Electrification et conduite autonome chez Maserati

par Vincent Royer
0 commentaire

Annoncés dans le programme d’investissement de 5 milliards d’euros en Italie, l’électrification des gammes du groupe FCA et le développement de la technologie de conduite autonome prennent tournure. On en sait dorénavant plus concernant Maserati.

Dans le cadre du plan d’investissement 2019-2021, 5 milliards d’euros seront investis par le groupe FCA en Italie pour la production de 13 nouveaux modèles ou évolutions de modèles actuels. Chez Maserati, la gamme actuelle, composée de la Quattroporte, de la Ghibli et de la Levante, sera évidemment électrifiée. Dès 2020, c’est la Ghibli qui se verra électrifiée. Produite à Turin, elle deviendra ainsi la première propulsion hybride électrique de la marque au Trident.

L’usine de Modène proposera pour sa part la future super car. La chaîne de production de l’usine est en cours de modernisation pour s’adapter aux nouvelles technologies électriques.

Autre usine, autre modèle. Une nouvelle ligne de production est en cours de construction à Cassino en vue de la production du nouveau SUV Maserati. L’ouverture de cette chaîne qui représente 800 millions d’euros est prévue pour la fin du premier trimestre 2020. Les premiers exemplaires devraient être produits d’ici 2021. Il s’agira des modèles de pré-série.

Le retour des GranTurismo et GranCabrio

Les GranTurismo et GranCabrio, modèles incontournables de la marque, feront leur retour dans une nouvelle génération qui marquera une nouvelle ère, celle de l’électrification complète de la gamme Maserati. Elles seront produites à Turin où là aussi, un investissement de 800 millions d’euros a été nécessaire à la modernisation et à l’adaptation des chaines de production à l’électrification.

Tous les nouveaux modèles de la marque seront ainsi fabriqués en Italie et recevront une propulsion hybride et électrique associant d’après le constructeur, innovation et performance dans le respect
de l’ADN de la marque. Ils seront notamment dotés d’une nouvelle génération de batterie électrique “offrant des modes de conduite uniques, une gamme étendue et des recharges ultra-rapides.”

Enfin, tous les nouveaux modèles, y compris la gamme actuelle, disposeront d’un niveau de conduite autonome allant d’un Niveau 2 à 3 (ADAS) avec notamment le maintien de trajectoire ou l’arrêt du véhicule assisté en cas d’incapacité du conducteur à garder le contrôle du véhicule.

Un nouvel atelier de peinture

L’usine de Modène se modernise également en terme de peinture. Un nouvel atelier est ainsi en construction, avec des technologies à faible impact environnemental. Il permettra également aux clients de suivre l’avancement de la
mise en peinture de leur voiture.

Un nouveau programme de personnalisation sur-mesure va également voir le jour grâce à la construction d’un atelier dédié à la personnalisation au sein de l’usine de Modène.

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

tempus amet, Aliquam Lorem quis in venenatis, elit.