FERRARI 512 S et 512 M

par Vincent Royer
0 commentaire

[vc_row][vc_column][vc_column_text]Elle ne fut ni la plus belle, ni la plus prestigieuse des Ferrari lancées à l’assaut du Championnat du monde des marques. Conçue trop vite, arrivée trop tard et abandonnée trop tôt, la 512 a laissé une image un peu floue et des souvenirs doux-amers. Face à la toute puissance de Porsche, Ferrari eut au moins le mérite de relever le défi et de se poser en véritable challenger. Même si l’issue de ce combat était trop rarement incertaine, le spectacle tint toutes ses promesses et les performances connurent une escalade sans précédent. Ainsi malgré un destin contraire, les Ferrari 512 restent liées à jamais à la gloire des Porsche 917 et à la magie d’une époque.[/vc_column_text][vc_cta h2=”A lire sur Caradisiac” color=”juicy-pink” add_button=”right” btn_title=”Lire” btn_color=”green” add_icon=”left” i_icon_fontawesome=”fa fa-car” i_color=”green” i_on_border=”true” btn_link=”url:https%3A%2F%2Fwww.caradisiac.com%2FFERRARI-512-S-et-512-M-page-51070.htm||target:%20_blank|” i_link=”url:https%3A%2F%2Fwww.caradisiac.com%2FFERRARI-512-S-et-512-M-page-51070.htm||target:%20_blank|”]Lire l’article.[/vc_cta][/vc_column][/vc_row]

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

mi, commodo in ipsum Sed id, nunc Donec ut ante. id et,