Légère évolution de la Fiat Panda

par Vincent Royer
0 commentaire

Absente du stand Fiat du salon de Francfort, la Panda fait cependant parler d’elle avec une version légèrement modifiée pour la fin de l’année.

Elle n’était pas sur le stand Fiat du salon de Francfort lors des journées presse la semaine dernière. Et pourtant, la Fiat Panda s’offre une très légère évolution. Véritable best-seller vendu à plus de 1,5 millions d’exemplaires depuis son lancement il y a 6 ans, celle qui aurait du s’appeler Gingo va battre un nouveau record cette année avec plus de 285 000 exemplaires vendus en 2009.

Pas de révolution pour cette évolution, mais de petits ajustements. Extérieurement, les parties supérieures et inférieures de la calandre prennent dorénavant la couleur de la carrosserie. De nouveaux rétroviseurs « majorés » pour plus de sécurité remplacent les anciens. Ils sont également couleur carrosserie. Les barres de toit semblent s’inspirer de celles du Qubo en délaissant le noir pour de l’argenté. De nouveaux enjoliveurs font également leur apparition pour les versions d’entrée de gamme, du moins en Italie.

Quatre nouvelles teintes de carrosserie seront disponibles, jaune birichino, bleu cœur léger, bleu bastian contrario et rouge arzillo.

L’intérieur n’est pas en reste avec l’apparition de nouvelles selleries suivant les versions et d’une nouvelle instrumentation.

Mais le plus intéressant est l’arrivée du petit moteur essence 1.2 de 69 ch qui équipe déjà la Fiat 500. Avec lui, la Panda voit ses émissions de CO2 baisser à seulement 113 g/km. D’après les tarifs italiens, l’actuel 1.2 de 60 ch resterait au catalogue. La version de 69 ch ne coutant que 300 euros de plus.

F_PandaMY01.jpgF_PandaMY02.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

nec eget commodo accumsan mattis ante. id,