Nouveau Scudo, ou l’utilitaire devenu auto

par Vincent Royer
0 commentaire

Utilitaire connu et reconnu par les professionnels, le Scudo s’améliore encore dans sa version 2004, en se rapprochant de plus en plus des standards de confort et de sécurité de l’automobile particulière.

Destiné au transport de marchandises urbain et interurbain, le Scudo propose une nouvelle gamme forte de sept versions de carrosserie et de cinq motorisations.

Utilitaire léger, le Scudo affiche haut et fort ses prétentions : 5m3 de volume utile maximal pour 930 kg de charge utile maximale. Pour faciliter la vie et le confort au maximum, ce nouveau Scudo compte sur des atouts majeurs. Portes latérales coulissantes aux dimensions généreuses, porte arrière à deux battants, importante largeur entre les passages de roues et la garde au sol réduite, ainsi qu’une cabine spacieuse et lumineuse, insonorisée et climatisée sont ses principaux points forts.

Un design affiné

Le capot du nouveau Scudo est traversé par des nervures accentuées qui raccordent la partie avant au pare-brise. Egalement redessinés, les pare-chocs avant, les ailes et les projecteurs, maintenant lisses et transparents, intégrant les clignotants. Quant à la calandre, elle grossie et est dorénavant entourée d’un cadre couleur carrosserie.

Sur les côtés, des protections latérales noires ont été rajoutées. Elles font également leur apparition sur les portes arrières. Le niveau de finition se visualise grâce à de nouveaux logos apposés sur la porte arrière droite.

Un autre élément qui permet de distinguer les versions, les jantes. De 15″ pour les versions JTD et essence, et de 14″ pour le 1.9 Diesel. Les fourgons et châssis-cabine conservent les enjoliveurs de l’ancienne gamme, alors que les Combi JTD reçoivent de nouveaux enjoliveurs, en option sur les fourgons.

Un confort rare pour un utilitaire

A l’intérieur, la planche de bord est disponible en deux versions : avec deux air-bags frontaux ou bien avec l’air-bag côté conducteur seulement.

Les sièges ont été entièrement redessinés pour un meilleur maintien latéral. Le confort est amélioré grâce à l’allongement de l’assise et à l’élévation du dossier. Un accoudoir est installé de série sur le siège conducteur.

De nouveaux habillages et coloris font leur apparition, allant même jusqu’à proposer une sellerie en similicuir pour les versions fourgons et châssis-cabine.

Pour les versions équipées de la banquette avant biplace, celle-ci reçoit une ceinture de sécurité trois points pour la place centrale, une tablette-écritoire rabattable munie d’une pince presse-documents, ainsi que d’un logement pour téléphone portable et de deux supports porte-canettes.

Enfin, les versions Combi peuvent accueillir deux ou trois rangées de sièges arrières, soit 5/6 places ou 7/8/9 places suivant les configurations.

Le silence, synonyme de qualité de vie

Tout a été fait sur cette nouvelle version pour réduire au maximum le bruit. La cabine se trouve ainsi parfaitement insonorisée, quelques soient les conditions.

Côté pratique, tout est à portée de vue et de mains. Le levier de vitesses est placé sur la console centrale. Le plafonnier réuni les commandes des lèves-vitres électriques et des rétroviseurs extérieurs (option).

Equipé de série de la direction assistée et du correcteur d’assiette des phares, le Scudo propose en option un autoradio avec lecteur de CD et deux haut-parleurs.

La sécurité, en progression

Si la qualité de vie à bord joue sur la sécurité préventive, la sécurité active est primordiale. Fiat l’a bien compris et a effectué de nombreuses améliorations sur ce nouveau Scudo. Les freins avant ont été redessinés, des disques autoventilés font leur apparition, alors que les étriers sont ceux du nouvel Ulysse. Les distances de freinages s’en voient réduites, et l’action de freinage devient plus immédiate.

Un ABS à 4 voies avec EBD est également disponible sur l’ensemble de la gamme.

Enfin, sur le plan de la sécurité passive, la partie avant de la coque est à déformation programmée. L’habitacle forme une cellule de survie indéformable. Les air-bags côté conducteur -de série pour les Combi-, côté passager et latéraux ne sont disponible qu’en option.

Quant au système anti-incendie FPS, il est lui proposé de série.

Cinq motorisations

Sur le plan des motorisations, le nouveau Scudo propose là encore un vaste choix. Un moteur essence, le 2.0 16v essence de 136 ch, un diesel, le 1.9 de 69 ch, et trois JTD Common Rail, 2.0 JTD de 94 ch, 2.0 JTD 8v de 109 ch et 2.0 JTD 16v de 109 ch.

Sur ces derniers, l’intervalle de vidange d’huile des moteurs passe de 20 000 à 30 000 km, grâce à l’adoption d’un nouveau carter à huile, dont la capacité a été majorée (1,4 litres).

Si toutes les versions sont équipées d’une boîte de vitesse mécanique à 5 rapports, sur la version Combi, le moteur essence peut être accouplé à une boîte de vitesses automatique à 4 rapports, du type à auto-adaptation.

Une gamme complète

Le Scudo est proposé en deux empattements -court et long-, ainsi qu’en trois variantes de PTC -poids total en charge.

Les versions en fonction du PTC
2,2 tonnes (charge utile de 850 kg, conducteur compris)
2,3 tonnes (charge utile de 930 kg, conducteur compris)
2,5 tonnes (en exclusivité pour les Combi, suivant les motorisations)
Les versions en fonction des typologies
Transport de marchandises
Fourgon tôlé -empattement court ou long
Fourgon vitré -empattement court ou long
Bases de transformation pour les carrossiers
Châssis-cabine avec plancher -empattement court ou long
Transport de personnes
Combi standard
Combi ELX 5 à 9 places
Combi semi-vitré 5/6 places
Scudo Cargo
Scudo Cargo
scudo2.jpgscudo3.jpgscudo4.jpgscudo5.jpgScudo Combi
Scudo Combi
scudo7.jpgscudo8.jpgscudo9.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Donec porta. elit. velit, neque. tempus