Ferrari fait payer ses pilotes essayeurs

par Vincent Royer
0 commentaire

Qui n’a jamais rêvé d’intégrer l’équipe Ferrari ? De prendre le volant de bolides qu’il sera quasiment le seul à piloter ? Cadeau pour ses clients les plus fortunés, ou véritable opportunité de développement et de rentabilité pour Ferrari, le projet FXX répond au rêve de beaucoup de passionnés.

Au premier abord, la Ferrari FXX, avec ses appendices aérodynamiques et ses bandes blanches, ressemble à une Enzo vulgairement « tunée ». Et pourtant cette voiture, exclusive, est une véritable bombe. Propulsée par un V12 de 6 262 cc développant 800 ch à 8 500 tr/mn, cette Ferrari est équipée d’une boîte de vitesses type F1, avec palettes au volant, permettant de changer de rapports en moins de 100 ms ! Chaussée de pneus slicks Bridgestone de 19”, elle est ralentie par des freins Brembo extra larges en céramique. Un système de refroidissement et des plaquettes adaptés aux disques céramiques ont également été développés pour la FXX.

Pas d’homologation sur route ni en compétition !

Hors norme, cette voiture n’est bien sûr pas homologuée pour la route. Pas plus que pour la compétition ! Ses propriétaires ne pourront donc en profiter que sur circuit, hors compétition, et en solitaire. Il s’agit en effet d’une véritable monoplace dont le siège et les pédales sont réglés exclusivement pour la morphologie du pilote. Heureusement, un passager pourra en profiter également moyennant l’achat d’un second siège optionnel.

Quel est l’intérêt alors de cette voiture au champ d’action si limité ? Celui de devenir pilote essayeur officiel Ferrari ! Car cette FXX est en fait une voiture de recherche et de développement pour Ferrai. Chaque possesseur de l’une d’elle devenant au même titre que Michael Schumacher ou Rubens Barrichello, pilote officiel du constructeur au cheval cabré. Pour cela, chaque FXX est équipée d’un système de télémétrie élaborée enregistrant et analysant 39 données différentes. Données interprétées par les ingénieurs Ferrari eux-mêmes.

Un package, heureusement, tout compris

Pour profiter au maximum de sa voiture, chaque client suivra des cours de pilotages compris dans le package se composant aussi de différentes sorties sur des circuits internationaux durant deux ans. L’occasion de se mesurer aux autres possesseurs de FXX. Ces sorties seront encadrées par les techniciens Ferrari, présents pour apporter support et assistance aux apprentis pilotes essayeurs.

Et si les clients sont libres de tourner sur les circuits de leur choix pour des séances privés, il leur est fortement conseillé de laisser leur voiture à Maranello. Ferrari prenant alors en charge tous les déplacements vers les différents circuit européens visités par le programme FXX.

Les premières FXX devraient être livrées à la fin de l’année à des clients privilégiés sélectionnés par Ferrari lors de délibérations organisées pour l’occasion. Une vingtaine de FXX devrait être produite et commercialisée au prix unitaires de… 1,5 million d’Euros, hors taxes bien entendu ! Un peu chère la place de pilote essayeur.

fxx_01_hi.jpgfxx_02_hi.jpgfxx_03_hi.jpgfxx_04_hi.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

velit, leo. fringilla consequat. dolor mattis libero ipsum justo libero consectetur