Alfa Romeo 12C de 1936

par Vincent Royer
0 commentaire

Plus ancienne des deux autos exposées à Rétromobile par le Club Alfa Romeo de France, l’Alfa Romeo 12C de 1936 est aussi la première Alfa de l’histoire recevant un V12.

« C’est bien entendu une Alfa Romeo, s’amuse Alain Delanoue, président du Club Alfa Romeo de France. Mais c’est surtout une voiture de grand prix qui est l’œuvre de Vittorio Jano, ingénieur bien connu qui a œuvré chez Alfa pendant plus de 10 ans. Il est l’auteur notamment de la P2, de la P3 et puis de la 8C qui a précédé cette voiture, qui est en fait la 12C de 1936. C’est le premier moteur de 12 cylindres qui a été conçu par Alfa Romeo avec deux blocs en alliage de 6 cylindres ouverts en V à 60°. Il y a eu six voitures de produites pour la saison 1936, avec quatre moteurs de rechange. Sa cylindrée est de 4064 cm3 et elle développait la bagatelle de 370 ch à 5800 tr/mn.

Ce type de moteur était l’évolution dans la course à la puissance, puisqu’il partait du 8 cylindres qui existait en 1935, pour contrer l’hégémonie allemande. On avait en effet à l’époque les Mercedes et les Auto Union qui commençaient à gagner tous les grands prix. Et je dois dire qu’en 1936 cette voiture a établi un beau palmarès, notamment avec Tazio Nuvolari. Nous lui rendons d’ailleurs aussi hommage sur ce stand avec quelques images. Il a gagné pas moins de quatre grands prix. Notamment le grand prix de Penya Rhin à Barcelone, le grand prix de Hongrie à Budapest, le grand prix de Milan et surtout la coupe Vanderbilt à New York, devant les voitures allemandes.

Il y avait trois voitures d’engagées à l’époque, toutes identiques. C’est quand même assez particulier d’amener des monoplaces d’Italie aux Etats-Unis pour aller faire une course de monoplaces aux Etats-Unis. Alfa Romeo voulait montrer qu’il était toujours à hauteur des voitures allemandes en compétition.

La Tipo B était un 8 cylindres. Cette Tipo C est beaucoup plus évoluée aérodynamiquement avec, comme sur la 8C d’ailleurs, des radiateurs d’huile à l’extérieur de part et d’autre de la voiture, la bâche à huile étant reportée à l’arrière de la monoplace, derrière le réservoir d’essence qui, entre parenthèse, contient la bagatelle de 170 litres.

C’est une voiture qui faisait 820 kg et qui atteignait assez facilement les 290 km/h. C’est la première fois qu’on la voit en France. C’est une voiture qui vient du musée d’Arese, le musée historique de la marque. Elle a été restaurée il y a quelques années par Alfa Romeo. »

Caractéristiques

Alfa Romeo monoposto Tipo 12C 1936
Carrosseriemonoposto Grand Prix
Exemplaires produits6 voitures en 1936 avec 4 moteurs de rechange
Châssismonobloc, longerons et traverses tubulaires soudés en acier
Moteur
Type12 cylindres en V à 60°, 2 monoblocs en alliage léger
Cylindrée4064 cm3 – Alésage/course : 70 x 88 mm
Distribution4 arbres à cames en tête, 2 soupapes par cylindre en V à 104°
Compression7,1 à 1
Alimentationsous pression, par 1 compresseur (construction Alfa Romeo) et 2 carburateurs horizontaux
Puissance370 CV à 5800 tours/mn
Transmissionroues arrière motrices, arbre non oscillant, rapports de pont 11/50-13/50-14/50 ; boîte à 4 rapports AV + MA, embrayage multidisque à sec
Lubrificationforcée avec 1 pompe émettrice et 1 pompe réceptrice, capacité 25 litres
Refroidissementpar eau, circulation forcée par pompe centrifuge, capacité 12 litres
Autres caractéristiques
Suspension AVroues indépendantes, ressorts hélicoïdaux et amortisseurs incorporés
Suspension ARroues indépendantes de type pendulaire, bras transversal semi-elliptique, amortisseurs télescopiques Alfa à friction
Freins AV et ARà tambours, commande hydraulique
Empattement2750 mm
Capacité carburant170 litres (position arrière)
Poids à vide820 kg
Vitesse maxi290 km/h
Palmarès 19361ère au Grand Prix de Penya Rhin 1936 à Barcelone (Nuvolari)
1ère au Grand Prix de Hongrie 1936 à Budapest (Nuvolari)
1ère au Grand Prix de Milan 1936 (Nuvolari)
2ème au Grand Prix d’Italie 1936 à Monza (Nuvolari)
1ère à la Coupe Vanderbilt 1936 à New York (Nuvolari)
Palmarès 19371ère Parma-Barceto 1937 (Tadini)
1ère au Grand Prix de Milan 1937 (Nuvolari)
4ème au Grand Prix d’Allemagne 1937 au Nürburgring (Nuvolari)
IMG_0608-2.jpgIMG_0602-2.jpgIMG_0607-3.jpgIMG_0596-2.jpgIMG_0595-2.jpgIMG_0610-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

Nullam libero libero. diam ipsum ante. risus leo. venenatis ut ut