Ferrari concentrée sur le développement de la F2003-GA

par Vincent Royer

Jean Todt était relativement optimiste après le Grand Prix de Malaisie de dimanche.

Malgré avoir obtenu seulement la seconde place avec Rubens Barrichello et la sixième avec Michael Schumacher. Après les deux premiers grands prix, le total des deux pilotes est tout de même de 16 points pour la Scuderia – dix derrière ses rivaux de McLaren, ce qui permet à Todt de rester serein.

“Ils ont fait des progrès, a dit Todt, après la deuxième victoire de McLaren. L’hybride MP4-17 s’est beaucoup améliorée, mais elle n’a pas atteint le niveau de la Ferrari, comme le prouve l’abandon de Coulthard. C’est grâce à une stratégie judicieuse, des choix de pneus plus justes et quelques erreurs de Ferrari qu’ils ont gagné les deux premières courses.”

“Pour sûr, ils sont plus forts que la saison passée,” a dit Todt, “et nous avons vu qu’ils ont développé leur vieille voiture et, comme nous avons vu en Australie et Sepang, ils ont fait un bon travail. Mais nous avons aussi amélioré notre voiture F2002. Vendredi à Sepang, Schumacher a établi un nouveau record, décimant les temps de la pôle qu’il avait signé l’année dernière.”

“Le problème, a dit Todt, vient simplement des circonstances de courses, aussi bien en Australie qu’à Sepang. Michael a perdu sa course au départ. Impliqué dans un accident, devant s’arrêter aux stands pour changer son aile, et obtenant ensuite une pénalité entrainant toutes ses chances de victoire. Nous avons dû changer notre stratégie. Et si je dois être totalement honnête, je n’ai jamais pensé que Michael, après tout ce qui lui est arrivé, réussirait à finir avec trois points. Quant à Rubens, il a été ralenti par les problèmes au premier virage. Il a dû s’écarter pour éviter d’autres voitures et il n’a jamais été dans une position de victoire”

Mais pour Todt, ces résultats ne sont pas le fruit des nouveaux règlements. “C’est difficile à dire,” a fait remarquer le directeur de la Scuderia. “La première fois que nous avons couru avec les nouveaux règlements, nous avions les deux voitures sur la première ligne, mais après nous avons eu des problèmes avec la météo. Cette fois, c’était un peu différent, bien que nous courions avec les nouveaux règlements, nous avons eu d’autres problèmes.”

L’équipe, a dit Todt, se concentrerait de nouveau au développement de la nouvelle F2003-GA. “Nous développerons la F2003-GA, que nous savons plus compétitive que la voiture actuelle, à Barcelone cette semaine,” a-t-il dit, ajoutant que les quatre pilotes Ferrari devraient la prendre en main pour l’évaluer : pilotes de course, Michael Schumacher et Rubens Barrichello, mais aussi pilotes d’essai, Luca Badoer et Felipe Massa. Le but, a souligné Todt, est de faire participer cette nouvelle voiture au Grand Prix de San-Marin à Imola, la quatrième manche du Championnat du Monde de cette année.

podium.jpgtodt-2.jpgcool.jpgdev.jpgcool-2.jpgdev-2.jpgpodium-3.jpgtodt-2-2.jpg

Laisser un commentaire

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site.

A lire également

libero vel, ut velit, libero Lorem id Praesent facilisis Sed risus.