70 ans de la 1ère victoire d’Abarth, la dernière de Nuvolari

par Vincent Royer

Le 10 avril 1950 voyait la dernière victoire du légendaire Tazio Nuvolari. Une victoire qui donnait naissance à une autre légende, celle de Carlo Abarth.

Nous sommes le 10 avril 1950, en Sicile, en plein coeur du rallye “Palermo-Monte Pellegrino”. Au volant de la première voiture construite par Carlo Abarth, la 204A, le champion d’Europe 1926 de vitesse moto et champion d’Europe 1932 des pilotes automobiles, Tazio Nuvolari. Une montée escarpée enchaînant les épingles à cheveux. Au volant de la biplace de 1100 cm3, Tazio Nuvolari va tout donner pour terminer la course à la cinquième place du général, la première de sa catégorie.

En plus de remporter sa dernière course, il offre sa première victoire à son ami Carlo Abarth. Le début d’une saga pour la marque au scorpion

Une rencontre chez Cisitalia

Surtout connu chez Alfa Romeo ou au sein de la Scuderia Ferrari, Tazio Nuvolari est aussi passé chez Maserati, Auto Union et Cisitalia. C’est justement chez Cisitalia que le champion né en 1892 fait la rencontre de Carlo Abarth, alors directeur de l’écurie.

Lorsque l’homme d’affaire Piero Dusio, fondateur de Cisitalia avec le pilote Piero Taruffi, revend ses voitures à Carlo Abarth, les Cisitalia 204A, Tazio Nuvolari lui apporte tout naturellement son support. Tazio Nuvolari deviendra même le porte-parole d’Abarth pour ses kits de performance, kits qui ont fait la renommée et le succès d’Abarth notamment sur les Fiat 500 et Autobianchi A112.

Le début d’une longue saga

Après cette victoire en avril 1950, Carlo Abarth va enchaîner les succès. Sans Nuvolari au volant, mais avec d’autres pilotes de renom. Entre 1962 et 1967, Abarth remporte six fois le championnat international des constructeurs, et plusieurs victoires au championnat européen 1972 avec Arturo Merzario au volant. Abarth c’est aussi quatre titre de champion d’Europe de Tourisme en 1965, 66, 67 et 69.

Dans les années 70, c’est sur les routes du championnat du monde des rallyes qu’Abarth s’illustre avec la 131 Abarth Rallye. Avec les titres 1977, 1978 et 1980 en poche, Abarth offre également le titre de champion du monde des pilotes à l’allemand Walter Röhrl en 1980 et la Coupe FIA des pilotes au finlandais Markku Alén en 1978.

Depuis 1975, Abarth c’est aussi des victoires dans sept championnats d’Europe des rallyes. A l’époque moderne, la marque a remporté les deux dernières éditions de la FIA R-GT Cup avec sa 124 en 2018 et 2019.

Les kits Abarth

Nous l’avons dit plus haut, Abarth s’est fait connaitre avec ses kits performances. Son succès, pour un coup modeste, il transformait une voiture de tous les jours en voiture de course, à l’instar de la 500. Sa signature, “Dimanche sur la piste, lundi au bureau”. Faire de sa voiture de tous les jours, une vraie petite bombe capable de remporter des courses. Et nombreuses ont été les courses de côte ou courses sur circuit, comme à Montlhéry, remportés par des Abarth.

Caractéristiques techniques de l’Abarth 204A

CaractéristiquesCisitalia-Abarth 204A
Année de construction1948 à 1950
Moteurdérivé de la Fiat 1100
Cylindrée4 cylindres de 1089 cm3
Puissance83 CV
CarburationDeux carburateurs double corps Weber
TransmissionManuelle à 4 rapports + marche arrière
Freinage4 freins hydraulique à tambour
SuspensionRoues indépendantes avec barres de torsion transversales
ChâssisTubulaire avec poutre centrale
Carrosseriealuminium
DessinGiovanni Savonuzzi

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

velit, adipiscing Donec venenatis, Aenean ante. suscipit id, consequat. facilisis elementum
Toute l'actualité

Abonnez-vous gratuitement !

Chaque vendredi, toute l’actualité de l’automobile italienne par mail !