Lancia Musa 1.3 Multijet 16v 90 ch Oro

par Vincent Royer
1 commentaire

Lancia vient de revoir le design et les services associés à son petit monospace Musa. Un monospace qui est et restera un véhicule résolument féminin et haut de gamme.

S’il est un segment morose, c’est bien celui des petits monospaces. Renault Modus, Fiat Idea, aucune de ces autos n’a véritablement su convaincre le public. Le segment qui représentait 10% du marché en 2005, n’en représente aujourd’hui plus que 5.

Certains modèles, plus haut de gamme, tirent pourtant leur épingle du jeu. C’est le cas des Mercedes Class A ou Lancia Musa. Avec 4 700 immatriculations depuis son lancement en 2004, et 1 500 cette année en France, les ventes de Musa peuvent paraître faibles. Chez lui, en Italie, le petit monospace Lancia a pourtant réussi l’exploit en 2005 et 2006 d’être leader de son segment et même de dépasser les gros monospaces.

Son secret ? Un look très glamour qui séduit principalement les femmes, à 70%. Du coup Lancia, qui n’a pas de nouveauté attendue avant la Delta l’année prochaine, tente de se rapprocher encore un peu plus de sa clientèle féminine en améliorant le design et en proposant plus de services pour faciliter la vie quotidienne de ses chics utilisatrices.

Présentée à la Mostra de Venise au mois d’août, cette nouvelle Musa est commercialisée en France depuis le 12 octobre. Si en termes de motorisation la gamme Musa reste la même, à savoir deux moteurs essence de 77 et 95 ch, et trois diesels de 70, 90 et 100 ch, la Musa s’éloigne encore un peu plus esthétiquement de sa cousine Fiat Idea.

Un look définitivement… Lancia

Plus proche du family feeling Lancia, la nouvelle Musa reprend à l’avant des optiques similaires à ceux de l’Ypsilon, l’ouverture sous la calandre également présente sur l’Ypsilon mais aussi des éléments inspirés de la Delta HPE Concept comme la nouvelle calandre en relief. Calandre qui reçoit le nouveau logo Lancia.

Le bouclier a lui aussi entièrement été revu et reçoit maintenant des inserts chromés. Entièrement peint il devient totalement inutile car fragile. Dommage pour une voiture à destination principalement citadine.

Dix nouveaux coloris dont quatre combinaisons B-Colore font aussi leur apparition, ainsi que trois nouveaux dessins de jantes.

De profil, la nouvelle Lancia Musa voit ses vitres latérales soulignées d’inserts chromés, le logo Lancia venant s’incruster dans l’insert de la vitre arrière.

C’est justement la partie arrière qui présente le plus de nouveautés puisqu’elle a entièrement été redessinée. La vitre arrière descend maintenant jusqu’à la plaque d’immatriculation, améliorant sensiblement au passage la visibilité. Le hayon, plus enveloppant, a été complètement revu, permettant d’abaisser le seuil de chargement de 4 cm et de gagner 70 l de volume utile, nous y reviendrons.

Comme à l’avant, le bouclier arrière est nouveau et entièrement peint, perdant ainsi toute protection. Les modifications font prendre 5 cm à la Musa qui affiche désormais 4,035 m de longueur. Enfin, les optiques perdent leurs traditionnelles ampoules au profit de LEDs, plus technologiques et plus haut de gamme.

Pas de surprise au volant

Au volant rien de bien nouveau. On retrouve les sensations de l’ancienne Musa. Le comportement est sain malgré une prise de roulis très prononcée. Le freinage est efficace et mordant. Le petit moteur diesel 1.3 Multijet de 90 ch de notre modèle est toujours aussi vaillant et bruyant. Et ce malgré une insonorisation renforcée. Avec des rejets de CO2 de 124 g/km, il permet au futur client d’échapper au malus qui sera mis en place le 1er janvier 2008 dans le cadre de l’éco-pastille. Ce taux devrait même permettre de toucher une prime lors de l’achat. Enfin, si la boite mécanique à 5 rapports est douce et agréable, la boite robotisée DFS est proposée en option pour 800 euros.

