Lancia Ypsilon Sport Momo Design

par Vincent Royer
0 commentaire

Encore une nouvelle déclinaison pour la petite Ypsilon. Mais cette fois-ci elle recèle une vraie nouveauté : un inédit moteur de 105 ch.

Deux ans. Cela faisait deux ans que Lancia nous promettait une version survitaminée de sa petite Ypsilon. A l’époque, elle avait pris forme sous l’apparence d’un concept-car nommé tout simplement Ypsilon Sport, au look extrême, et développait 150 ch.

Depuis le 2 juillet dernier, Lancia commercialise enfin l’Ypsilon Sport. Une Ypsilon non plus réalisée en partenariat avec Zagato, comme pour le concept, mais avec un autre designer italien, Momo Design. Une habitude maintenant pour Lancia.

Avec son assiette surbaissée de 2 cm et ses quatre freins à disques, auto-ventilés à l’avant, cette Ypsilon Sport offre un comportement dynamique plus efficace, plus rigoureux que l’Ypsilon classique. Même si le sous-virage est toujours présent. Du coup, elle est aussi légèrement moins confortable.

Petit moteur, pas vraiment sportif

Sous le capot, on est bien loin des 150 ch. L’Ypsilon Sport dispose en effet d’une version inédite du moteur 1.3 Multijet. Et oui, il s’agit bien d’un diesel. Troisième évolution du révolutionnaire petit moteur du groupe Fiat, celui-ci développe 105 ch. Très léger, il permet à l’Ypsilon d’obtenir le meilleur rapport poids/puissance des petites citadines diesel de moins de 120 ch. A savoir, 9,95 kg/ch. Sans être exceptionnel, ses performances sont légèrement supérieures à celles de la version 90 ch : la vitesse de pointe est de 177 km/h et il lui faut 10,3 s pour atteindre 100 km/h.

Quant au couple, avec 200 Nm à 1750 tr/mn, il est strictement identique à celui de la version 90 ch. Si ce moteur ne rechigne pas à monter dans les tours, il frôle les 5000 tr/mn, il reste par contre creux à bas régime, en dessous de 2000 tr/mn.

Bref, cette Ypsilon ne mérite pas vraiment son appellation Sport. L’appellation Momo Design est elle plus justifiée.

Beauté à l’état pur

Déjà très belle, l’Ypsilon est pour ainsi dire ici magnifiée. La calandre, les baguettes latérales et la poignée du hayon sont en métal bruni. La calandre accueille en son centre le nouveau logo Lancia, censé être plus lisible. L’Ypsilon Sport est ainsi la première voiture de la gamme à le recevoir.

Les jantes de 16’’ en alliage léger sont exclusives. Anthracites, elles participent au caractère affirmé de la voiture. Deux couleurs Vintage et un gris Métallescent sont disponibles ainsi que quatre combinaisons B-Colores, spécifiques à la version Sport. Le toit et le hayon sont alors peints en anthracite mat. Attention, les teintes B-Colores seront tout de même facturée 800 €. A l’arrière, l’Ypsilon Sport se reconnaît grâce au Y rouge dans le logo Ypsilon.

Enfin, les vitres latérales arrière sont sur-teintées. Seule fausse note, l’entourage des phares antibrouillards peints couleur carrosserie. De face, ils choquent, faisant pièces rapportées.

Un habitacle lumineux, et un suréquipement extrême

A l’intérieur, on retrouve la classe et l’élégance exprimés à l’extérieur. Très lumineux grâce à la présence de série du toit ouvrant panoramique Gran Luce, l’habitacle est accueillant et mêle des matériaux nobles. La sellerie exclusive est ainsi composée de cuir et d’Alcantara. Chaque place reçoit sur le dossier la signature Momo Design. A l’arrière, la banquette est coulissante. Volant et pommeau de levier de vitesses sont gainés de cuir.

Pour le reste, on retrouve la configuration classique de l’Ypsilon avec le tableau de bord au centre de la planche de bord. Cette version se distingue cependant par son suréquipement : climatisation bizone, commandes radio au volant, capteur de pluie et de luminosité, lève-vitre avant électrique, radar de recul, régulateur de vitesse sont ainsi tous de série.

Avec une capacité de 215 l augmentable à 290 une fois la banquette avancée, cette Ypsilon est dans la moyenne haute de la catégorie. Mais la finition du coffre, ou plutôt son absence de finition, vient gâcher tous les efforts entrepris par Lancia en termes de qualité. Dommage et surtout inacceptable pour une voiture tout de même vendue 19 800 €.

Chère mais justifiée

Heureusement, à ce prix là les options ne se comptent que sur les doigts de la main. Elles ne concernent que la peinture et les systèmes audio et de navigation. L’Ypsilon Sport Momo Design est en effet la version haut de gamme. Toute équipée sur le plan du confort, elle l’est aussi sur le plan de la sécurité. Régulateur de vitesse, 6 airbags, ABS avec EBD, Hill Holder pour les démarrages en côte, ASR pour l’antipatinage, et contrôle de stabilité ESP sont tous de série. Efficace, ces systèmes ont su se montrer discrets lors de notre essai. La direction assistée électriquement est assez précise malgré sa légèreté.

Enfin, un mot sur la consommation qui sait rester mesurée avec 4,7l aux 100 km en cycle mixte. Les émissions de CO2 sont quant à elles limitées à 123 g/km.

Tarif

Modèle et optionsTarif au 2 juillet 2007
Ypsilon Sport by Momo Design19 800 €
Connect Nav Plus2 200 €
Peinture B-Colore800 €
Modèle essayé22 800 €
DSC_5047-2.jpgDSC_5048-3.jpgDSC_5054-2.jpgDSC_5055-3.jpgDSC_5060-3.jpgDSC_5062-3.jpgDSC_5068-2.jpgDSC_5069-2.jpgDSC_5098-4.jpgDSC_5101-4.jpgDSC_5106-4.jpgDSC_5107-4.jpgDSC_5109-3.jpgDSC_5110-3.jpgDSC_5116-3.jpgDSC_5120-3.jpgDSC_5140-2.jpgDSC_5147-2.jpgDSC_5149-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

dolor quis, leo. mattis felis commodo dolor. eget consectetur tempus ut