Panda Jolly (2006) – Rétromobile 2020

par Vincent Royer
0 commentaire

Au côté de la Fiat Panda 30 de 1980, FCA Heritage et le Fiat Fan Club exposaient un second modèle sur leur stand du salon Rétromobile 2020, l’unique Panda Jolly de 2006, pour fêter les 40 ans de la petite Panda. Tous les détails avec Gianfranco G. M. Gentile, Marketing and Communication Manager de FCA Heritage.

« Cette voiture s’appelle Panda Jolly, explique Gianfranco G. M. Gentile, Marketing and Communication Manager de FCA Heritage. C’est une voiture en exemplaire unique qui a débutée en 2006 sur l’ile italienne de Capri. Elle était utilisée comme voiture pour les VIP, voiture de courtoisie pour les VIP et la presse, qui étaient en vacances sur l’ile de Capri.

Le nom Jolly fait référence à une voiture très iconique de la production Fiat, c’est la 600 Jolly. Une voiture de plage qui avait été conçue par Gia sur demande de l’avvocato Agnelli à l’époque en 1956. Elle avait ouvert un peu la catégorie des voitures de plage à l’italienne dont on a eu des déclinaisons faites par des artistes ou des designers tels que Pininfarina, Michelotti, Boano et Ghia lui-même.

Les voitures de plage étaient très très célèbres sur la Côte d’Azur, sur la riviera italienne dans les années 50 et 60. Elles étaient dérivées surtout de Fiat 600 au tout début, et puis 500 et 850. Donc il y a vraiment une tradition très italienne pour ces voitures.

Le nom voulait vraiment s’inspirer de cette tradition très célèbre. Le nom et le coloris. Vous allez voir dans le look de la voiture, il y a des clins d’œil qui attestent son affiliation avec les voitures italiennes de l’époque.

La voiture avait été utilisée uniquement pour l’été 2006, puis elle est rentrée au Design Center de Fiat. Quand on a ouvert le nouveau hub, donc le nouveau garage-musée qui abrite les voitures de la marque turinoise du groupe, on a décidé de mettre en valeur ces prototypes ou ces voitures uniques qui avaient été conçues par l’entreprise dans les décennies. Elle a maintenant sa place dans le Heritage Hub.

L’idée de cette voiture était de nouveau de montrer la capacité de Panda d’être une voiture pour tous usages. En partant d’une berline de série, une voiture avec un moteur essence, on l’avait transformée en voiture de plage. Tout en utilisant des matériaux et des techniques inspirées par l’époque. Par exemple l’utilisation du bois de tek qui fait référence au monde marin, aux bateaux Riva par exemple. Ou les sièges en rope qui est un matériau très spécifique dérivé des cordes utilisées sur les voiliers. Cette idée ça fait un peu l’équivalence avec les matériaux utilisés dans les années 50, ce qu’en italien on appelle le vimini, l’osier, pour les sièges, mais il fallait faire quelque chose de plus moderne. D’ailleurs la production des intérieurs avait été confiée à Paola Lenti qui est une entreprise italienne très célèbre dans le monde du design intérieur, qui au-delà de l’utilisation du rope avait décidé de faire aussi des coussins en éponge pour les sièges. Donc c’est quand même une voiture très exclusive, très luxueuse.

La couleur aussi, ce bleu clair, fait référence à la mer, parce que c’est une voiture de vacances, de plaisir. Et ce qui est intéressant c’est qu’il y a un vernis mat.

Le volant est blanc. La voiture à l’extérieur a les feux ronds comme la Panda Cross, mais par contre il y a des particularités qui sont très vintages. Par exemple sur les roues on retrouve les enjoliveurs pleins qui font référence vraiment au dessin des 500 et des 600 dans années 50.

Je n’étais pas chez Fiat en 2006, je faisais mes études et donc je n’ai pas connu la voiture quand elle a été présentée. Quand je l’ai vue la première fois dans le dépôt du Centro Stile, j’étais quand même émerveillé. Elle était à côté d’une autre Panda de plage qui s’appelle Panda Marrakesh, elle aussi très intéressante avec une carrosserie avec un châssis tubulaire, donc une autre voiture très iconique. Et je ne savais pas que Panda avait été utilisée aussi pour faire ça, pour les voitures de plage.

On s’attend à ça sur une 500, la célèbre Spiaggina par exemple qui avait été réalisée par Pininfarina il y a deux ans, mais la Panda ne fait pas référence directement au monde de la plage. On est plutôt tenté de l’associer à la montagne. Et donc là c’était intéressant de voir cette particularité, la voiture m’a beaucoup émerveillé et je trouve la couleur magnifique. »

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

velit, Phasellus odio massa facilisis ut suscipit ut ipsum Donec ut elit.