Nouvelle voiture et nouveau réglement

par Vincent Royer
0 commentaire

Lors d’une conférence de presse dans la station de ski de Madonna di Campiglio, Jean Todt, directeur de la gestion sportive de la Scuderia, a révélé la date de présentation de la F1 2003. Le 7 février, à Maranello.

Alors que les pilotes Ferrari effectuent des tests de pneus et d’électronique en Espagne, à Barcelone, tous les regards se tournent vers les nouvelles F1 2003 et surtout, le nouveau réglement imposé par la FIA.

De son côté, la Scuderia Ferrari présentera sa nouvelle F1 le 7 février à Maranello. Présentée tardivement, celle qui pourrait s’appeler F2003 pourrait ne pas participer au grand prix d’Australie le 9 mars à Melbourne. Tout comme la saison passée, la Scuderia pourrait choisir de conserver son ancienne monture pour les premiers grands prix, jusqu’à ce que la fiabilité soit trouvée !

L’avis de Jean Todt sur les nouvelles réglementations

Pour Jean Todt, l’évolution des régles de la F1 va dans le bon sens, celle de l’économie. Même si la réduction des aides apportées au pilote a aussi un coût. “Nous allons devoir étudier et appliquer ces nouvelles règles graduellement, avec bon sens. On doit considérer que le monde connait sa plus grande crise économique depuis 1929. Ce n’est pas seulement le sport automobile qui est dans une situation difficile.”

“Les nouvelles règles sont là pour diminuer les coûts, mais il faut bien comprendre que la réduction des coûts a aussi un coût et qu’il sera probablement difficle d’adapter les voitures aux nouvelles règles dès le grand prix d’Australie. ” Malgré tout, Renault a déjà effectué des essais avec des voitures non-équipées de système de départ automatisé…

Des voitures hybrides

Les équipes de pointe pourront vendre des éléments aux écuries plus faibles. Ainsi, pour Jean Todt, “on peut imaginer que Sauber nous achète des châssis et que Honda leur fournisse le moteur.”

Il faut aussi noter que le moteur de qualification disparaitra. Pour Jean Todt, le pilotage deviendra plus important que l’électronique. “Certainement, le pilote sera plus important. Mais il est difficle de dire dans quelle proportion. La seule chose de sûr, c’est que la réduction des coûts va dans l’intérêt de tous”.

Espérons que cela soit vrai et que l’intérêt de la compétition ne soit pas cette année gaché par une écurie trop dominatrice et arrogante face à ses concurrents…

logo_newf1.jpgpref1_ferrari2003.jpgf1_2003_test1.jpgf1_2003_test2.jpgjean_todt_conf.jpgf1_2003_test1-2.jpgf1_2003_test2-2.jpgjean_todt_conf-2.jpgpref1_ferrari2003-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

justo Donec efficitur. elit. amet, elit. ut id, libero leo