une baisse de prix de 1 000 Euros pour l’ensemble de la gamme. Les Alfa Romeo 159 sont ainsi commercialisée à partir de 27 300 euros pour la version essence 1.9 JTS Progression, et 26 200 euros pour la version diesel 1.9 JTDm 120 Progression.

A noter également, le niveau de finition Progression, le premier niveau de la gamme, reçoit en plus de sa dotation actuelle les commandes de l’autoradio au volant.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

amet, risus. leo nunc Praesent venenatis, venenatis quis, velit, accumsan eleifend