Cellule monocoque CFRP pour la future Lamborghini

par Vincent Royer
0 commentaire

Petit à petit Lamborghini révèle les éléments de la remplaçante de la Murcielago. Aujourd’hui, la composition de sa cellule, en CFRP.

Après le nouveau V12 de 700 ch, les suspensions pushrod, Lamborghini révèle aujourd’hui un nouvel élément de la future remplaçante de la Murcielago, la composition de sa cellule. Alors qu’elle sera révélée dans quelques semaines au salon de l’auto de Genève, celle que l’on appelle pour le moment Aventador, recevra donc une cellule en fibre de carbone renforcée polymère (CFRP). Une cellule monocoque, hyper rigide donc hyper sûre pour ses occupants en cas de choc, et permettant d’avoir une très grande précision dans la direction, la cellule étant reliée à l’avant comme à l’arrière à des pièces en aluminium sur lesquelles viennent prendre place suspensions, moteur et transmission.

Utilisé en Formule 1 depuis des années, le CFRP offre également l’avantage d’être très léger. La cellule monocoque ne pèsera ainsi que 147,5 kg. Quant à l’ensemble de la caisse en blanc, c’est-à-dire la structure complète et la carrosserie, elle aussi en grande partie en carbone, il ne dépassera pas les 229,5 kg !

Pour parvenir à ce résultat, Lamborghini, qui est depuis des années à la pointe en matière de travail et d’utilisation de la fibre de carbone, utilisera les différentes méthodes de production existantes : pré-imprégnation, tissage, moulage sous pression…

Avec ce nouvel aspect, on en sait un peu plus sur la future remplaçante de la Murcielago. Espérons que la prochaine révélation, peut-être la semaine prochaine, nous en dévoile un peu plus sur le look de cette bête de la route.

La cellule monocoque en CFRP de la future Murcielago
La cellule monocoque en CFRP de la future Murcielago

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Donec Donec Phasellus commodo venenatis massa