Grande Punto Silhouette 4×4, l’arme de la victoire ?

par Vincent Royer
0 commentaire

Le Trophée Andros 2007 commence dans quelques jours. Présentation de la voiture qui permettra peut-être à Fiat de remporter son premier Trophée pour sa troisième participation. En l’absence d’Yvan Muller, dix fois vainqueur du Trophée.

La première course aura lieu les 9 et 10 décembre à Val-Thorens. En attendant, le cirque de l’Andros 2007, loin de nous laisser de glace, se révèle ce week-end à l’occasion des journées de présentation presse, toujours à Val-Thorens. L’occasion de découvrir les premières images de la Grande Punto de la Squadra Fiat, et ses principales concurrentes.

Pour Fiat, qui consacrera ses efforts cet hiver sur une seule auto, celle de Philippe de Korsak et Franck Lagorce, les nouveautés proviennent surtout de détails, à part l’esthétique de l’auto. « Le premier changement, explique Christophe Decultot, directeur de Fiat pour la France, c’est le remplacement de la Stilo par la Grande Punto, qui symbolise bien nos ambitions. Ses proportions naturelles (longueur, empattement) s’accordent à merveille aux dimensions imposées.

En fait, sur le plan technique, la base reste la même, le règlement étant très strict et déjà parfaitement exploité. Châssis et moteurs sont très «calibrés » et le travail des ingénieurs consiste maintenant à peaufiner, détail par détail, un ensemble bien né. Sur ce point, l’expérience d ‘Oreca est l’un de nos meilleurs atouts.

Ainsi, un travail important a été effectué sur la mise au point des suspensions, avec notamment la pose de nouveaux amortisseurs, validés par des essais très concluants réalisés en Finlande en novembre. Il nous reste à tester les nouveaux pneumatiques, qui devraient également améliorer la motricité.

Le moteur a également été optimisé, en particulier au niveau du couple, que les pilotes souhaitaient encore plus linéaire dès les plus bas régimes.

L’autre nouveauté concerne l’organisation de l’équipe technique, qui concentrera dorénavant tous ses efforts sur une seule voiture et un seul équipage.

Par ailleurs, elle disposera de deux jours de plus entre chaque week-end, puisqu’elle quittera les circuits (avec la voiture) dès la fin des courses, indépendamment de la logistique générale. Ces 48 heures seront importantes pour effectuer des modifications, voire une séance d’essais, entre chaque épreuve.

On le voit, rien n’a été négligé et la Squadra Fiat a tous les atouts en main pour réaliser une grande saison. »

Conception et exploitation Oreca

Sur le terrain, la voiture sera toujours gérée par Oreca et Jean-Philippe Pelaprat. Le moteur 3.0 V6 de 360 ch sera lui suivi par Serge Meyer, autre ingénieur mais basé à Magny-Cours. C’est à Signes, toujours chez Oreca, que cette Grande Punto, évolution de la Stilo de l’an dernier, a été conçue et réalisée par David Floury.

La structure est constituée d’une armature-cage tubulaire, habillée d’une carrosserie en matériaux composites (fibre de verre/résine) reprenant le design d’origine (le pare-brise et les portières de série, par exemple, peuvent être montés sans modification).

Technique

Le moteur est situé en position centrale arrière, longitudinale. La transmission est intégrale permanente, avec différentiels avant et arrière autobloquants. Tous les dispositifs électroniques d’aide à la conduite sont interdits : ABS, antipatinage, différentiels pilotés. Le différentiel central n’est pas autorisé.

Les suspensions sont constituées de très larges triangles, avec plusieurs points d’ancrage sur le châssis afin de permettre différents réglages en fonction des hauteurs de caisse choisies. Les combinés ressorts/amortisseurs sont aussi réglables (hauteur, lois d’amortissement), ainsi que les barres antiroulis.

A noter, des amortisseurs Öhlins à 4 voies remplacent les modèles à 3 voies
De l’an passé, à l’avantage de la motricité. Quant aux pneus, ils passent de 174 à 232 clous, mais situés plus au centre de la bande de roulement. Objectif, constance et sauvegarde de l’état de la piste.

Les adversaires

Face à cette Grande Punto, on retrouvera les Kia Rio, pilotées cette année notamment par Jean-Philippe Dayraut, l’un des animateurs de la saison 2006. Toyota sera toujours là également, avec Alain Prost et une voiture totalement nouvelle puisque pas encore commercialisée en France, la petite Auris. On retrouvera également les Stilo de l’an dernier, dont l’une confiée à la famille Pernaut : le père, Jean-Pierre, présentateur du 13h00 de TF1, et le fils Olivier. Quant aux atouts charme de la Squadra 2006, on retrouvera Justine Monnier sur une Kia de l’équipe JRP Racing, associée à Gérald Fontanel, et Margot Laffite, toujours dans un équipage féminin, sur la Peugeot 206 CC du Team Taf aux côtés de l’ancienne Sprint Girl Marlène Broggi.

Principales caractéristiques

Longueur x largeur 4 x 1,90 m
Poids à vide950 kg
Châssis tubulaire acier 25 CD 4 S
CarrosserieFibre de verre et résine
boucliers en fibre kevlar /carbone
Suspensions doubles triangulations réglables -barres antiroulis combinés ressorts hélicoïdaux /amortisseurs Öhlins
Freins à disquespercés, étriers 2 pistons
Réservoir 25 litres dans l’habitacle à droite du conducteur
Moteur V6 à 60 ° 24 soupapes central arrière
Cylindrée (alésage x course)2.994 cm 3 (87,5 x 83)
Gestion électronique Magneti Marelli MB4
Puissance360 ch à 7.250 tr/mn
Couple35,5 mkg à 6.500 tr/mn
Transmission 4 roues motrices avec différentiels avant et arrière
boîte 6 séquentielle à crabot Sadev en porte-à-faux arrière
Directioncrémaillère avec assistance électrique
4 roues directrices par came et arbres à cardans
Roues 10 /65 x 16 -pneus Continental 232 clous
aurisandros.jpgkiaandros.jpggdpuntoandros.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Phasellus massa eleifend Aenean Praesent eget consequat. sem, diam adipiscing venenatis dictum