Fiat Grande Punto 1.6 Multijet 120 ch Emotion

par Vincent Royer
0 commentaire

Après la Fiat Bravo, c’est au tour de la Grande Punto de recevoir le nouveau moteur diesel 1.6 Multijet de 120 chevaux. Essai et verdict.

Après s’être révélé en 2007 comme le constructeur rejetant le moins de Co2 en Europe, Fiat a confirmé sa position de leader en 2008. Réalisé par un organisme indépendant, JATO Dynamics, ce classement place Fiat premier devant Peugeot et Citroën.

Et ce n’est pas un hasard si Fiat obtient une moyenne de rejet de CO2 de seulement 133,7 g/km en Europe. Depuis plusieurs années le constructeur travaille sur des solutions innovantes et économiques, notamment avec ses moteurs, essence comme diesel. Chez Fiat, comme chez d’autres constructeurs, la mode est au downsizing, c’est-à-dire à l’utilisation de moteurs de plus faible cylindrée, offrants de meilleurs rendements, à commencer par un couple plus élevé et des consommations en baisse. On a ainsi vu l’arrivée des moteurs essence 1.4 TurboJet sur Bravo et Grande Punto, puis l’arrivée de leurs homologues diesel 1.6 Multijet de 90, 105 et 120 ch, toujours sur Bravo. Et c’est justement cette dernière motorisation qui apparaît au catalogue de la Grande Punto, entrainant la suppression de deux autres versions, les 1.9 Multijet de 120 et 130 ch.

Cylindrée à la baisse, performances et agrément à la hausse !

Extérieurement, rien ne distingue la Grande Punto 1.6 Multijet 120 ch des autres versions. Disponible en 3 et 5 portes, elle affiche toujours un dynamisme et un charme très italiens. Le dessin dû à Giugiaro évoquant même celui de ses cousines Maserati.

Notre version Emotion se distingue par des jantes en alliage de 15’’ alors que l’autre finition proposée pour cette motorisation, la finition Sport, reçoit des jantes en alliage de 17’’, un becquet arrière et une calandre spécifique avec des phares à effet fumé.

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui se trouve caché sous ce capot, le nouveau moteur diesel 1.6 Multijet de 120 ch.

Ses caractéristiques ? Une réduction de cylindrée de 1.9 à 1.6l, une rampe d’injecteurs à haute pression -1600 bars contre 1300 sur l’ancien 1.9-, des injecteurs piézo, un turbo à géométrie variable et une boîte de vitesses à 6 rapports.

Ainsi équipée, la Grande Punto est à l’aise aussi bien en ville que sur route ou sur autoroute. Si la vitesse de pointe reste la même qu’avec le 1.9 Multijet de 120 ch, à savoir 190 km/h, le petit moteur 1.6 fait mieux sur tous les autres points. Le couple gagne 14%, le 0 à 100 km/h se fait en 9,6s contre 10s auparavant et la consommation baisse de 13% à 4,8l aux 100 km en cycle mixte. Quant aux émissions de Co2, elles diminuent de 19g, passant ainsi à 126 g/km. Un niveau de rejets qui permet de bénéficier du bonus écologique de 200 euros.

Vigoureux, ce moteur se révèle agréable. Associé au bon étagement de la boite de vitesse, il offre un bon agrément de conduite. D’autant plus que la présence du filtre à particules DPF de série n’influe ni sur les accélérations, ni sur les reprises. Signalons également que l’espacement des révisions est porté à 35 000 km, un autre bon point pour les économies.

Conçu et produit par Fiat Powertrain, ce moteur est fabriqué dans l’usine de Pratola Serra, près de Naples.

Un seul regret cependant, l’insonorisation, qui aurait pu être meilleure. Surtout que ce moteur est censé être plus silencieux.

Sûre et bien équipée

A l’intérieur, l’habitacle est accueillant, spacieux. Si la finition est bonne, on regrette cependant quelques petits détails, comme certaines vis apparentes. Les sièges sont confortables, la position de conduite facile à trouver grâce au volant réglable en hauteur et en profondeur. L’ergonomie des commandes n’est elle pas toujours idéale.

Enfin, si le volume du coffre est acceptable, avec 275 dm3, sa largeur et sa longueur ne le rendent pas des plus pratiques. Il sera ainsi impossible de faire rentrer certaines poussettes.

Côté équipement, la version Emotion reçoit de série la climatisation automatique bi-zone, le régulateur de vitesse et le volant et pommeau de levier de vitesses gainés de cuir. Proposée au même prix, 19 200 euros, la version Sport lui préfère le châssis et les sièges sports. Dans les deux cas, on aurait aimé la présence des capteurs de reculs. La visibilité arrière n’étant pas idéale du fait du dessin même de la voiture.

Sur le plan de la sécurité, la Grande Punto reçoit de série 4 airbags, l’ABS avec répartiteur de freinage EBD, les fixations Isofix pour les sièges enfants, et le contrôle de stabilité ESP.

La version Emotion reçoit en plus les airbags latéraux.

Enfin, en optant pour le système Blue&Me, proposé à 400 euros, vous pourrez en plus profiter du nouveau système Eco ::Drive qui enregistre certains paramètres de conduite pour les analyser et conseiller le conducteur. En appliquant ces conseils, il devient possible, d’après Fiat, de réduire ses émissions de CO2 et sa consommation de carburant jusqu’à 15%. Nous vous proposerons un test complet et détaillé de ce nouveau système lors d’un prochain essai.

Ce qui est sûr, c’est que le nouveau 1.6 Multijet de 120 ch rend la Grande Punto encore plus attirante de par sa faible consommation, ses performances et son agrément de conduite à la hausse. De quoi faire oublier ses rares petits défauts.

Tarif et options

Modèle et optionsTarif au 1er mars 2009
Fiat Grande Punto 1.6 Multijet 120 ch Emotion19 200 €
Peinture métallisée420 €
Vitres arrières surteintées200 €
Blue&Me (connection Bluetooth pour téléphonie mains libres + prise USB pour lecture MP3)400 €
Modèle essayé20 220 €
IMG_0774.jpgIMG_0776-2.jpgIMG_0777-3.jpgIMG_0778-2.jpgIMG_0780.jpgIMG_0784-2.jpgIMG_0786.jpgIMG_0787.jpgIMG_0790.jpgIMG_0794.jpgIMG_0795.jpgIMG_0797-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

elit. ut libero Donec luctus quis