Gain de volume

A l’intérieur, on retrouve la planche de bord de l’ancienne Musa, mêlant plastiques de qualités inégales et jouant sur la bichromie. Deux ambiances sont proposées offrant deux nouvelles selleries en tissu et microfibre pour notre version Oro, et en cuir et Alcantara pour les versions Platino, le haut de gamme. Les revêtements des contre-portes sont aussi nouveaux et les teintes des cadrans ont été modifiées.

De série pour l’ensemble de la gamme, on retrouve le volant et le pommeau gainés de cuir, le toit ouvrant panoramique GranLuce, les fixations Isofix, les rétroviseurs électriques et dégivrants et de nombreux rangements un peu partout dans l’habitacle. Quant à l’habitabilité, elle est bonne à l’avant comme à l’arrière.

Grâce au nouveau dessin du hayon, les occupants pourront emporter un peu plus de bagages lors de leurs déplacements. Avec un volume de 395 l, 70 de plus que l’ancienne Musa, le coffre peut atteindre 465 l banquette arrière avancée. La Musa conserve aussi sa modularité puisque les sièges s’avancent, se reculent, se rabattent et s’allongent, offrant un grand nombre de combinaisons.

En termes de sécurité, la Musa est équipée de série de quatre airbags, de l’ABS avec répartiteur de freinage EBD, de l’ESP, de l’antipatinage et de l’aide au démarrage en côte.

Lancia VIP Service

Enfin, dernière nouveauté, et de taille, le Lancia VIP Service. Valable durant la garantie, soit deux ans, cette super assistance vient en aide au propriétaire, 24h/24, en cas de perte des clés, crevaison, panne d’essence, batterie déchargée, bref tous les petits tracas que peut rencontrer un automobiliste au quotidien. Et pour séduire encore plus ses clientes, Lancia se charge de venir chercher la voiture pour en effectuer les entretiens programmés. Si le propriétaire doit tout de même aller au garage la rechercher, les frais de taxi sont remboursés à hauteur de 50 euros. Le Lancia VIP Service est proposé de série sur l’ensemble de la gamme Musa, une première.

De quoi relativiser le prix au premier abord élevé de notre modèle 1.3 Multijet de 90 ch en finition Oro, à savoir 19 300 euros, hors option. Même s’il se justifie par ses équipements et services, Lancia rappelle ainsi jusque dans le prix le positionnement haut de gamme de sa Musa.

Tarifs

Modèle et optionsTarif au 12 octobre 2007
Lancia Musa 1.3 Multijet 90 ch Oro19 300 €
Connect Nav Plus avec écran 6,5”, système de navigation par satellite, autoradio CD MP3 + 6 haut-parleurs, chargeur de CD, téléphone GSM “mains libres” et commandes au volant2 300 €
Peinture B-Colore1 000 €
Jantes en alliage 16” B-colore600 €
Modèle essayé23 200 €
DSC_6411-3.jpgDSC_6426-2.jpgDSC_6429-3.jpgDSC_6430-3.jpgDSC_6438-4.jpgDSC_6442-2.jpgDSC_6493-3.jpgDSC_6501-2.jpgDSC_6504-4.jpgDSC_6505-4.jpgDSC_6508-4.jpgDSC_6514-3.jpgDSC_6423.jpgDSC_6431.jpgDSC_6483-2.jpgDSC_6485-2.jpgDSC_6488-3.jpg

1 commentaire

XBF 5 janvier 2008 - 16:02

Lancia Musa 1.3 Multijet 16v 90 ch Oro
Un coffre plus grand, un style affiné, bravo à Lancia pour cette évolution de la Musa. Continuez sur cette voie et proposez d’autres modèles aussi craquants et élégants.

Répondre

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

risus. ut porta. Praesent velit, eleifend Aenean