Abarth se félicite de son année 2020

par Vincent Royer

Troisième titre consécutif en FIA R-GT Cup pour l’Abarth 124 Rally, une part de marché en hausse de 50%, record absolu pour la marque au Scorpion, et une entrée au Guiness World Record, autant de raisons pour Abarth de se réjouir de cette année 2020.

Malgré une année 2020 compliquée pour cause de pandémie de coronavirus, Luca Napolitano, le patron de Fiat, Lancia et Abarth pour la région EMEA, vient de se déclarer très satisfait de l’année écoulée pour la marque Abarth. « Cette année, nous sommes fiers de célébrer la victoire de l’Abarth 124 Rally pour la troisième année consécutive dans la FIA R-GT Cup, a-t-il commencé à expliquer. Le pilote italien Andrea Mabellini a également remporté l’Abarth Rally Cup 2020. Après avoir remporté trois championnats consécutifs et avec plus de 100 victoires, la 124 reste la voiture à battre dans la catégorie R-GT. Je voudrais également féliciter Gabriele Minì, un jeune talent, une promesse pour le sport automobile international et le premier Italien à remporter le championnat F4 dans son pays, ainsi que Jonny Edgar, vainqueur du championnat allemand F4. »

Succès en compétition

Il faut dire que depuis quelques années Abarth se distingue en compétition, et 2020 n’a pas failli à la règle malgré des championnats perturbés par le Covid-19. En rallye tout d’abord, c’est en effet la troisième année consécutive que l’Abarth 124 Spider s’impose en FIA R-GT Cup. Après le Français Raphaël Astier en 2018 et l’italien Enrico Brazzoli en 2019, c’est Andrea Mabellini qui s’est imposé, associé à sa copilote Virginia Lenzi. Un succès qui sera difficile de renouveler une quatrième année consécutive avec l’arrivée de la très affutée Alpine A110 R-GT.

Mais Abarth c’est aussi la Formule 4. Créé en 2014 sur une idée de Jean Todt, la F4 est propulsée par Abarth qui fournit les moteurs Turbo 1,4 litre de 160 ch. Ils prennent place dans des monoplaces Tatuus offrant une vitesse maximale de 240 km/h et une accélération de 0 à 100 km/h en 5 secondes environ. Ce championnat vise à promouvoir les jeunes pilotes en leur rendant la compétition automobile accessible. Lance Stroll, premier vainqueur du championnat italien de F4 « powered by Abarth » en 2014, est ainsi désormais pilote de Formule 1. L’Allemand Mick Schumacher, fils de Michael Schumacher, a également couru en F4 en 2016. Cette année il a remporté le championnat du monde de Formule 2.

Le championnat 2020 de F4 a été disputé jusqu’au bout, aussi bien en Allemagne qu’en Italie. Ainsi, pas moins de 18 pilotes ont remporté une course cette saison, et 23 sont montés sur le podium. En Italie, c’est la première fois qu’un italien remportait ce championnat. Il s’agit de Gabriele Mini, un pilote prometteur de seulement 15 ans. En Allemagne, c’est un britannique qui remporte le titre. Jonny Edgar a tout juste 16 ans.

Part de marché en hausse de 50% !

Côté commercial aussi Abarth se réjouit, notamment grâce au succès de ses deux séries limitées à 2000 exemplaires, 595 Scorpioneoro et Monster Energy Yamaha. S’il ne communique pas encore sur le nombre de véhicules vendus en 2020, Abarth indique que sa part de marché a augmentée de 50% par rapport à 2019, alors que plus de 80% des ventes ont été faites à l’étranger. Un signe de la bonne santé de la marque au scorpion.

Enfin, dernière raison de se féliciter pour Abarth, l’organisation de l’Abarth Digital Day en lieu et place du traditionnel Abarth Day pour cause de Covid-19. Un succès qui a permis à Abarth d’entrer dans le Guiness Book !

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

venenatis ipsum id venenatis, libero. elementum Praesent adipiscing leo. risus. neque. odio
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !